background preloader

Cloud Computing

Facebook Twitter

Sécurité des données et applications; gérer les données à caractère personnel.

Prestataires de services IT, éditeurs de logiciels, ne voyez-vous rien venir ? Les prestataires de services IT seront doublement impactés par la réforme de la protection des données personnelles...

Prestataires de services IT, éditeurs de logiciels, ne voyez-vous rien venir ?

Après trois ans de gestation, la réforme de la protection des données personnelles devrait enfin voir le jour à la fin de l’année 2015. Dernière ligne droite, maintenant que le texte du Conseil a été adopté, les Trilogues commenceront le 24 juin. Décriée par les uns au prétexte de ne pas assez protéger les citoyens, critiquée par les autres au motif qu'elle serait un frein au développement du numérique et des technologies, cette réforme n’en constitue pas moins une avancée notoire.

Cependant, les progrès sont bien réels, tant sur le terrain de la responsabilisation des entreprises que sur celui de l'information et des droits des personnes. Fait nouveau, le règlement prévoit la responsabilisation d'acteurs qui n'étaient jusque là pas directement concernés par cette législation.

Le règlement européen imposera de nouvelles obligations aux prestataires de services. « Anticiper les risques et adopter le cloud computing en toute sécurité » 30% des entreprises ont aujourd’hui recours au cloud computing que ce soit par le biais du SaaS, PaaS ou IaaS.

« Anticiper les risques et adopter le cloud computing en toute sécurité »

Et le phénomène poursuit sa progression même si la sécurité des données et la confiance que l’on peut - ou non - accorder aux prestataires restent des préoccupations majeures des entreprises. Outre les aspects fonctionnels « métiers » et financiers, l’adoption « raisonnée » du cloud computing implique donc une évaluation et un suivi précis des risques, qu’il s’agisse des risques de gouvernance, contractuels, de sécurité ou liés au choix du prestataire lui-même. CEIS, en collaboration avec le cabinet d’avocats ATIPIC et Business Digital Security, a construit un référentiel unique qui s’appuie sur les travaux des autorités françaises et européennes telles que la CNIL, l’ANSSI, l’ENISA et l’Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP) pour le secteur bancaire. Cloud computing : les points clés des contrats.

Les contrats de cloud computing : les clauses importantes du point de vue des clients - Virtualegis. En France, les entreprises, qui ne sont pas contraintes de conserver un « datacenter » en propre, s’orientent vers des services s’inscrivant dans le « cloud computing » qui leur permettent, pour résumer, de disposer d’une capacité de stockage et de services à la demande externalisés (SaaS ou Staas).

Les contrats de cloud computing : les clauses importantes du point de vue des clients - Virtualegis

Le choix du prestataire est très important : seuls quelques grands comptes pourront négocier les contrats d’adhésion proposés par les géants du cloud computing (Salesforce, Amazon, Google, Microsoft, Cisco, EMC, Sage, etc.). Les PME pourront choisir des entreprises de moindre dimension présentant des garanties suffisantes, pour tenter de négocier les clauses des contrats. Quel que soit le prestataire, il convient, avant de signer le contrat, de vérifier l’efficacité des clauses assurant la sécurité, l’intégrité et la disponibilité des données.[1] 1. Les clauses permettant de garantir la sécurité et l’intégrité des données Il est primordial de savoir où sont physiquement stockées les données. Cloud computing : les conseils de la CNIL pour les entreprises qui utilisent ces nouveaux services. L'expression " informatique en nuage " ou " Cloud computing " désigne le déport vers " le nuage Internet "* de données et d'applications qui auparavant étaient situées sur les serveurs et ordinateurs des sociétés, des organisations ou des particuliers.

Cloud computing : les conseils de la CNIL pour les entreprises qui utilisent ces nouveaux services

Le modèle économique associé s'apparente à la location de ressources informatiques avec une facturation en fonction de la consommation. La gamme d'offres correspondantes a connu un fort développement ces quatre dernières années, notamment au travers du stockage et de l'édition en ligne de documents ou même des réseaux sociaux par exemple. De nombreuses offres de services de Cloud computing sont désormais disponibles sur le marché, que ce soit pour l'hébergement d'infrastructures (IaaS – Infrastructure as a Service), la fourniture de plateformes de développement (PaaS – Platform as a Service) ou celle de logiciels en ligne (SaaS – Software as a Service).

