background preloader

Electricité

Facebook Twitter

Le SolarCoin, la crypto-monnaie du photovoltaïque - Sciencesetavenir.fr. Le modèle est pour le moins original.

Le SolarCoin, la crypto-monnaie du photovoltaïque - Sciencesetavenir.fr

Arrivé sur le marché de la fourniture d'énergie renouvelable (électricité et gaz) en septembre 2016, ekWateur (prononcer " équateur ") a décidé de proposer à ses clients de choisir un producteur d'électricité précis et local parmi ceux qu'il aura présélectionnés au préalable (pour l'instant, la centrale hydraulique de Tour-en-Savoie). Jusque-là, la société vendait par défaut l'énergie issue de centrales situées dans l'Ain et dans la Maurienne.

EkWateur donne également la possibilité à ses clients de lui vendre une partie de leur propre production ou encore d'assurer, contre rémunération, le service client auprès de potentiels prospects. Et depuis ce mois de mars, il accepte d'être payé non plus uniquement en euros mais également en... SolarCoins. Encore peu connu, le SolarCoin (§) est ce que l'on appelle une crypto-monnaie.

Une rareté programmée sur 40 ans Financer des PV et recevoir des SolarCoins. A 86 ans, un Landais produit son électricité verte... sur son balcon, avec de l'eau. La faconde inarrêtable et la conviction du progrès collée au corps, Marcel Mothes vit sa retraite intensément.

A 86 ans, un Landais produit son électricité verte... sur son balcon, avec de l'eau

Cet Albigeois, né à Saint-Paul-lès-Dax en 1930, s'est fixé un objectif : développer et faire connaître son invention, une centrale hydroélectrique domestique. L'appareil, monté sur le balcon de son appartement, est un système d'une simplicité trompeuse. Un réservoir d'eau, un piston pour faire circuler le liquide qui, sous pression, actionne une turbine raccordée à un générateur. Puis l'eau se réinjecte dans un circuit fermé à l'aide d'une motopompe. À la sortie, un courant de 220 volts alternatif qui alimente radiateurs, réfrigérateur, ventilateur, télévision et ses éclairages, sans produire une quelconque pollution. . « Tout au long de ma vie, j'ai touché un petit peu à tout. À la recherche de soutiens Trois brevets ont déjà été déposés à l'Institut national de la propriété industrielle (Inpi) pour protéger la « Marc Moths Eternel Ecolo », imaginée à plusieurs échelles.

Deux jeunes Philippins impriment des panneaux solaires de poche. Alors que la course aux énergies fossiles se fait de plus en plus intense dans un contexte de pénurie à moyen terme, de jeunes entrepreneurs se mobilisent pour démocratiser les sources d’énergies renouvelables.

Deux jeunes Philippins impriment des panneaux solaires de poche

Aux Philippines, Hawn Frayne et Alex Hornstein ont mis au point une machine capable de produire des mini-panneaux solaires en toute simplicité. Aux Philippines, deux jeunes ingénieurs ont ainsi mis au point une imprimante 3D qui permet la réalisation rapide et locale de panneaux solaires à bas coût. La « Solar Pocket Factory » (Usine Solaire de Poche) est une machine inspirée des récentes technologies d’impression 3D, adaptées à la production de petits panneaux solaires, le tout en un temps record. Produire des panneaux solaires à bas coût, rendre le solaire accessible à tous Un « Solar Pocket Kit » pour ne jamais tomber en rade d’énergie Mais le projet des deux inventeurs va encore plus loin.

Sources : Labioguia.com / Inhabitat.com / Kickstarter.com / Planete-energies.com. Cet ingénieur français a la solution pour stocker l’énergie solaire et accélérer la transition énergétique. Si la production d’énergies renouvelables augmente, le stockage de ces dernières reste une question épineuse à laquelle les chercheurs veulent apporter une réponse adaptée et la plus saine possible.

Cet ingénieur français a la solution pour stocker l’énergie solaire et accélérer la transition énergétique

André Gennesseaux, ingénieur en mécanique et co-fondateur de l’entreprise Energiestro, pense avoir trouvé une solution alternative aux batteries qu’il décrit comme révolutionnaire : le stockage grâce au béton. Explications. Lorsque l’on parle d’énergies renouvelables, l’un des principaux reproches qui leur est fait concerne leur intermittence. En effet, aussi bien l’éolien que le solaire ne produisent de l’énergie qu’à certains moments de la journée, ce qui représente un véritable casse tête pour les gestionnaires de réseaux. Aussi, pour pouvoir bénéficier de cette énergie à tous moments, il faut stocker l’énergie qui n’est pas consommée, le plus souvent dans des batteries aux composés chimiques.

L’énergie solaire : une énergie abondante, peu chère, mais intermittente. Le stockage / Les différentes technologies stationnaires de stockage de l’électricité. Les solutions de stockage d’énergie se divisent en six catégories : mécanique (barrage hydroélectrique, Station de transfert d’énergie par pompage - STEP, stockage d’énergie par air comprimé – CAES, volants d’inertie),électrochimique (piles, batteries, vecteur hydrogène),électromagnétique (bobines supraconductrices, supercapacités),thermique (chaleur latente ou sensible).

Le stockage / Les différentes technologies stationnaires de stockage de l’électricité

Stockage mécanique Station de pompage Les stations de pompage sont des technologies de stockage par gravitation. Elles sont composées de deux retenues d’eau à des hauteurs différentes reliées par un système de canalisations. On distingue deux types de pompage : les stations de pompage d’apports : elles permettent de remonter via des pompes un volume d’eau entre son propre réservoir et le réservoir supérieur d’une chute turbinage. Source : Bernard Multon et Jacques Ruer – Stocker l’électricité : oui c’est indispensable et c’est possible Source : EDF SEI.