background preloader

Les jeux en chiffres

Facebook Twitter

Est-ce le Game over pour l'industrie française du jeu vidéo ? - 6 janvier 2014. Si quelques jeux made in France comme Rayman Legend, Just Dance ou Dishonored connaissent un succès international, et que des acteurs comme Ubisoft ou Gameloft occupent encore des places de choix, ils sont devenus des exceptions.

Est-ce le Game over pour l'industrie française du jeu vidéo ? - 6 janvier 2014

Les chiffres sont éloquents. Au début des années 2000, la filière faisait vivre plus de 15 000 personnes. 13 ans plus tard, ce chiffre a était divisé par 3. Entre-temps, de grands studios comme Kalisto, Cryo ou White birds ont mis la clé sous la porte. Et l'hécatombe s'est accélérée ces deux dernières années avec la disparition de nombreux petits studios, comme Darkworks, Tekneo, Mindscape ou Mad Monkey Studio. Quant à Ubisoft, il ne peut même plus être érigé en symbole, l'essentiel de son développement et de ses effectifs se faisant aujourd'hui loin de nos frontières. Presse. Scholè Marketing dans la presse.

Presse

Les 10 chiffres clés de l'industrie du jeu vidéo en 2013 - 26 novembre 2013. Jeux et Jouets : L'étude complète du secteur ! Les chiffres clés à connaître sur le secteur des jeux et jouets -La taille du marché du secteur des jeux et jouets est de plus de 3 milliards d'euros (3,3 milliards d'euros en 2011)

Jeux et Jouets : L'étude complète du secteur !

Jeu-vidéo : game over pour l'une des dernières grandes industries françaises ? FIGAROVOX/ENTRETIEN - Quatre parlementaires ont récemment envoyé une lettre à Axelle Lemaire en lui demandant de soutenir davantage l'industrie du jeu-vidéo en France.

Jeu-vidéo : game over pour l'une des dernières grandes industries françaises ?

Pour le spécialiste Julian Alvarez, ce secteur n'est pas assez reconnu par l'Etat, malgré son énorme potentiel pour notre pays. Julian Alvarez est chercheur/consultant dans les technologies de l'information et de la communication, et responsable du développement/recherche Serious game/jeu-vidéo à la Chambre de Commerce et d'Industrie Grand Hainaut/RUBIKA Supinfogame FigaroVox: David Cage et Quantic Dreams, Yves Guillemot et Ubisoft, Dotnod Entertainment, Arkane Studios… Ces noms représentent aujourd'hui la fine fleur de la «french touch» des jeux vidéo.

Le SNJV refait le point sur l'industrie française du jeu vidéo. Le Syndicat national du jeu vidéo (SNJV) a dévoilé aujourd'hui son baromètre annuel sur le jeu vidéo.

Le SNJV refait le point sur l'industrie française du jeu vidéo

Une occasion pour faire le point sur les chiffres clés de l'industrie vidéoludique en France aussi bien sur le plan économique que social. Cette année, le SNJV s'est donné rendez-vous à Paris dans les locaux de Dontnod, un studio français avec deux titres à son actif : Remember Me et Life is Strange. À cette occasion, le syndicat a remis à Fleur Pellerin un rapport sur la situation de l'industrie vidéoludique en France. Et si pour les locomotives du secteur tout va bien, tout n'est pas rose pour autant par chez nous. Les entreprises françaises reprennent confiance La première bonne nouvelle que l'on peut tirer de ce baromètre, c'est que les entreprises françaises du secteur sont confiantes dans leur avenir.

L'an passé, plus de la moitié (54,5 %) des entreprises interrogées se disaient plutôt pessimistes ou très pessimistes quant à l'avenir de la filière vidéoludique en France. L'industrie du jeu vidéo se prépare pour Noël. Plus de la moitié du chiffre d'affaires du secteur, en grande forme, sera générée entre octobre et janvier.

L'industrie du jeu vidéo se prépare pour Noël

Ces derniers disposeront d'un écrin de choix toute la semaine prochaine dans le cadre du ... Jeux video dematerialises cadrage. Le free to play, un nouveau modèle économique du jeu vidéo. « Ne faites pas payer les gens pour qu’ils s’amusent, amusez-les pour qu’ils paient » Jamie Cheng, fondatrice de Klei Entertainement A l’heure où l’éditeur de jeux vidéo communautaires Zynga s’apprête à entrer en bourse, Scholè Marketing s’est penché vers ce nouveau segment du jeu vidéo : le free to play.

Le free to play, un nouveau modèle économique du jeu vidéo

Les jeux vidéo free to play, c’est-à-dire, en accès gratuit, qu’ils soient accessibles sur le navigateur Internet, en téléchargement gratuit, ou sur terminaux mobiles à un coût modique (moins de 1€), connaissent un succès grandissant et s’imposent peu à peu comme un complément du jeu traditionnel (i.e. payant). Autrefois réservé à une clientèle de joueurs dits core ou hardcore, qui font de ce loisir une pratique intensive, le jeu vidéo attire désormais les foules grâce à ces nouveaux jeux très accessibles. Un simple phénomène de mode ou une réelle tendance de fond ?

Des jeux qui attirent plus de 70% de la population… Etudes et analyses : Industrie, jeux vidéo et multimédia. PANIC Synthese 4 Jeu Vid%C3%A9o VF 2010 09. Le jeu vidéo changera-t-il l'humanité ? Le marché videoludique actuelLe chiffre d’affaire mondial du jeu vidéo (physique et dématérialisé) en 2013 sera d’environ 66 milliards de dollars, soit 17% de plus qu’en 2012, et devrait selon les experts atteindre 80 M$ en 2016.

Le jeu vidéo changera-t-il l'humanité ?

Ce qui en fait le premier secteur d’activité du loisir en termes de chiffre d’affaire. Le marché du jeu vidéo est d’ailleurs en progression de 6 à 10% par an depuis 40 ans. Sur les 66 M$ de chiffre d’affaire en 2013, environ 60% proviennent du marché physique, et 40% du marché dématérialisé (jeu en ligne ou via téléchargement). Même si les joueurs sont traditionnellement attachés au support physique, la consommation de jeux vidéo dématérialisés augmente considérablement et concerne désormais la moitié des joueurs (entre 48 et 51%) sur PC et sur console de salon. Jeux vidéo — Enseigner avec le numérique. En 2007, le jeu vidéo n'est plus un plaisir solitaire"Succès des nouvelles consoles, élargissement du public.

Jeux vidéo — Enseigner avec le numérique

Selon le cabinet GfK, le jeu vidéo se porte à merveille en France. En crise au début des années 2000, le secteur renaît de ses cendres. En France, selon le cabinet Gfk, son chiffre d'affaires a atteint 1,9 milliard d'euros en 2006, avec une croissance en valeur de 36 % par rapport à l'année précédente. Chiffres de l'industrie des jeux vidéo classés par thèmes.