background preloader

Le monde du jouet

Facebook Twitter

Hand Spinner, nouveau jouet à la mode ou... - Loisirs, culture. Les jeux dopent le marché français du jouet... - Loisirs, culture. Toys'R'Us réédite la Fête des enfants - Loisirs, culture. L'an dernier, Toys'R'Us, leader mondial de la distribution de jouets, inaugurait dans l'Hexagone sa première Fête des Enfants, une fête encore peu connue en France mais déjà célébrée dans de nombreux pays tels la Belgique, la Pologne ou encore le Portugal.

Toys'R'Us réédite la Fête des enfants - Loisirs, culture

Un succès : "l'an dernier, cet événement nous a permis d'accroître de 30% le trafic en magasin avec quelque 50 000 visiteurs supplémentaires", se souvient Justyna Torres, directrice du marketing et du e-commerce de Toys'R'Us France. Animations et opération caritative Normalement célébrée le 1er juin, la fête aura lieu cette année le 10 juin dans les 53 magasins Toys'R'Us tricolores. "Avec les multiples ponts cette année, cette date nous a paru plus adéquate afin que le plus grands nombre d'enfants puissent participer à nos animations", explique Justyna Torres. "Nous soutenons cette association depuis 2007 avec plusieurs opérations destinées à récolter des fonds. Playmobil, en avant les nouvelles histoires - Loisirs, culture. Gare aux fantômes et aux dragons !

Playmobil, en avant les nouvelles histoires - Loisirs, culture

Les pirates et les chevaliers vont avoir fort à faire cette année dans les chambres des petits (et des grands) fans de Playmobil : la marque du groupe Brandstätter s’apprête à lancer deux nouvelles gammes de jouets dérivés des licences Ghosbusters (Sony Pictures) et Dragons (DreamWorks). Sur un marché français du jouet animé par les blockbusters du licensing, tel Star Wars ou Cars, la nouvelle pourrait paraître anecdotique… Mais elle marque pourtant un véritable tournant dans la stratégie de Playmobil qui, jusqu’alors, avait toujours refusé de céder aux sirènes des licences. « Elles représentent aujourd’hui 25% des ventes de jouets en France, 21% en Allemagne et 28% en Angleterre ou en Espagne : nous devions nous inscrire sur ce créneau.

Jouet : un secteur bien portant - Loisirs, culture. Un secteur bien portant comme en 2013 !

Jouet : un secteur bien portant - Loisirs, culture

Avec une croissance de 1% en valeur, le marché français du jeu et du jouet a réalisé en 2016 sa moins bonne année depuis trois ans. « Mais cela fait suite à un millésime 2015 en hausse de 3,4% tiré par plusieurs phénomènes de mode, comme Star Wars, qui ont dynamisé, avec l’Euro de football, le premier semestre 2016 », explique Frédérique Tutt, experte monde du jouet chez NPD Group. De fait, alors que les ventes pointaient à + 4% à la fin du premier semestre, la tendance s’est inversée à la fin de l’été : « L’actualité sur la fin d’année était moins événementielle qu’en 2015 où Star Wars avait également drainé une clientèle inhabituelle, comme les millennials. Influencée par la configuration du jour de Noël – un dimanche – et le début des vacances, la saison des fêtes a démarré tard.

Ce qu’il faut retenir Très attentistes, les consommateurs ont attendu le dernier moment pour faire les achats de Noël. Top 10 des déguisements enfants les plus... - Loisirs, culture. Jeu de société : Asmodée fait mûrir son... - Loisirs, culture. A l’occasion du dernier Festival international des jeux de Cannes, Asmodee, une nouvelle fois récompensé par l’As d’Or avec son jeu Unlock !

Jeu de société : Asmodée fait mûrir son... - Loisirs, culture

, a présenté sa nouvelle application l’Asmoclub. L’occasion de faire le point sur le succès de l’éditeur français, et également distributeur des cartes Pokemon en France, qui revendique la place de numéro un du jeu de société dans l'Hexagone, avec Christophe Arnoult, directeur général d’Asmodee France. Interview LSA – Vous lancerez d’ici juillet 2017 une nouvelle application baptisée l’Asmoclub.

