background preloader

Vie quotidienne au Moyen-Age

Facebook Twitter

Dossier : La vie quotidienne au Moyen Âge. Succédant à l'Antiquité, le Moyen Age est une longue période.

Dossier : La vie quotidienne au Moyen Âge

On considère généralement qu'il a débuté en 476, avec la chute de l'Empire romain d'Occident, et a pris fin en 1492, date de la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb . On ne peut donc porter un regard unique sur mille ans de vie quotidienne médiévale. La division de la société en « trois ordres » les Bellatores (ceux qui combattent), les Oratores (ceux qui prient), les Laboratores (ceux qui travaillent) se rompt à la fin du XIIIe siècle. Foires internationales et commerçants. La vie des seigneurs. Chevalier à table, forteresse de la tour Blanche, Londres.

La vie des seigneurs

Photo © Olivia Gaultier 2011. Divertissements. Les chevaliers s'affrontent Les seigneurs cherchent à s’illustrer dans les tournois.

Divertissements

Ces jeux militaires contribuent à l’apprentissage puis à l’entraînement à la guerre. Ce sont de grandes fêtes organisées sur deux ou trois jours. Troubadours. Les troubadours sont à l'origine de la poésie profane en Occident.

Troubadours

Leur nom vient du bas latin trobar, qui signifie trouver ou... composer des vers ou de la musique (on les appelle aussi trouvères en langue d'oïl, le français du nord). Ils vont de château en château et racontent des épopées en vers qui magnifient les vertus chevaleresques. La Chanson de Roland est la plus célèbre de ces épopées ou chanson de geste (du latin gesta qui signifie action et désigne un exploit guerrier). Ces poètes originaires pour la plupart d'Aquitaine ou de Provence ont inventé l'«amour courtois», fait de tendresse et de passion.

Ils sont en général d'extraction noble ou bourgeoise. Spectacles, tournois et fêtes. Walter Von Klingen, chevalier de la cour du Roi Rodolphe 1er,lors d'un tournoi. source Meister der Manessischen Liederhandschrift © The Yorck Project - Free Software Foundation, Inc.

Spectacles, tournois et fêtes

Nous interdisons ces foires détestables où viennent les chevaliers pour exhiber leurs forces. Ils s'y rassemblent avec une audace téméraire et il advient souvent mort d'homme et péril pour les âmes. À ceux qui y trouvent la mort, on refusera une sépulture chrétienne. Ainsi le concile de Clermont, en 1130, condamne-t-il les tournois, ces « spectacles » très populaires du Moyen âge.

Grands banquets. Préparer une salle Les grandes dates du calendrier chrétien (Noël, Pâques, la Pentecôte...) ou les événements familiaux (mariage, baptême...) fournissent de nombreuses occasions d’organiser un banquet.

Grands banquets

Le roi et les princes en profitent pour impressionner leurs invités par un étalage de luxe. Le monde paysan. Une petite chaumière Durant les mois d’hiver, les paysans restent dans leurs chaumières, faites de pierres et de bois, et recouvertes d’un toit de chaume.

Le monde paysan

En général, elles ne sont constituées que d’une pièce. On se tient la plupart du temps près de la cheminée, source de chaleur et de lumière. Dans le fond, une grande paillasse fait office de lit unique. La vie des paysans. Le viticulteur, Barthélemy l'Anglais, Livre de Propriétés des Choses,enluminure fin XVe siècle © BnF Le verbe latin dont le sens est travailler (laborare) a donné le français labourer.

La vie des paysans

Cela en dit long sur le sens large, dans les trois ordres sociaux médiévaux, de celui des Laboratores : ceux qui travaillent. Si ce mode de vie représente celui des neuf dixièmes de la population, il y a dans cet ordre des différences de statut social, notamment entre serfs et vilains. Ces derniers, que l'on appelle aussi alleutiers, ne sont pas rattachés à la terre du seigneur, mais doivent la travailler et payer des impôts. Les serfs, en revanche, appartiennent au seigneur et à sa terre, et ils sont « vendus » avec le domaine si le seigneur s'en sépare. Paysans. La vie au château.

Le château fort est construit pour la guerre mais on ne se battait pas tout au long de l'année au moyen âge.

La vie au château

Comment vivaient les habitants des châteaux médiévaux en temps de paix ? Ces quelques pages vont tenter de répondre à cette question. Il faut attendre le XIIe siècle pour voir le château féodal devenir une demeure digne de ce nom et contenant tous les services nécessaires à la vie sédentaire. Lieux de vie du château. La chapelle.

Lieux de vie du château

Une petite chapelle était souvent placée à côté de la chambre du seigneur. Elle était décorée de fresques, de vitraux et d'une croix d'or posée sur l'autel. Chaque matin, le seigneur et son épouse venaient y prier et assister à un office. Les autres personnes se rendaient dans une chapelle plus grande située dans la cour du château . La vie et les habitants. A) Les enfants Dès l'âge de six ou sept ans, les enfants étaient souvent envoyés dans un autre château.

Les bâtisseurs. La famille. Les femmes. La condition des femmes au Moyen Age. Le consentement des deux conjoints est nécessaire. La cérémonie est sacralisée, bénie par un prêtre (mais il peut y avoir des exceptions). Pour protéger la femme contre son mari, il est ordonné à celui-ci de lui constituer un douaire, un capital, dont le montant est fixé au tiers ou à la moitié de ses biens selon les régions.

Une société religieuse. L'art religieux en Occident. L'Occident se couvre d'églises A partir du XI° siècle, l'Occident se couvre d'un "blanc manteau d'églises". Plus de 500 cathédrales, plusieurs milliers d'abbayes, des dizaines de milliers d'églises sont édifiées. C'est une conséquence de l'enthousiasme religieux, de la prospérité économique de l'Occident. La population augmente : il faut abriter des fidèles plus nombreux. Mais de telles constructions coûtent cher ; le clergé doit donc faire appel aux dons des fidèles pour financer les chantiers qu'il entreprend. Les cathédrales. Les moines.