background preloader

Alignement - Zodiaque - Cartes

Facebook Twitter

Archéo-astronomie. La cité de Tiahuanaco se trouve au Sud-Est du plus mystérieux de tous les lacs : le lac Titicaca. Il se situe à 3 800 mètres d’altitude, couvre une superficie de 6 900 Km2 et mesure environ 220 Km sur 110. Certaines profondeurs dépassent les 300 mètres. C’est l’un des rares lacs à être visible de l’espace. Titicaca, l’un des rares lacs visibles de l’espace L’histoire du lac Titicaca est assez extraordinaire. Il semblerait qu’il y a plus de cent millions d’années, une grande quantité d’eau de l’océan Pacifique est été isolée en plein milieu de la cordillère des Andes, par des bouleversements géologiques de remontés de terrain qui sont à l’origine de la formation de l’Amérique du Sud. Dans la région, on trouve énormément de coquillages fossilisés. Lac Titicaca, une mer intérieure au bord de la Cordillère des Andes Tiahuanaco était un ancien port situé sur les rives du lac Titicaca En effet, jadis, Tiahuanaco était un ancien port situé sur les rives du lac Titicaca.

Mais comment ? Archéoastronomie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’archéoastronomie, appelée aussi paléoastronomie, résulte de la combinaison d’études astronomiques et archéologiques. Elle revêt deux facettes : d’une part elle cherche à expliquer les observations astronomiques passées, à la lumière des connaissances actuelles ; d’autre part, associée à des études archéologiques et ethnologiques, l’ethnoastronomie tente d’interpréter et de préciser un possible usage astronomique de constructions anciennes tels que les mégalithes ou les géoglyphes de Nazca.

Dans un contexte inverse, elle peut contribuer à l'astronomie ordinaire qui peut trouver dans des textes anciens des mentions d'événements astronomiques. Observations astronomiques passées[modifier | modifier le code] Supernovæ historiques, « étoiles invitées »[modifier | modifier le code] Datation d'événements historiques par des événements astronomiques[modifier | modifier le code] Œuvres à vocation astronomique[modifier | modifier le code] Nazca lignes. Théorie de la corrélation d’Orion. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Comparaison entre la constellation d'Orion et les pyramides de Gizeh Présentation[modifier | modifier le code] D'après cette théorie, les trois grandes pyramides du plateau de Gizeh seraient la représentation du Baudrier d'Orion, à savoir Mintaka (δ Orionis), Alnilam (ε Orionis) et Alnitak (ζ Orionis).

Le Nil matérialiserait la Voie lactée et d'autres pyramides feraient partie de ce système. La position et la taille des pyramides (censée être proportionnelle à la taille des étoiles) sont trop approximatives ;Il faudrait remonter aux environs des années – 10500 pour que la corrélation soit vraiment correcte, date correspondant au moment où Orion est au plus bas vis-à-vis du cycle précessionnel ;La taille et la position du centre des pyramides ont évolué au cours de leurs élaborations : la configuration actuelle ne représente donc pas celle voulue initialement par les architectes.

La théorie de Robert Bauval[modifier | modifier le code] Bélier (constellation) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans la mythologie grecque, cette constellation représenterait le bélier volant Chrysomallos, chevauché par Phrixos, dont la Toison d'or a inspiré la saga de Jason. Il semblerait que les Babyloniens, les Grecs, les Perses, et les Égyptiens aient tous nommé cette constellation « Bélier ». Cette constellation était également la première constellation du Zodiaque lorsqu'il fut établi il y a plus de 2 000 ans : du fait de la précession des équinoxes, l'équinoxe de printemps était alors situé dans le Bélier (il est désormais dans les Poissons).

Le nord de cette constellation était nommé Mouche boréale jusqu'au XIXe siècle. Son étoile principale était 41 Arietis (ce qui explique l'absence de lettre grecque pour désigner cette étoile). Constellation Bélier Visibilité nocturne de la constellation. Les étoiles du Bélier sont majoritairement faibles, sauf Hamal (α Arietis) et Sharatan (β Arietis). Mesarthim est une étoile double. 2Vilevortices.jpg (JPEG Image, 600 × 389 pixels) Alignements de sites sacrés de la Terre.

