background preloader

Paranomral bigtrip

Facebook Twitter

Ouvroir de bande dessinée potentielle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

ouvroir de bande dessinée potentielle

L'Ouvroir de bande dessinée potentielle (OuBaPo) a été fondé en novembre 1992 au sein de l'Ou-X-Po et à travers la maison d'édition L'Association[1]. Ce comité crée des bandes dessinées sous contrainte artistique volontaire à la manière de l'Ouvroir de littérature potentielle (OuLiPo) créé par Raymond Queneau. Quatre OuPus ont été publiés parcourant les diverses recherches, auxquels s'ajoutent les œuvres individuelles de ses membres et sympathisants.

Retour des toponomes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

retour des toponomes

François Caradec est un écrivain français, biographe et auteur de pastiches[1], né le 18 juin 1924 à Quimper (Finistère), mort le 13 novembre 2008 à Paris[2]. Uprightdown. Vert pastiche. Exercices de style. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

exercices de style

Exercices de style est l'un des ouvrages les plus célèbres de l'écrivain français Raymond Queneau. Paru en 1947, ce livre singulier raconte 99 fois la même histoire, de 99 façons différentes. Contrainte littéraire et plaisir ludique[modifier | modifier le code] Exercices de style est un brillant exemple d'une contrainte littéraire (écrire 99 fois la même histoire) en tant que moteur créatif et constitue à ce titre un texte précurseur du mouvement Oulipo dont Raymond Queneau sera l'un des fondateurs. La présence d'une deuxième contrainte (chaque version de l'histoire doit illustrer un genre stylistique bien particulier) apparaît à la lecture des titres des 99 versions de l'histoire : Umberto Eco, qui a traduit les Exercices de style en italien, fait remarquer que Queneau détourne volontiers les valeurs esthétiques associées aux figures de rhétorique afin de pouvoir mener ses propres explorations parodiques et ludiques de la langue[1].

Le train de nulle part. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

le train de nulle part

Le Train de Nulle Part, roman en 233 pages par Michel Dansel sous le pseudonyme de Michel Thaler, sans aucun verbe (2004). Exemple : « Quelle aubaine ! Une place de libre, ou presque, dans ce compartiment. Une escale provisoire, pourquoi pas ! Ambigramme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

ambigramme

Vœux ambigrammes Un ambigramme est la figure graphique d'un mot qui, vu sous une certaine symétrie ou avec une certaine rotation, donne soit le même mot, soit un autre mot. L'existence d'ambigrammes est rendue possible par la capacité humaine à reconnaître des caractères réalisés de manière imparfaite. La réalisation d'ambigrammes est souvent un thème d'exercices dans les écoles de graphisme et nécessite la maîtrise des illusions d'optique et des symétries. C'est aussi un exercice de calligraphie au même titre que le calligramme. Historique[modifier | modifier le code] Chump, le premier ambigramme publié par The Strand en 1908. L’ambigramme, bien que le terme n’ait été inventé que plus tard, apparaît à la fin du XIXe siècle, avec la possibilité technique de reproduire des écritures « dessinées » dans la presse et l’édition.

Les ambigrammes en langue anglaise sont de loin les plus nombreux sur la toile. Un ambigramme pivotant du mot ambigramme. Clinamen. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

clinamen

Dans la physique épicurienne, le clinamen est un écart, une déviation (littéralement une déclinaison) spontanée des atomes par rapport à leur chute dans le vide, qui permet aux atomes de s'entrechoquer. Cette déviation est spatialement et temporellement indéterminée et aléatoire, elle permet d'expliquer l'existence des corps et la liberté humaine dans un cadre matérialiste. Bien que cette théorie ne soit développée que dans le De rerum natura de l'épicurien latin Lucrèce, elle est attribuée à Épicure lui-même[1], son œuvre ayant été en grande partie perdue depuis l'Antiquité romaine.

Définition antique[modifier | modifier le code] Contrainte artistique volontaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

contrainte artistique volontaire

Une contrainte artistique volontaire est une contrainte artistique (formelle, théorique, plastique, thématique…) utilisée sciemment comme un moteur créatif. Le rapport entre les contraintes artistiques et littéraires et la liberté est problématique : on soupçonne parfois les premières de nuire à la seconde. Pour lever cette ambiguïté, les praticiens utilisent aussi un oxymore, la "contrainte libératoire", qui investit le concept de toute sa charge créatrice. La contrainte en littérature[modifier | modifier le code] Les contraintes sont à la base de la littérature « oulipienne » et plus généralement de tous les « Ouxpo » Ouvroirs d’X Potentielle (Oulipo, Oupeinpo, Outrapo, Oubapo, Ourapo etc.) L'art de la pointe. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « Je te veux pour Wikipediarmy » Pastiche littéraire[modifier | modifier le code] Le pastiche est aussi vieux que la littérature.

l'art de la pointe

C’est l’imitation minutieuse du style d’un écrivain, reproduisant les formes et les contours de ses phrases, comme la pâte d’un moule reproduit un modèle. Dans la littérature française, Rabelais est l’un des premiers à pasticher, dans Le Tiers Livre, les œuvres et les auteurs de son temps. Les deux maîtres du genre sont évidemment Paul Reboux et Charles Muller, qui, au début du XXe siècle, vont se lancer dans le « à la manière de », pastichant à la fois la forme et les thèmes de cette talentueuse série de pastiches signés Sosie, celui de Maupassant restant un modèle du genre.

Marcel Proust s'illustre dans ce registre par son long pastiche du Journal des Goncourt dans Le Temps retrouvé et par son recueil Pastiches et mélanges. 2/ vent-du-nord projet FR-USA. eVa en vacances.