background preloader

Applications diverses

Facebook Twitter

Les drones de Donecle auscultent les avions - La pépite. L’idée est venue d’un constat réalisé par un ingénieur structures d’Airbus : l’inspection d’un avion nécessite huit heures de travail – à l’œil nu – pour une équipe de dix personnes.

Les drones de Donecle auscultent les avions - La pépite

Pour une compagnie aérienne, c’est une dépense de 10 000 dollars par heure d’immobilisation de l’appareil. Cet ingénieur, c’est Yann Bruner, l’un des fondateurs de la start-up toulousaine Donecle, créée en septembre 2015. Il s’entoure de spécialistes, pour la plupart issus de l’aéronautique. Les quatre fondateurs échafaudent une solution innovante : un essaim de drones capable de scruter la surface d’un avion et de classifier les défauts. "Nous pouvons déployer un seul drone pour un petit avion et jusqu’à six drones pour un appareil comme l’A 380, précise Josselin Bequet, directeur financier et marketing de la start-up. Donecle a déjà éprouvé ses technologies, brevetées, via une série de tests.

Olivier James L’innovation l’opportunité. Le drone, expert d’assurance. Consommation Axa et Dekra prêts à se lancer dans les expertises par drone.

Le drone, expert d’assurance

Les drones seront-ils, demain, l’un des outils de travail privilégiés des experts chargés de se rendre sur le lieu de sinistres ? Une expérience… pilote est en tout cas actuellement menée par la société Dekra, spécialisée dans l’expertise, et la compagnie d’assurances Axa. Les deux partenaires fourbissent en tout cas leurs armes dans l’attente de l’arrivée de la législation sur l’emploi des drones. Lorsque le texte de loi sera connu, sans doute vers la mi-décembre, plus rien ne s’opposera sur le plan légal à ce qu’un drone soit appelé à la rescousse pour établir l’ampleur d’un sinistre incendie dans une entreprise ou encore des dégâts causés par une tempête de grêle à des cultures ou aux habitations de tout un quartier.

"C’est un outil d’expertise très innovant", explique Tom Coorevits, CEO de Dekra, qui est la première société d’expertise présente en Belgique à se doter d’un tel outil. Les drones, ailiers du rugby moderne. Les drones s’introduisent dans tous les secteurs d’activités, même dans le rugby !

Les drones, ailiers du rugby moderne

Pas question de faire voler des drones en plein match au-dessus de dizaines de milliers de spectateurs. En revanche, ces assistants volants trouvent toute leur place à l'entraînement. Optimiser le placement des joueurs En France, c’est l’ASM, le club de rugby de Clermont-Ferrand qui est en pointe sur le sujet. Depuis 2014, les entraineurs utilisent ces machines pour avoir de meilleurs angles de vues sur le placement des joueurs et les combinaisons. Drones for life : premier vol demain en public.

"Le projet Drones for Life donne une image exceptionnelle au drone car chacun comprend comment cet outil s'inscrit dans une rupture technologique pour améliorer la vie quotidienne des habitants, par son efficacité, son faible coût d'utilisation et surtout sa propreté énergétique", assurait Clément Alaguillaume, PDG de Sysveo, l'été dernier à l'occasion de la création du consortium aquitain Drones for life (DFL).

Drones for life : premier vol demain en public

EDP Biologie - La référence professionnelle du monde la Biologie Médicale. Détails Publié le lundi 5 octobre 2015 16:31 Publireportage Biologiste infos Le consortium DFL Drones For Life, se crée en Région Aquitaine pour travailler à la création d’une solution de drones autonomes en milieu urbain.

EDP Biologie - La référence professionnelle du monde la Biologie Médicale

R&Drone passe en mode industrie. Dans une semaine, la startup R&Drone ne sera plus.

R&Drone passe en mode industrie

En tout cas plus une startup, car à la faveur d'une levée de fonds et d'un déménagement dans un site de 600 m2 à Blanquefort, dans la banlieue bordelaise, R&Drone aura décollé vers l'industrie. Désormais suivi par Bpifrance, le bureau d'études mécatroniques, spécialisé dans la conception et l'intégration de solutions logicielles et électroniques pour robots et drones, pour les secteurs du civil et du militaire, ne va pas faire que déménager, il va aussi recruter.

L'équipe de 8 salariés actuels va être renforcée par l'arrivée de 3 ingénieurs dans les jours qui viennent. "Cela ne paraît pas évident dit comme cela, mais nous changeons vraiment de dimension", assure son PDG, Marco Calcamuggi, ancien patron d'une SSII qui comptait 350 salariés et qu'il a vendu alors qu'elle réalisait 20 M€... avant d'opérer en temps que business angel, "ce qui m'a permis de repérer le potentiel économique de R&Drone".

