background preloader

Enquêtes statistiques et analyses sociologiques

Facebook Twitter

Eftxssvc. 6ème édition - 2015. OFDT, 8 p.Juin 2015 À l'occasion de la journée internationale de lutte contre l'abus et le trafic de drogues qui a lieu ce 26 juin 2015, l'OFDT publie la sixième édition de Drogues, Chiffres clés, en français et en anglais.Ce document de 8 pages rassemble périodiquement les indicateurs chiffrés les plus récents et les plus pertinents pour quantifier et décrire le phénomène des substances psychoactives en France.Il repose sur les enquêtes et travaux de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) ainsi que sur ceux d’autres organismes impliqués dans le champ.Drogues, Chiffres clés présente d'abord de façon synthétique les niveaux de consommation chez les adultes et les jeunes de 17 ans pour les principales substances.Des informations détaillées sur les usages, les prises en charge, les conséquences sanitaires et sociales et les trafics sont ensuite développées par produit, en donnant, à chaque fois que c'est possible, une tendance d'évolution.

6ème édition - 2015

Jeunes et addictions. OFDT, 208 p.Décembre 2016 Quels produits psychoactifs les jeunes Français consomment-ils ?

Jeunes et addictions

Comment leurs usages évoluent-ils? Filles et garçons sont-ils également concernés? Qui sont les jeunes les plus fragiles? L'OFDT fait le point sur toutes ces questions et de nombreuses autres dans Jeunes et addictions. Produit sous la direction de François Beck, Jeunes et addictions rassemble les éléments relatifs aux substances licites et illicites ainsi qu'aux addictions sans produit (jeux vidéo, jeux d’argent et de hasard, usages d’Internet). En dehors d’un chapitre liminaire fournissant des repères sur les populations concernées, Jeunes et addictions est structuré en six parties : niveaux d’usages de substances et addictions sans produit ;profils des usagers et contextes des consommations ;motivations et facteurs de vulnérabilité ;offre des produits ;conséquences des usages et réponses publiques ;comparaisons territoriales en France et mise en perspective internationale. Annexes (1,6 Mo) Le tabagisme chez les jeunes en France.

L’industrie du tabac l’a compris depuis longtemps : « Les adolescents d’aujourd’hui sont les consommateurs réguliers potentiels de demain, et la très grande majorité des fumeurs commence à fumer à l’adolescence.»

Le tabagisme chez les jeunes en France

(Philip Morris, 1981). On constate en effet que c’est à l’adolescence que la très grande majorité des fumeurs à long terme commence à fumer, avec un âge de la première cigarette situé en moyenne entre 11 et 12 ans, au moment de l’entrée au collège. Avec 40% de fumeurs réguliers chez les 16-25 ans, la France est très touchée par le problème du tabagisme des jeunes.

La France : une mauvaise élève dans l’Union Européenne Le tabac est la première drogue consommée par les jeunes Français : 26,3 % des jeunes de 15 ans sont des fumeurs réguliers. Ce pourcentage place notre pays au 18ème rang européen (sur 27), avec un tabagisme chez les jeunes plus élevé qu’en Grèce, au Portugal ou en Pologne[1]. Depuis 2004, il est interdit de vendre des produits du tabac aux mineurs de moins de 16 ans. INPES - tabac et jeunes. Màj 23-09-2014 La consommation de tabac chez les jeunes de 15 à 25 ans Suite à une forte baisse observée depuis la fin des années 90, les résultats de la dernière enquête Escapad menée auprès des jeunes Français de 17 ans montrent une hausse de la prévalence du tabagisme quotidien entre 2008 (29%) et 2011 (32%), ceci malgré une baisse de l’expérimentation (de 71% à 68%) qui prolonge la tendance observée depuis 2000, où elle atteignait 78%.

INPES - tabac et jeunes

D’après les premières données du Baromètre santé 2010, l’écart entre les sexes parmi les plus jeunes qui diminuait depuis plusieurs décennies pourrait à nouveau se creuser sous le coup d’une reprise du tabagisme des garçons dans la tranche d’âge 15-19 ans. L’usage quotidien de tabac concerne ainsi 33% des garçons et 30% des filles de 17 ans en 2011 (respectivement 30% et 28% en 2008). La prévalence du tabagisme actuel (au moins une fois dans les 30 derniers jours) est quant à elle passée de 40,5% en 2008 à 42% en 2011 chez les jeunes de 17 ans.