background preloader

Recherche sur l'organisation politique sous la République

Facebook Twitter

Rome et l'empire romain. Dictionnaire latin français. DICTIONNAIRE LATIN OLIVETTI. GUIDE ROMAIN ANTIQUE. Citoyenneté romaine. Le citoyen romain avait seul le droit de porter la toge.

Citoyenneté romaine

Durant l'Antiquité, la citoyenneté romaine était une position sociale qui non seulement donnait le droit de vote, mais donnait un statut privilégié au sein de la société romaine. La société romaine était divisée en classes : les esclaves, les hommes libres, les citoyens et les femmes. Chevalier (Rome antique) « Chevalier (Rome antique) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior Attention, à ne pas confondre !

Chevalier (Rome antique)

Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Chevalier. Comices (Rome antique) Les citoyens agissent collectivement, pour cela ils se réunissent en assemblées appelées les comices.

Comices (Rome antique)

À Rome, sous la République, il y avait deux assemblées principales au recrutement et aux pouvoirs différents : les comices tributes, les comices centuriates. Dans les comices centuriates, chaque centurie représentait une voix. Mais les centuries de la première classe votaient les premières et on arrêtait le vote dès que la majorité était atteinte (97 centuries). Pendant longtemps seules quelques centuries de la deuxième classe parvenaient à voter pour compléter la majorité (à partir de 220av JC, la deuxième et une partie de la troisième classe votèrent effectivement afin d'obtenir la majorité). Les centuries des classes les moins fortunées en fait ne votaient pas.

Comices centuriates. Les comices centuriates sont une des assemblées où le peuple romain prend des décisions (vote des lois et élections des magistrats les plus importants).

Comices centuriates

Selon la tradition les comices centuriates auraient été créés par le roi Servius Tullius au VIe siècle av. J. -C.. Les délibérations et le vote étaient faits par les citoyens répartis en cinq classes de fortune (calculées à partir de la valeur des terres). Chaque classe regroupait un nombre inégal de centuries (groupe devant en théorie fournir à l'armée romaine 100 hommes équipés). Sénat romain.

Attention, à ne pas confondre !

Sénat romain

Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Sénat. Dans la Rome antique, le Sénat est la seule autorité permanente face à des magistrats dont la durée du mandat est annuelle. Origines du sénat romain[modifier | modifier le wikicode] Magistrats romains. Les magistrats exercent des fonctions militaires, judiciaires, administratives et politiques.

Magistrats romains

Certaines magistratures sont prestigieuses, d'autres beaucoup plus ordinaires. Chaque année, il y avait entre 70 et 80 personnes qui occupaient une magistrature à Rome. Pour agir les magistrats romains disposent de pouvoirs spéciaux, tels l'imperium (pouvoir absolu sur la vie des citoyens et droit de commander l'armée), l'autorité ou la puissance sur une autre personne (potestas) et le droit de contraindre les citoyens à appliquer les lois (coercitio).

Cursus honorum pendant la République romaine. « Cursus honorum pendant la République romaine » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior Pendant la République romaine, les fonctions politiques (les magistratures) doivent être parcourues dans un ordre défini, le cursus honorum.

Cursus honorum pendant la République romaine

Cette progression doit permettre de mettre en évidence chez les magistrats des qualités politiques différentes et de plus en plus exigeantes. Les magistratures du cursus honorum[modifier | modifier le wikicode] Les magistratures du cursus honorum Les magistratures hors cursus honorum[modifier | modifier le wikicode]