Nouveau site, nouveaux outils. R et Drone décolle... dans le maritime. R&Drone vole maintenant de ses propres ailes.

R et Drone décolle... dans le maritime

Incubée depuis 2012 à Bordeaux Technowest, la jeune société vient de quitter la pépinière pour s'installer dans ses locaux, 600 m² à Blanquefort , non loin de l'usine Ford. Des locaux, inaugurés jeudi 17 septembre . Se différencier sur le marché concurrentiel des drones Le marché des drones est en plein essor, mais la concurrence aussi est forte. Des drones à usage humanitaire? Le Sanad est un octocopter, c’est-à-dire un drone à huit rotors, créé par la police de Dubaï.

Des drones à usage humanitaire?

Il peut voler sur près d’un kilomètre et porter des charges de 40 à 50 kilos. (Louise Redvers / IRIN) Le Sanad est un octocopter, c’est-à-dire un drone à huit rotors, créé par la police de Dubaï. Il peut voler sur près d’un kilomètre et porter des charges de 40 à 50 kilos. (Louise Redvers / IRIN) Plus souvent associée aux missions d’espionnage ou militaires, l’utilisation de véhicules aériens sans pilote, ou drones, à des fins humanitaires fait à la fois l’objet d’une forte médiatisation et d’une certaine prudence. Les plus sceptiques se méfient des incidences éthiques et pratiques de l’utilisation de drones. Les spécialistes estiment cependant que les drones pourraient jouer un rôle important dans les secours d’urgence et avoir des applications utiles dans d’autres contextes civils. Innover pour changer le monde - Les drones qui plantent des arbres. Pour contribuer à la reforestation de la planète, Laurent Fletcher utilise des drones qui sèment des graines jusque dans les zones inaccessibles à l’homme.

Innover pour changer le monde - Les drones qui plantent des arbres

Objectif ? Un milliard d’arbres par an ! La planète perd 10 milliards d’arbres chaque année. Un déficit qui cause de gros dégâts écologiques et économiques. L’Anglais Lauren Fletcher, un ancien de la Nasa, spécialiste du génie civil et environnemental, cherche à lutter contre ce problème. Quand des drones construisent un pont utilisable par l'Homme. Les exploits que réalisent les drones nous étonnent chaque jour un peu plus.

Quand des drones construisent un pont utilisable par l'Homme

Cette fois, des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Zurich (Suisse) ont mis au point un système qui permet à des drones de construire un pont de corde sans intervention humaine, ou presque. Vous n’allez sans doute pas en croire vos yeux. Dans une vidéo postée sur YouTube, des chercheurs de l’Institut pour les Systèmes et Contrôles Dynamiques et du laboratoire de recherches en techniques de construction Gramazio Kohler ont filmé des drones en train de bâtir un véritable pont de corde. En autonomie, deux quadricoptères ont harmonisé leurs mouvements afin de relier deux échafaudages distants de 7.4 mètres à l’aide de corde en Dyneema, le matériau le plus approprié pour résister au poids d’une personne. Il reste néanmoins difficile de voir cette nouvelle technologie transposée dans le monde réel. Source : Aerial Construction.

Studio Drone - Immobilier. Forfait Immobilier. L'ASM utilise un drone pour analyser ses entraînements - France 3 Auvergne. ASM Clermont Auvergne L'ASM est l'un des premiers clubs de rugby français à utiliser un drone pour ses entraînements. L'outil a fait son apparition cet automne sur les terrains d'entraînement du club. Grâce à lui, entraîneurs et joueurs peuvent voir et corriger plus facilement leurs erreurs. France 3 Auvergne Publié le 04/03/2015 | 10:51, mis à jour le 04/03/2015 | 11:35.

Le drone, le seizième homme de Clermont à l'entraînement. Vidéo : EasyJet utilise des drones pour la maintenance de ses avions. La compagnie aérienne EasyJet veut généraliser l'utilisation de drones pour optimiser ses opérations de maintenance afin de réduire au maximum le temps d'immobilisation de ses appareils. La compagnie aérienne britannique EasyJet est aujourd’hui davantage connue pour ses vols bon marché que pour son appétence technologique. Cela pourrait bientôt changer. Easyjet va tester des drones pour la maintenance de ses avions. Par Sophie Joussellin Dans le domaine du transport aérien, les nouvelles technologies permettent aux techniciens de repérer les failles ou les dégâts sur le fuselage d'un avion.

La compagnie easyJet a fait cette semaine une présentation de l’utilisation de drones pour l'inspection de ses avions quand un appareil a connu de très fortes turbulences ou a été frappé par la foudre. Un survol à 1 mètre au-dessus de l'avion Le principe est assez simple : le drone survole l'avion et grâce à un rayon laser qui balaye la carlingue et une caméra qui diffuse en direct et filme ce qu'elle voit.