Cloud computing : des contrats piégés - Féral-Schuhl Sainte-Marie. Contrat de Cloud Computing et sécurité des données en 5 points. Cloud : quels sont les prérequis d’un contrat de service ? (Partie 1) You are a lecturer, journalist, blogger, speaker and you need the source video file?

Cloud : quels sont les prérequis d’un contrat de service ? (Partie 1)

You can buy: Fee: 1800€ Video file command Fee: 1980€ In the first two cases be careful: you can purchase the file for a single use (for archiving, integration of excerpts in a film company, integrating on your blog in a format and / or another player that you selected): you can not then claim as a commercial file: please read terms and conditions prior to purchase that will appear below. NB. Be careful, you're about to acquire the source file that permits generating this video techtoc.tv. This does not in any way correspond to an assignment of copyright or opening any proprietary and / or commercial exploitation of this file. This video is dedicated to use for backup and comfortable viewing in a private setting (under archive, for example if you appear in the film and want to keep track of quality, or to mount a DVD with your response).

Thank you for your understanding. Remember to check your mailing address. Sécurité du cloud computing : que pouvez-vous exiger de votre prestataire ? Dans la jungle des prestataires de cloud, les acheteurs et la DSI naviguent souvent en eaux troubles.

Sécurité du cloud computing : que pouvez-vous exiger de votre prestataire ?

Difficile, pour eux, de séparer le bon grain de l'ivraie et d'être sûrs d'avoir fait le bon choix. À noter que certains fournisseurs eux-mêmes entretiennent, parfois, le mystère en ne divulguant pas facilement les informations si l'entreprise n'en fait pas, au préalable, la demande. Par ailleurs, et comme l'explique Patrick Chabannes, expert en SI achats et auteur du blog La Gazette de Cyrenac, à cela s'ajoute un problème de compréhension générale: "On mélange encore souvent des modèles économiques (consommation SaaS, facturation à l'usage) avec des modèles techniques (cloud). " Trois points cruciaux à négocier avant de signer son contrat Cloud.

Maîtrise juridique des risques & Solution Cloud. Par Stéphane ASTIER, Avocat à la Cour - le 6 novembre 2014 La maîtrise du risque juridique des solutions Cloud est au cœur des problématiques posées aux Directions des Systèmes d’Information (DSI) des Entreprises.

Maîtrise juridique des risques & Solution Cloud

Elle revêt également une importance capitale pour les fournisseurs de ces solutions qui, pour conquérir des parts de marché, devront veiller à rassurer leurs clients. A l’heure où l’Union Européenne et les Autorités nationales de protection des données à caractère personnel se penchent sur la définition d’un cadre juridique protecteur, il apparaît utile de revenir sur l’un des facteurs clés de réussite du projet Cloud : le contrat. 1. Pourquoi négocier un contrat Cloud ? Chaque entreprise, qu’il s’agisse d’une PME ou d’un grand groupe doit aujourd’hui faire face à une offre pléthorique de solutions Cloud. CLOUD COMPUTING ET RISQUES JURIDIQUES. Le Cloud Computing a fait son arrivée il y a peu de temps et déjà une foule de questions se posent, notamment sur ses avantages, mais surtout sur ses risques.

CLOUD COMPUTING ET RISQUES JURIDIQUES

Alors doit-on se méfier ou au contraire approuver le Cloud ? Le monde est fait de révolutions industrielles et de « modes »… 1990 : le PC Windows, 2000 : Internet dans les entreprises, et … 2010 : le Cloud Computing ! Le Cloud Computing, signifiant « l'informatique dans les nuages », est une technique de service informatique permettant à de multiples utilisateurs tiers d'accéder aux ressources Internet d'un hébergeur, sans être contraints d'acquérir ou de louer le matériel informatique ou le logiciel ou encore de conclure des contrats de maintenance et de prestation de services y afférents. Cette technique diffère des contrats classiques d'outsourcing aux termes desquels un prestataire tiers sera en charge du traitement technique des données (données personnelles comprises).

I. A. B. II .