Environnement

Facebook Twitter

Poele de masse Type ROCKET. Prêt à jeter - Obsolescence Programmée. A Low Impact Woodland Home. France Recyclage News » Blog Archive » La France laisse filer deux navires de Seafrance à Alang. La France laisse filer deux navires de Seafrance à Alang.

France Recyclage News » Blog Archive » La France laisse filer deux navires de Seafrance à Alang.

Jean-paul Delbert 15 novembre 2011 SeaFrance, filiale de la SNCF en quasi dépôt de bilan, a vendu cet été ses ferries Cezanne et Renoir à 2 compagnies panaméennes. [Accident en mer] TK Bremen - 16-déc.-2011. BBC Nature - 'Brinicle' ice finger of death filmed in Antarctic. Time Lapse View from Space, Fly Over. Michel Rocard : « Nous sommes en train de passer le pic pétrolier » [vidéo France Inter] Michel Rocard sur France Inter le 7 novembre : "Nous arrivons à toute allure dans la période où l'offre de pétrole diminuera vite.

Michel Rocard : « Nous sommes en train de passer le pic pétrolier » [vidéo France Inter]

Et donc une économie de récession, ça va être terrible. (...) Trop tard pour limiter le réchauffement à 2°C, d’après ‘Nature’ Crise de l'euro + Fukushima : avez-vous remarqué comme on n'a jamais aussi peu parlé du climat dans les médias ?

Trop tard pour limiter le réchauffement à 2°C, d’après ‘Nature’

Il y a trois ans, lors du sommet de Copenhague, nous baignions dans le béni-oui-ouisme. Aujourd'hui, à trois semaines du sommet sur le climat de Durban, nous voilà tombés dans le déni de réalité. Une étude publiée par Nature vient pourtant de confirmer les craintes de nombreux de spécialistes et observateurs : à moins d'une révolution, contenir le réchauffement de l'atmosphère en deçà de 2°C est déjà devenu impossible.

Bisphénol A, les dessous d'un scandale sanitaire. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart Les archives sont souvent impitoyables.

Bisphénol A, les dessous d'un scandale sanitaire

Pour qui se plonge dans celles des revues scientifiques, l'affaire du bisphénol A (BPA) a tous les traits d'un scandale sanitaire mondial, potentiellement l'un des plus graves de la décennie écoulée. Scandale rendu possible par les manoeuvres dilatoires de l'industrie et, surtout, par l'hiatus considérable entre le monde de la recherche académique et la plupart des agences de sécurité sanitaire. Si les agences française et canadienne reconnaissent, depuis peu, les dangers du BPA pour la santé humaine, la très grande majorité des autres continue de minimiser ces risques, en dépit de nombreux signaux d'alerte.

E-PRTR. Nucléaire.