background preloader

GRAMMAIRE/ORTHOGRAPHE

Facebook Twitter

Jeu 7 familles grammaire 1. Jeu d'orthographe en 54 cartes : pour devenir un pro en dictée (du CE1 au CM2) Le jeu d’orthographe que je vous présente aujourd’hui a de nombreux avantages : il utilise trois mécanismes efficaces dans l’apprentissage : le jeu, l’humour et la curiositéil s’adresse à des enfants de CE1/CE2 et CM1/CM2 (2 niveaux de jeu)les cartes sont un format idéal (c’est transportable et manipulable facilement)les illustrations d’Annabelle Mège offrent une ambiance décalée et divertissante Dans le détail : Les 54 cartes sont imprimées recto/verso (bleu/rouge) : bleu pour CE1/CE2 et rouge pour CM1/CM2.

Jeu d'orthographe en 54 cartes : pour devenir un pro en dictée (du CE1 au CM2)

Elles se présentent ainsi : Règle du jeu : Un meneur de jeu pose la devinette d’une carte issue de la pioche à un joueur. Le premier joueur qui obtient 5 cartes a gagné. Le triple effet : curiosité/jeu/humour. Le francais animé. Classe inversée 1er degré. Et si on laissait tomber la grammaire en primaire ? Benoît Wautelet est maître-assistant en langue française à la Haute Ecole Louvain en Hainaut (Helha) de Braine-le-Comte.

Et si on laissait tomber la grammaire en primaire ?

Partagez-vous le constat de Marc Wilmet ? Tout à fait ! On fait trop de grammaire, et trop tôt. Les instituteurs vont même plus loin que ce qu’il y a dans les programmes, c’est dire. Pour ne donner qu’un exemple, en 5ème et 6ème primaires, les élèves étudient souvent toutes les classes de déterminants. Est-il possible d’apprendre la grammaire sans utiliser aucune terminologie ? Il y a moyen d’utiliser beaucoup moins de terminologie qu’actuellement. C’est interpellant… Effectivement, même les enseignants sont perdus par rapport à la terminologie ! Que faire, alors ? Il faut complètement revoir la manière dont on aborde la grammaire et mieux étalonner la matière. On pourrait travailler sur les programmes ?

Il faudrait être plus rigoureux et scientifique dans les référentiels. Pédagogies en vogue, méfiance. Quelques routines simples à mettre en place pour activer régulièrement les compétences orthographiques. Grammaire. Scénarios pour mieux écrire les mots. Présentation L’apprentissage de l’orthographe lexicale représente un défi quotidien pour nombre d’élèves.

Scénarios pour mieux écrire les mots

La première partie de l’ouvrage présente la démarche des auteures et des éléments de théorie liés à l’orthographe lexicale. La deuxième partie présente 24 règles d’orthographe lexicale, en lien avec la progression des apprentissages, pour les 1er et 2e cycles du primaire avec des idées de réinvestissement pour le 3e cycle. On y propose, pour chaque niveau, des activités ludiques et variées qui permettront de soutenir la mémoire orthographique des élèves afin de les aider à mieux écrire les mots : patrons orthographiques, règles orthographiques s’appuyant sur un recensement des mots fréquents répartis par niveau et matériel faisant appel aux différents styles d’apprentissage.

De nombreuses fiches reproductibles, en couleurs et en noir et blanc, sont fournies pour chacune des règles sur le site Web de Chenelière. Auteurs Préface de Brigitte Stanké Table des matières Préface Remerciements. 7 règles pour nous simplifier l’orthographe (ressource 4467) Les dispositifs en écriture. Pdf_Conference_Antoine_Fetet_grammaire_orthographe_ROUBAIX.pdf.

L’orthographe : quand écrire sans faire de fautes devient un jeu d’enfant! L’orthographe : pourquoi n’est-ce pas toujours facile?

L’orthographe : quand écrire sans faire de fautes devient un jeu d’enfant!

Bien écrire n’est pas un don naturel chez bien des jeunes, ni même chez de nombreux adultes. Si certains élèves présentent des troubles diagnostiqués comme la dysorthographie, d’autres ne sont tout simplement pas intuitivement performants et rechignent devant leurs dictées et leurs textes. Allô Prof fait la distinction entre les enfants dysorthographiques et ceux qui, simplement, ne sont pas tombés dans la potion orthographique quand ils étaient petits. L’organisme définit la dysorthographie comme : « un trouble persistant de l’acquisition et de la maîtrise de l’orthographe. Il affecte principalement l’apprentissage et l’automatisation de la correspondance phonème‑graphème (correspondance de l’unité sonore à son unité écrite) ainsi que la capacité à se représenter visuellement l’orthographe des mots.

On comprendra donc que les enfants qui font beaucoup de fautes ne sont pas nécessairement atteints d’un trouble d’apprentissage. Améliorons notre français avec 38 jeux interactifs.