background preloader

Connexion-deconnexion

Facebook Twitter

Linc.cnil. Riffle : un nouveau réseau anonyme développé par le MIT - ZDNet. Les réseaux sécurisés de type Tor et l2p ont de l’avenir.

Riffle : un nouveau réseau anonyme développé par le MIT - ZDNet

Déconnexion(s) par Xavier de La Porte – Graphisme & interactivité. Digital detox : pourquoi et comment se déconnecter ? Si se couper totalement d’Internet constitue aujourd’hui une utopie difficilement réalisable, les courtes périodes de Digital detox ont des bénéfices indéniables pour l’attention et la concentration.

Digital detox : pourquoi et comment se déconnecter ?

Quelques conseils pour un bon équilibre dans notre utilisation d’Internet. Leroy Merlin Source » Le silence des puces : une option pour la maîtrise du chez-soi ? Lire en pdfEntretien avec Caroline Rizza, Maître de conférences en Sciences de l'Information et de la Communication et correspondante Leroy Merlin Source Caroline Rizza est Maître de Conférences en Sciences de l’Information et de la Communication au Département Sciences Économiques et Sociales de Telecom ParisTech.

Leroy Merlin Source » Le silence des puces : une option pour la maîtrise du chez-soi ?

Elle est membre de l’Observatoire pour l’Innovation Responsable (Mines ParisTech) et de la Chaire « valeurs et politiques des données personnelles » (Institut Mines-Telecom). Our devices are not turning us into unfeeling robots. By Jenny Davis on November 15th, 2015 In a cultural moment of political tensions, citizen protests, and social shifts, empathy can be a key interpersonal tool.

Our devices are not turning us into unfeeling robots

Certainly, it is worth investigating how the technologies with which we work, communicate, and play affect empathy and the ways that we relate to and connect with one another. In her new book Reclaiming Conversation: The Power of Talk in a Digital Age, Sherry Turkle offers some unsettling answers. Turkle argues that mediating technologies have left us less likely to converse face-to-face with our fellow human beings. Having lost conversation, we’ve also lost our capacity to empathize. Using national statistics, ethnographic accounts, in-depth interviews, and personal experiences, Reclaiming Conversation makes a compelling case. Turkle has long been concerned with the effects of digital media upon social and psychological well-being. The camp study offers powerful support for Turkle’s story.

Jenny L. Illustration by J. Nous ne serons plus jamais déconnectés… Jenna Wortham (@jennydeluxe) pour le New York Times a commis un de ces papiers faciles sur les vertus de la déconnexion à l’heure d’un monde toujours plus connecté.

Nous ne serons plus jamais déconnectés…

Alors qu’elle se rendait à la piscine, elle a été invitée à déposer son téléphone et a pu profiter pleinement de sa journée, sans avoir à consulter avec anxiété ses comptes Facebook et Twitter pour regarder ce que ses amis faisaient. La peur de manquer quelque chose (Fomo, pour Fear of Missing Out) que décrivait Caterina Fake, cofondatrice de Flickr, s’évaporait quelques instants.

Notre connexion permanente aux médias sociaux nous rend plus attentifs à ce que l’on rate et vous donne le faux sentiment de participer à ce que font les autres par leur intermédiaire, estime Caterina. Mais ce n’est pas une peur, c’est un plaisir, lui répondait l’entrepreneur Anil Dash en évoquant la joie de manquer quelque chose (Jomo pour Joy of Missing Out).

L’injonction à la déconnexion est-elle autre chose qu’une critique morale. Qui sera responsable des “maladies de la connexion” Que devons-nous apprendre des anxiétés, des obsessions, des phobies, du stress lié à notre connexion ?

Qui sera responsable des “maladies de la connexion”

C’est la question que pose le designer Fabien Girardin sur le blog du Near Future Laboratory, ce studio de conseil et de design-fiction. A l’heure où nous sommes de plus en plus cernés et saturés par les notifications sociales en temps réel, la connexion permanente livre sa face noire. Vivre dans le village global conduit les plus connectés à éprouver de nouvelles anxiétés, de nouvelles obsessions, de nouvelles phobies et de nouvelles formes de stress, qui sont le symptôme des effets négatifs liés à la manière dont on conçoit les technologies.

Le design contre la productivité. Le designer Sebastian Deterding (@dingstweets), spécialiste de la gamification, était il y a peu invité par le groupe de travail Advancing well-being (sur le bien-être « avancé ») du Media Lab du MIT (vidéo).

Le design contre la productivité

Il y livrait une très intéressante reformulation d’une présentation faite il y a un an sur le bien-être à l’heure des nouvelles technologies, permettant de mettre un peu de perspective sur les enjeux des systèmes socio-techniques qui sont les nôtres – on en profitera pour se souvenir de sa remarquable présentation lors de Lift 2012. Pourquoi concevons-nous des technologies pour nous accabler ? Les tatouages, ces capteurs à fleur de peau. A l’ère du Big Data où tout est mesurable et quantifiable, de nombreux utilisateurs se plaignent du nombre de gadgets qu’impliquent ce suivi.

Les tatouages, ces capteurs à fleur de peau

Du droit à la déconnexion à la detox digitale. Le droit du travail pourrait prochainement offrir la possibilité aux salariés de « débrancher » le soir et le week-end.

Du droit à la déconnexion à la detox digitale

En attendant, des cures de sevrage aident les cyberaddicts à consommer les nouvelles technologies avec modération. C’est une reconnaissance officielle du techno-stress. Les déconnexionnistes - New Inquiry. Une application pour visualiser les signaux radio qui vous entourent. Que l’on le veuille ou non, les ondes radio font parties de notre quotidien depuis de nombreuses années : bornes WiFi, antennes GSM, émissions satellites… nous sommes entourés de ces invisibles ondes qui nous permettent de communiquer sans fil avec le monde entier.

Une application pour visualiser les signaux radio qui vous entourent

Pour que vous puissiez mieux visualiser combien des signaux vous entourent, voici une application pour iPad qui va vous permettre de voir les ondes de votre environnement d’une manière plutôt bien réalisée. Cette application, baptisée The Architecture of Radio, n’analyse pas directement elle-même les émissions d’ondes que votre tablette reçoit pour que vous puissiez les visualiser. Elle utilise un certain nombre de données accessibles publiquement permettant de déterminer où se trouvent les émetteurs de signaux radio autour de vous. Par exemple, The Architecture of Radio utilise les informations tirées du système de localisation des satellites de la NASA afin de calculer leur position orbitale. Source. Vers la fin des notifications intempestives ? Face à l’afflux de notifications, mails, messages et SMS sur le smartphone, plusieurs entrepreneurs réagissent. Du non-usage des technologies.

Dans le dernier numéro de la revue Interactions, les chercheurs Eric Baumer, Jenna Burrell, Morgan Ames, Jed Brubaker et Paul Dourish se posent la question, souvent oubliée, du non-usage des technologies (voir également le compte-rendu des contributions à la journée d’étude organisée par les mêmes chercheurs lors d’un atelier au dernier CHI, la conférence internationale de référence sur le sujet de l’interaction homme-machine). La déconnexion ? Une idéologie ? - FFTelecoms. Les clés de la déconnexion - L'image sociale. This Coffee Shop Repels Wireless Signals So You Won't Be Tempted By Your Phone. When you step inside the Faraday Cafe in Vancouver, it's like stepping into a black hole. You suddenly become unreachable. The coffee shop is the first in the world to actively repel wireless signals, so it's impossible to get a call or a text or check your email. Instead, the cafe's creator hopes that you’ll talk to the friend or stranger next to you.

"I think that the proliferation of digital technology like smartphones has happened so fast that we haven’t really had a chance to have a conversation about the etiquette or the ethics around their use," says artist Julien Thomas, who designed the temporary cafe as an art project along with architects from Hughes Condon Marler. "I wanted to create a space outside of the media--literally outside of our access--so we could have a conversation about how we use technology. " The design uses a metallic box called a Faraday cage to block signals, and the architects worked to make sitting in a cage something people might actually want to do. WENG XINYU. Undefined. Undefined : des algorithmes pour altérer nos profils. Les montres connectées, outils de fraude au bac. Les déconnectés volontaires.

Mails, SMS, tweets... Face au flux continu issu des technologies de la communication, certains pratiquent la déconnexion volontaire. Ce nouveau comportement a fait l'objet d'une étude pilotée par le sociologue Francis Jauréguiberry. Avalanche de mails et de SMS à traiter en urgence, appels intempestifs et chronophages, crainte diffuse d’être surveillé et géolocalisé à son insu, risques d’addiction… Après le formidable engouement pour les technologies de l’information et de la communication (TIC), la magie est en train de retomber. Etre tout le temps connecté : marque d'une organisation défaillante. C’était l’époque joyeuse des débuts de la connectivité omnisciente.