Le système de circuits vitaux de la Terre 1. Alignements géométriques de lieux sacrés Alain Boudet Dr en Sciences Physiques, Thérapeute psycho-corporel, Enseignant 1. 2. 3. Résumé: L'observation des lieux sacrés partout sur la planète (mégalithes, monuments, ouvrages de terre, lieux de cérémonie) révèle qu'ils ne sont pas situés au hasard, mais sur des lignes géométriques précises. Depuis l'espace, la Terre nous apparait comme une boule ronde et lisse très légèrement aplatie aux pôles. On peut tout d'abord noter que puisque la Terre tourne autour d'un axe qui traverse les pôles, ces points se distinguent des autres parce qu'ils ne bougent pas. A partir de ces 2 pôles, on peut également construire l'équateur, comme cercle équidistant des 2 pôles. Ce sont ces coordonnées, par exemple, qui sont utilisées par les satellites géostationnaires GPS (Global Positioning System - ou système mondial de localisation).

Les alignements de sites anciens en Angleterre ou lignes de ley En 1882, G. En France. 1Toulouse.jpg (JPEG Image, 1024 × 821 pixels) Zodiaque. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour l’article homophone, voir Zodiac. Le zodiaque est une zone circulaire de la sphère céleste, dont l'écliptique occupe le milieu et qui contient les douze constellations que le Soleil semble traverser en une année. Étymologie[modifier | modifier le code] Constellations du zodiaque[modifier | modifier le code] La trajectoire du Soleil sur la voûte céleste est l'écliptique. Les planètes et la Lune s'en écartent plus ou moins, et l'on retient comme limite conventionnelle du zodiaque une bande de huit degrés d'arc de part et d'autre de l'écliptique.

L'écliptique traverse treize constellations dans le ciel, mais l'une d'entre elles, Ophiuchus (ou le Serpentaire), ne fait pas partie du zodiaque traditionnel de l'astrologie. Signes du zodiaque[modifier | modifier le code] Signes et constellations du zodiaque[modifier | modifier le code] Voici un tableau des signes et des constellations du zodiaque avec les dates auxquelles le soleil s'y trouve. Zodiaque Tlse 01S.jpg (JPEG Image, 398 × 375 pixels) Omphalos : Fragments de géographie sacrée.

Résumons : le python poitevin sorti du limon picton s'enroule autour d'un axe Est-Ouest qui a déjà ramassé sur son passage Ingrandes, Argenton-sur-Creuse et la petite chapelle de Verneuil. Hypothèse : cet axe Est-Ouest est la ligne vernale, équinoxiale, d'un système symbolique basé sur la projection du ciel sur la terre et donc la partition d'un territoire en douze secteurs correspondant aux douze signes du zodiaque. Cet axe est la ligne 0° Bélier du système et s'origine à Neuvy Saint-Sépulchre, dans l'Indre. Un bas-relief représentant une vouivre, autre figuration du serpent fabuleux, se dresse, solitaire, sur le parement extérieur de la rotonde de Neuvy Saint-Sépulchre, édifiée entre 1034 et 1049 à l'imitation du Saint Sépulcre de Jérusalem.

Doumayrou ne se contentait pas de relever une bizarrerie symbolique, il plaçait Neuvy au sein d' une figure de vaste dimension dont l'origine se trouvait être le château de Montségur, le haut-lieu cathare. Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Zodiaque Tlse 04S.jpg (JPEG Image, 480 × 356 pixels) Deux gigantesques pyramides de cristal dans le Triangle des Bermudes. Deux gigantesques pyramides de cristal dans le Triangle des Bermudes Une info WikiStrike qui fait son chemin Avec la technologie actuelle, l’homme peut partir à la découverte des 70% de la Planète les plus inaccessibles, les fonds marins.

Et régulièrement, les surprises sont de taille ! Dernière en date, et pas des moindres: deux gigantesques pyramides faites d’un matériau similaire à du cristal au beau milieu du Triangle des Bermudes. Si ces deux pyramides avaient originellement été découvertes par Ray Brown, docteur en naturopathie, en 1968, par « accident », c’est bien le Dr. Meyer Verlag qui, grâce à un sonar, a identifié ses deux énormes pyramides – plus de trois fois la Pyramide de Kheops en Egypte – gisant à plus de 2 000 mètres de profondeur. Il faudra encore de nombreuses années de recherche et d’analyse pour en percer le mystère. Canular ou étrange vérité, chacun se fera son idée ! [endalldisease] Source: Gizmodo Retour sur actu Ghisham Doyle pour WikiStrike.