De quoi s’agit-il ? Christophe Arnoult – L’Asmoclub est né d’une idée toute bête : lorsqu’ils sont en magasins, souvent les consommateurs ont du mal à faire leur choix parmi les différents jeux de société proposés. LSA – Aujourd’hui, comment se situe Asmodee sur le marché français ? Lego, la marque de jouet la plus "chère" au... - Loisirs, culture. Près de 7,6 milliards de dollars !

Lego, la marque de jouet la plus "chère" au... - Loisirs, culture

Telle est la valeur de la marque Lego selon les calculs de Brand Finance. Déjà sacrée marque la plus puissante du monde, tous secteurs confondus, en 2016 devant Disney, Lego voit sa valorisation grimper de 68% pour atteindre cette année 7,597 milliards de dollars précisément. Pour constituer son classement, Brand Finance prend non seulement en compte les chiffres d'affaires et résultats financiers des entreprises mais également leurs gammes phares et produits dérivés, leur envergure internationale, leur contribution économique et leur rayonnement auprès du public. Cible et produits élargis. Lsa-conso. A l'occasion du salon Kazachok Licensing Forum 2017, le "cluster" Nova Child, qui regroupe différents professionnels des produits enfants, est revenu sur son étude "Enfant et Distribution : état des lieux".

Réalisée mi-2016 auprès de 1054 parents d'enfant de 0 à 17 ans, cette enquête dévoile le comportement des parents et des enfants en matière de consommation ainsi que leurs préférences et freins en matière de distribution. Des enfants souvent présents et influenceurs. Pas de repos pour les héros !

Après une hausse de 10% en 2014, suivie d’un bond de 14% en 2015, les ventes de licences et produits dérivés progressaient encore de 2% à fin novembre 2016 sur un marché français du jeu et du jouet en recul de 1%. Une prouesse au vu de l’historique particulièrement positif du secteur et du contrecoup de la vague Star Wars, qui avait dominé Noël 2015, avec la sortie très attendue du septième épisode 7 de la saga galactique au cinéma. « Le phénomène Star Wars a continué à doper le marché des licences sur le permanent. Mais il est, logiquement, en baisse sur le deuxième semestre 2016, le film spin-off de la saga, Rogue One, créant moins l’événement », explique Frédérique Tutt, experte du jouet chez NPD Group.

De même, La Reine des Neiges, star des licences depuis 2013, cède du terrain. « Ses ventes fondent comme neige au soleil. Wonder Woman à l’honneur. Le fournisseur confronté à des déréférencements n’est pas démuni.

Les enseignes sont d’ailleurs bien conscientes des règles qui contraignent leur liberté de revoir leurs assortiments. Reste pour les fournisseurs à faire un usage adéquat des arguments les plus pertinents qui leur permettront de négocier des délais de préavis plus longs, favorables à un maintien dans le référencement du distributeur et aptes à éloigner le risque du contentieux. Les distributeurs doivent pouvoir adapter leur assortiment à la demande de leurs clients et ces adaptations conduisent logiquement à revoir le référencement des produits de leurs fournisseurs. 2016 : le marché du jouet français tient bon. Paris le 7 septembre 2016 : The NPD Group, l’un des leaders mondiaux des études de marché, fait le point sur les grandes tendances des ventes de jouets en France de l’année 2016.

2016 : le marché du jouet français tient bon

Dans un contexte difficile, le marché du jouet français maintient son dynamisme avec des ventes en hausse de 3 % en valeur sur les sept premiers mois de l’année. Une bonne santé qui se confirme puisque l’année 2015 avait terminé en hausse de 3,7 % par rapport à 2014. Cette légère croissance laisse cependant la France en-dessous des performances de ses voisins européens puisque les 5 plus gros pays européens enregistrent ensemble une augmentation des ventes de 6 % à date.

Que savez-vous du marché du jouet en France ? LE SCAN ÉCO - À l'approche de Noël, les magasins spécialisés et les grandes surfaces ont rempli leurs rayons de jouets.

Que savez-vous du marché du jouet en France ?