background preloader

Revisiter la 1ère école de Chicago

Facebook Twitter

École de Chicago (sociologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

école de Chicago (sociologie)

L' École de Chicago est un courant de pensée sociologique américain apparu au début du XX e siècle dans le département de sociologie de l' université de Chicago . Ce département, créé en 1892 , est par ailleurs le premier département de sociologie au monde. Histoire de l'École de Chicago [ modifier ] La première École de Chicago [ modifier ] La première école s'attache à étudier les relations interethniques et la délinquance dans les grandes villes aux États-Unis .

Les deuxième et troisième Écoles de Chicago [ modifier ] Après les années 1940 , arrive une deuxième génération de chercheurs. Confession. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Molteni Giuseppe, La confessione La confession (du latin fateor, avouer, reconnaître son erreur ou sa faute) est l'acte de déclarer ou d'avouer un péché. Dans les Églises anglicane, catholique et orthodoxe[modifier | modifier le code] Définition[modifier | modifier le code] Plus précisément, la confession des péchés est l'une des quatre étapes du sacrement de pénitence et de réconciliation [1]: Examen de conscience, accompagné de repentirConfession des péchésAbsolution par le prêtreSatisfaction (ou pénitence) Depuis le deuxième concile de Vatican, dans l'Église catholique, la confession, ou sacrement de pénitence, a été renommée "sacrement de réconciliation" (même si le terme pénitence est encore largement utilisé).

Dans le protestantisme[modifier | modifier le code] Dans son Petit Catéchisme, Luther faisait de la confession en tant que telle le sujet du « sixième point fondamental » : Albion Small. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Albion Small

Albion Woodbury Small Albion Woodbury Small (1854-1926) est un sociologue américain qui s’est illustré notamment à partir de 1892 comme directeur du premier département de sociologie jamais créé, celui de l'université de Chicago. En 1894, Small rédigea le premier manuel destiné aux étudiants en sociologie. Il fonda la Revue américaine de sociologie (American Journal of Sociology).

Pour Small, la sociologie était une science. William I. Thomas. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

William I. Thomas

Pour les articles homonymes, voir Thomas. William Isaac Thomas est un sociologue américain né aux États-Unis le 13 août 1863 et décédé le 5 décembre 1947. Si Albion Small fut le premier directeur du département de sociologie de l'université de Chicago, Thomas fut le sociologue dont les analyses marquèrent la naissance de ce que l'on appelle usuellement l'École de Chicago. Auteur, avec Florian Znaniecki, d'une imposante étude sur l'immigration polonaise, il est également connu pour avoir formulé le "théorème de Thomas". À l'instar de l'école pragmatiste de John Dewey, William James et George Herbert Mead, Thomas sera amené à donner une importance primordiale à la subjectivité des individus.

Les paysans polonais[modifier | modifier le code] Intéressé par les paysans polonais, Thomas recrute Florian Znaniecki, un jeune philosophe polonais, pour l'aider à mener à bien ses recherches. Florian Znaniecki. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Florian Znaniecki

Florian Witold Znaniecki ( - ) est un sociologue et philosophe né en Pologne, mais qui a travaillé aux États-Unis. Entre 1902 et 1903 il étudia la philosophie et la sociologie à l'université de Varsovie, mais en 1903 il a été exclu par les autorités tsaristes (Empire russe) pour avoir participé à des manifestations étudiantes contre la limitation de la liberté académique. Entre 1903 et 1909, il poursuit ses études à l'Université de Genève, Zurich et Paris (la Sorbonne), il y rencontra d'éminents savants tels que Henri Bergson et Émile Durkheim. Entre 1909 et 1910, il termina ses études à Cracovie à l'Université Jagellonne, où il obtint le diplôme de doctorat (le titre de sa thèse était : "La question des valeurs dans la philosophie").

Avec William I. Voir aussi: William Isaac Thomas Auteur de (liste non exhaustive): Robert E. Park. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Robert E. Park

Pour les articles homonymes, voir Park. Années de formation[modifier | modifier le code] Fils d'un soldat de l'Union devenu ensuite épicier et d'une maîtresse d'école, Park commence sa vie professionnelle en étant journaliste dans plusieurs villes des États-Unis. Il étudie de 1898 à 1899 la psychologie et la philosophie à l'université Harvard, dernière discipline où il suit les cours de William James.

Après avoir obtenu son diplôme, il part étudier en Europe durant quatre années. Passionné par le phénomène du développement des villes, Park utilise toutes les ressources d'une discipline renouvelée dans ses pratiques pour en comprendre les règles. Une nouvelle méthode de recherche[modifier | modifier le code] Park invente une nouvelle méthodologie des sciences sociales. Park a relevé deux défis. Une théorie spatiale : The city[modifier | modifier le code]