On line et offline

Facebook Twitter

Présente les dernières tendances de consommation, Trend Briefing de avril 2012 est " FLAWSOME " Les consommateurs n’ont jamais été aussi exigeants, informés, pressés et saturés par les choix qui leurs sont proposés.

présente les dernières tendances de consommation, Trend Briefing de avril 2012 est " FLAWSOME "

Si une marque veut prospérer, la solution est simple : devenir SERVILE. SERVILE signifie transformer votre marque en un serviteur de style de vie ayant pour objectif de répondre aux besoins, souhaits et caprices de vos clients, quand ils le veulent et où qu’ils soient…Jetez un œil sur les nouveaux concepts, services et produits qui incarnent la servilité avec des exemples de marques comme Tesco, Virgin America, IKEA, Hyundai et bien d’autres… Lisez SERVILE BRANDS »

Le lèche-vitrine à l'ère du social shopping. "Dans 5 ans, Pixmania pourrait réaliser la moitié de son chiffre d'affaires en magasin physique". Parce que les consommateurs préfèrent le multicanal et qu'ouvrir des magasins coûte moins cher qu'acquérir des clients sur Google, l'ex-pure player développe une stratégie ambitieuse de distribution physique. Son vice-président l'a livrée au JDN. JDN. Combien de magasins opère aujourd'hui Pixmania ? Sont-ce des showrooms, des points de retrait ou des points de vente ? Jean-Emile Rosenblum. Nos points de vente sont localisés à des endroits "premium" à fort trafic, en centre-ville ou en centre commercial, toujours à proximité d'un parking. Pourquoi ouvrez-vous des magasins ? Aujourd'hui, le Web représente 5 à 40% du chiffre d'affaires d'une ligne de produit : 5% pour le meuble, 10% pour les téléviseurs, 20% pour les appareils photo, 40% pour les disques durs...

Ouvrir des magasins nous permet également de développer une marque globale aux yeux du client, qui veut du multicanal. En ouvrant des boutiques physiques, n'allez-vous pas justement perdre votre avantage sur les retailers ? On croise des e-commerçants dans nos boutiques de rue ! par Jérôme Lucas - Chronique e-Business. L’expérience d’achat des internautes évolue vraiment beaucoup ces dernières années.

On croise des e-commerçants dans nos boutiques de rue ! par Jérôme Lucas - Chronique e-Business

Ceci est évidemment poussé par l’évolution des usages des acheteurs, mais surtout par l’évolution de leurs attentes... En 2009, vous souhaitiez acheter une paire de skis de bonne qualité, mais à prix raisonnable. Un internaute convaincu effectuait sa recherche sur la toile, y trouvait les skis correspondant à ses attentes, pas chers sur un site pure-player, et les mêmes skis, peut-être un tout petit peu plus chers, sur le site internet d’une marque de sport disposant également un réseau de magasins… En acheteur « craintif » notre internaute, se rendait chez sa marque de magasin de sport préférée pour y acheter ses skis… mais oh surprise, les skis était vendus 30% plus chers en boutique physique !

Déçu, il repartait… acheter ses skis chez le pure-player ! Comment ? Vente en ligne et réseau physique : quelle stratégie cross-canal ? par Laure Arroyas - Chronique e-Business. En février 2012, le site Good e-Reader annonçait qu’Amazon envisagerait d’ouvrir une boutique physique à Seattle.

Vente en ligne et réseau physique : quelle stratégie cross-canal ? par Laure Arroyas - Chronique e-Business

Si la rumeur n’a pas encore été vérifiée, elle est révélatrice de la tendance actuelle où la frontière entre vente en ligne et en boutiques se fait toujours plus mince. Les marques ont bien compris qu’une stratégie cross canal, rendant les coutures invisibles entre les canaux de distribution, était le meilleur moyen de capter (et fidéliser) les consommateurs.

Comment allier les 2 stratégies ? Quels sont les différentes combinaisons de parcours clients à prévoir ? Quels sont les secteurs les plus enclins à mettre en œuvre une stratégie cross-canal ? Jusqu’ici les pureplayers avaient le monopole du e-commerce.A priori, les pure players se taillent la part du lion en termes de vente en ligne, ebay, Amazon et Cdiscount étant les sites e-commerce les plus visités en France au 1er semestre 2011 selon la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance).