background preloader

Th.3 Ch.2 - Permanences et mutations de la société française (1870-1914)

Facebook Twitter

Permanences et mut° société 1870 1914 PPT. (229) PREMIERE Permanences et mutations de la société française (1870-1914)

Permanences et mutations de la société française (1870-1914)

Permanences et mut° société I. L'exposition universelle de Paris de 1889. Pour le centenaire de la Révolution Française et la chute de la monarchie, Paris décide dès 1878 d'organiser une exposition universelle exceptionnelle en 1889.

L'exposition universelle de Paris de 1889

Pour cette raison politique, elle fut boudée très officiellement par toutes les monarchies européennes. Pour faciliter la venue des provinciaux, le billet de train est couplé avec l’entrée à l’exposition. Le billet mixte offrait 25 % de réduction sur le train avec une franchise de bagage de 30 Kg. L’entrée générale de l’expo est fixée à 1 franc, mais de plus en plus il faut s’aquitter d’un supplément pour visiter les attractions les plus spectaculaires. L’aspect didactique s’efface pour faire émerger un côté plus ludique, les expos deviennent divertissements et préfigurent déjà une nouvelle société de loisir. L'exposition universelle de Paris de 1900. Inaugurée sous un soleil pascal, le 14 Avril 1900, par le président Loubet, l’exposition s’est étendue comme jamais sur 216 hectares.

L'exposition universelle de Paris de 1900

Aux 112 hectares du Champ-de-Mars, de l’Esplanade des Invalides et des bords de Seine, il faut ajouter 104 hectares au bois de Vincennes pour l’exposition sur l’agriculture, les maisons ouvrières, les chemins de fer, les concours sportifs. Cette exposition est 10 fois plus étendue que celle de 1855. Cent trente-six entrées sont prévues pour y accéder.

Le 28 avril 1900, quelques jours après une inauguration qui n'en fini pas, on pouvait lire dans L’Illustration : «Des tombereaux, des wagons, des caisses entassées dans des galeries vides, des machines et des vitrines en cours de montage et de tous côtés, des écriteaux portant l’inscription « entré interdite » devant des portes barricadées d’où des agents repoussent le public fatigué de piétiner dans la poussière et les plâtras. Voilà jusqu’à présent tout ce qu’il y a à voir à l’Exposition. » Paris à la fin du XIXè siècle. Paris à la Belle Époque et en Couleurs. L'entreprise Schneider au Creusot. 1870 : la révolte du Creusot. Le paternalisme industriel. Marx, un économiste révolutionnaire. La pensée marxiste : les structures économiques et sociales bouleversées.

Permanences et muts sté fr II exo. 1891 : le massacre des ouvriers de Fourmies. Le temps des ouvriers. 1860-1910 : un pays d'immigrants dans un continent d'émigrants - Géographie. Ces arrivées régulières et massives sont principalement liées à trois facteurs : Les conséquences démographiques des guerres napoléoniennes qui prolongent une baisse déjà constatée de la natalité ;La résistance, sans équivalent en Europe, des paysans français à l'exode rural.

1860-1910 : un pays d'immigrants dans un continent d'émigrants - Géographie

Elle s'explique notamment par le développement de petites exploitations familiales au sortir de la Révolution, offrant aux paysans la possibilité de devenir propriétaires ;Les révolutions de 1830 et 1848 permettront aux ouvriers de faire reconnaître un certain nombre de droits plus favorables ; On dénombre, en 1876, 655 000 étrangers en France, qui devient alors le premier pays d'immigration d'Europe, soutenu par une forte croissance économique.

Considéré comme une exception, notre pays est, selon une célèbre formule, « un pays d'immigrants dans un continent d'émigrants ». Source : Ined. Des idées reçues sur l'immigration à relativiser. Idée reçue n°1 : Les immigrées constituent l'essentiel du développement démographique français.

Des idées reçues sur l'immigration à relativiser

En affichant un taux de natalité légèrement supérieur de 1,5 de plus que les Françaises, les femmes étrangères vivant sur le sol français contribuent pour 12,5 % à la natalité du pays. Un chiffre loin de faire exploser le taux de fécondité, ce dernier étant limité à + 0,1 enfant. Ce faible taux s'explique tout simplement par la proportion peu élevée d'étrangères en France sur la totalité de la population des femmes en âge d'avoir un enfant. L'immigration a contribué à hauteur de 20 % au nombre total des naissances en France depuis 1960, mais n'influence qu'à la marge le taux de fécondité.

Selon la démographe Michèle Tribalat, la première génération née en France a déjà adopté le modèle français. Idée reçue n°2 : L'immigration clandestine représente une « invasion masquée » L'immigration irrégulière est un phénomène à relativiser en France. Repères historiques des flux migratoires. “Sto Lat, 100 ans de ch'tite Pologne” : cinq histoires sur les Polonais du Nord et du Pas-de-Calais. C'est l'histoire d'une aventure.

“Sto Lat, 100 ans de ch'tite Pologne” : cinq histoires sur les Polonais du Nord et du Pas-de-Calais

Celle de centaines de milliers de travailleurs polonais venus travailler dans les compagnies minières du Nord et du Pas-de-Calais. Une communauté extrêmement soudée qui cultivera longtemps ses particularités culturelles, jusqu’à l’isolement, ce qui la rendra parfois impopulaire aux yeux de certains Français. Les "polaks" ou "ch'tis ski" vont ainsi recréer un tissu social fort, avec leurs associations religieuses, syndicales, sportives ou culturelles.Cet héritage se retrouve encore aujourd'hui dans les patronymes de nombreux habitants de la région.

Mais aussi dans les cuisines, dans le folkore, le sport, la musique et les fêtes. Bref, dans la vie de nombreuses communes. Entre passé et présent, suivez-nous à la découverte de la "Petite Pologne" du Nord Pas-de-Calais, à travers cinq histoires. Petite histoire de l’immigration en France.

La question migratoire est un des enjeux majeurs des années 2010.

Petite histoire de l’immigration en France

En juin dernier, une majorité de Français estimait que la France accueillait trop de migrants. Sont-ils vraiment plus nombreux qu'avant ? Faisons un petit saut dans l’Histoire. Les migrations augmentent avec les révolutions industrielles et politiques du XIXe siècle. L'histoire de femmes : les femmes et la vie publique.