background preloader

HISTOIRE QUÉBEC CANADA

Facebook Twitter

Voici le nouveau billet de 10 $ Progression des apprentissages au primaire.

TOUTES LES PÉRIODES DE L'HISTOIRE DU PAYS

GÉOGRAPHIE DU CANADA. SITES D'ENSEIGNANTS. VIDÉOS. BANQUES DE RESSOURCES. MANUELS. ENRICHISSEMENT. SOCIÉTÉS D'HISTOIRE. MUSÉES. PREMIERS PEUPLES. EXPLORATIONS. VIDÉOS EXPLORATIONS. 1- ACTIVITÉS DE RÉVISION. DOSSIERS RÉCITUS: ORIGINES À 1608. NOUVELLE-FRANCE. DOSSIERS RÉCITUS: 1608-1760. GUERRE DE CONQUÊTE.

ACADIE

GRANDE PAIX DE MONTRÉAL. L’atlas canadien en ligne – Peuplement. Compagnie de la Baie d'Hudson. Nos racines - Parcours historique. L’atlas canadien en ligne – Les premiers réseaux commerciaux - l’Atlas historique du Canada. De 1774 à 1821, les groupes rivaux de la baie d’Hudson et du Saint-Laurent se disputent férocement une ressource facilement épuisable à plus de 600 postes de traite dans l’Ouest, dont la plupart ne restent ouverts que quelques années.

L’atlas canadien en ligne – Les premiers réseaux commerciaux - l’Atlas historique du Canada

Les postes qui restent se trouvent à des endroits stratégiques sur les principales voies de transport; ils servent non seulement à la traite, mais aussi de dépôts et de centres administratifs. Vu l’ampleur de leur réseau de communication, les négociants de Montréal ont besoin de beaucoup plus de postes que la Compagnie de la baie d’Hudson. Comme les registres de la traite des fourrures sur le Saint-Laurent sont loin d’être complets, nous ne connaissons pas l’emplacement de tous les postes des Montréalistes.

Les postes de traite sont concentrés dans deux grands milieux naturels. La majorité se trouve dans les grandes régions forestières d’où vient le plus gros des fourrures. Synopsis. Mission Patrimoine. Navires venus en Nouvelle-France des origines à 1699.

VIDÉOS: SOCIÉTÉ COLONIALE

VIDÉOS: CONQUÊTE + CHANGEMENT D'EMPIRE. 2- ACTIVITÉS DE RÉVISION. TRAITÉ DE PARIS + PROCLAMATION ROYALE. RÉVOLUTION AMÉRICAINE + INVASION. 1774 - Le Butin, guerre bactériologique, La révolte Américaine. DOSSIERS RÉCITUS: 1760-1791. 3- ACTIVITÉS DE RÉVISION. Haut-Canada. Le Haut-Canada, remplacé par l’actuel Ontario, naît en 1791 de la division de l’ancienne colonie de Québec en Bas-Canada à l’est et Haut-Canada à l’ouest.

Haut-Canada

York, au Haut-Canada Aquarelle d'Elizabeth Hale, 1804 (avec la permission des Bibliothèque et Archives Canada/C-40137). Bas-Canada. Bas-Canada, partie méridionale de l'actuelle province de Québec qui, de 1791 à 1840, formait une province britannique distincte.

Bas-Canada

En 1791, la Grande-Bretagne divise la Province de Québec en deux parties : le Haut-Canada et le Bas-Canada. En 1841, ces deux entités sont réunies en une seule colonie, la Province du Canada. Rébellions de 1837, Bas-Canada Québec, vue de « A General View at Quebec From Pointe Levy », oeuvre de l'artiste topographique Richard Short (avec la permission du Musée du Québec). « Raft on the Lower St Lawrence » À Cap Santé, par William Bartlett, environ 1838 (avec la permission du Musée des beaux arts du Canada/18017.10).

1812

RÉBELLIONS. Le tableau de la discorde. Coll.

Le tableau de la discorde

Assemblée nationale/Christian Chevalier Les députés la regardent chaque fois qu’ils siègent dans le Salon bleu de l’Assemblée nationale. Mais savent-ils tous que cette toile contient des clés pour comprendre le débat politique le plus acrimonieux de l’histoire du Québec? Suivez le guide ! La loi sur les écoles passerelles a ravivé un vieux débat cet automne au Québec : la protection du français. Le débat sur les langues, peint il y a près d’un siècle par l’artiste Charles Huot (1855-1930), illustre un épisode fondateur de la polémique linguistique québécoise. En 1793, une trentaine d’années après la Conquête, des élus se sont battus pour faire reconnaître le français dans le premier Parlement de la province du Bas-Canada. « C’est un moment fort d’affirmation nationale et culturelle », souligne l’historienne de l’art Joanne Chagnon, spécialiste de l’art québécois ancien.

Le français, l’anglais ou les deux ? La bataille décisive « McGill français » La tête à Papineau. Oui, je le veux. L'amour et le mariage au Canada du XIXe siècle. Contenu archivé Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents.

Oui, je le veux. L'amour et le mariage au Canada du XIXe siècle

Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous. Introduction L'exposition Web Oui, je le veux. L'Atlas du Canada en ligne: le chemin de fer. Avant la construction du chemin de fer, voyager au Canada est difficile.

L'Atlas du Canada en ligne: le chemin de fer

La majeure partie de l’Amérique du Nord britannique est un territoire sauvage et inexploré. Les quelques routes qui existent étant boueuses, les voyages prennent beaucoup de temps. Même aux diligences les plus rapides, il faut 36 heures pour faire le trajet cahoteux de Montréal à Toronto. La première ligne de chemin de fer au Canada est mise en service en 1836.

DOSSIERS RÉCITUS: 1791 à 1840

VIDÉOS: REVENDICATION ET LUTTES NATIONALES. 4- ACTIVITÉS DE RÉVISION. Pratique en ligne.