background preloader

Gouvernance territoriale Publications

Facebook Twitter

2011_14_etat_territoire. 010014865-74. Examens de l'OCDE sur la gouvernance publique: France. Mondialisation : les atouts de la France. Philippe Aghion, Patrick Artus, Daniel Cohen, Élie Cohen, Lionel Fontagné, Thierry Madiès et Thierry Verdier Parution : 30.08.2007 La France dispose-t-elle d’atouts dans la mondialisation et si oui, comment les valoriser ?

Mondialisation : les atouts de la France

C’est à cette question que répondent les différentes contributions individuelles rassemblées dans ce rapport. Plusieurs lignes de force apparaissent, qui conjuguent diagnostics et recommandations. Il semble indéniable que la France bénéficie de la mondialisation, en raison notamment de l’émergence des pays asiatiques et d’Europe centrale à l’origine de nouvelles opportunités à l’exportation dont la France tire profit. Il n’en demeure pas moins que la France pourrait profiter davantage de la mondialisation.

Télécharger le rapport Commander le rapport. Re02-gouvernance-contributions.pdf (Objet application/pdf) Séverine Bouard, Les politiques de développement à l'épreuve de la territorialisation : changements et stabilités dans une situation de décolonisation négociée, la province Nord de la Nouvelle-Calédonie. Ernance_urbaine.pdf (Objet application/pdf) 477_Marsal.pdf (Objet application/pdf) Gouvernance environnementale locale et comportements économiques. 1Le thème de la gouvernance semble depuis quelques années irréductiblement lié à la réalisation du développement durable et plus précisément aux interrogations de nature sociétale sur les problèmes environnementaux.

Gouvernance environnementale locale et comportements économiques

La prise en compte des contraintes environnementales apparaît ainsi comme le terrain privilégié d’expérimentation pour une modernisation de l’action publique, qui se manifeste notamment par l’émergence de nouvelles formes d’organisation entre les acteurs. Contribution méthodologique pour la connaissance du rôle des acteurs locaux dans la réalisation d’un projet de territoire : le cas du projet de la réserve naturelle de Réghaia dans la zone côtière Est de l’Algérois. 1 Le programme d’aménagement côtier (PAC-zone côtière algéroise), a été élaboré en 2004-2005, sous l (...) 1Au cours des années 2003-2005 la zone côtière algéroise a bénéficié d’un Programme d’Aménagement Côtier (PAC), Intitulé PAC-Zone côtière Algéroise, réalisé par plusieurs équipes thématiques locales, en association avec les experts du Plan d’Action pour la Méditerranée (PAM), basé à Athènes1.

Contribution méthodologique pour la connaissance du rôle des acteurs locaux dans la réalisation d’un projet de territoire : le cas du projet de la réserve naturelle de Réghaia dans la zone côtière Est de l’Algérois

Cette enrichissante expérience de terrain nous a donné l’opportunité de collecter et de réunir une masse de données et d’enseignements sur le développement durable de cette région côtière, représentative de la problématique environnement développement du littoral algérien. De nombreux domaines thématiques et transversaux ont été traités (ressources hydriques, pollution aquatique et détritiques, urbanisation, sites naturels et culturels sensibles, systèmes d’informations, analyse de durabilité, gestion intégrée de la zone côtière, ...) 7De multiples travaux traitent des indicateurs. Rôle des acteurs dans le processus d’élaboration de projets routiers. Analyse de l’approche opérationnelle et recherche de critères décisionnels. 1Le concept de développement durable qui a émergé du rapport Brundtland (Brundtland, 1987) a depuis été décliné comme un compromis entre trois contradictions fondamentales dans le glossaire du développement durable (Brodagh et al., 2004) : compromis entre les intérêts des générations actuelles et celui des générations futures ; compromis Nord/Sud entre les pays industrialisés et les pays en développement ; compromis entre les besoins des êtres humains et la préservation des écosystèmes.

Rôle des acteurs dans le processus d’élaboration de projets routiers. Analyse de l’approche opérationnelle et recherche de critères décisionnels.

Dans le cadre de toute activité humaine, la prise en compte de ces trois contradictions implique : i) de pouvoir projeter dans le temps les actions entreprises hier ou aujourd’hui ainsi que leurs conséquences, ii) de tenir compte des territoires, au sein desquels les activités s’insèrent ou sont liées, et enfin iii) de pouvoir évaluer les conséquences économiques ou sociales en balance (ou pas) avec les conséquences environnementales de l’activité. 1.1. Figure 1. Optimisation du développement durable et management territorial stratégique : de la gouvernance locale à la transaction sociale. Des DOI sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions qui sont abonnées à un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lequelles Bilbo a trouvé un DOI.

Optimisation du développement durable et management territorial stratégique : de la gouvernance locale à la transaction sociale

Le service d'export bibliographique est disponible aux institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : contact@openedition.org Beck U., 1986, Risikogesellschaft. Auf dem Weg in eine andere Moderne, Frankfurt am Main, Suhrkamp Verlag; éd. franç. Nouvelles formes de gouvernance dans le domaine de l’eau. Apports et limites de la coopération décentralisée dans les pays en développement. 1 Les auteurs remercient les deux lecteurs anonymes pour leurs remarques et leurs suggestions sur un (...) 2 Le Plan d’action adopté lors du sommet mondial pour le développement durable de Johannesburg affir (...) 1Devenue1 un bien rare et inégalement répartie, l’eau dans les pays en développement (PED) se trouve être maintenant au cœur des préoccupations des décideurs politiques et de la communauté internationale.

Nouvelles formes de gouvernance dans le domaine de l’eau. Apports et limites de la coopération décentralisée dans les pays en développement

Le Forum mondial de l’eau, qui s’est tenu du 16 au 22 mars 2009 à Istanbul a insisté sur la gravité des problèmes liés à l’eau. Les enjeux humains, sanitaires et sociaux qui en dérivent, particulièrement pour les pays en développement (PED), sont en effet considérables. Or, la communauté internationale s'était engagée en 2000 lors du Sommet du Millénaire de New York à « (…) réduire de moitié, d’ici à 2015, la proportion des personnes qui n’ont pas accès à l’eau potable ou qui n’ont pas les moyens de s’en procurer » (ONU, 2000). 10On procédera donc en deux temps.

Dossier 2: Gouvernance locale et Développement durable. La participation des acteurs locaux à l’élaboration et l’évaluation des politiques publiques de développement durable  en Nouvelle-Calédonie. 1L’objet de cet article est d’explorer les conditions et l’opérationnalité d’une réflexion participative sur le développement durable et ses implications pour élaborer et évaluer des politiques publiques de développement.

La participation des acteurs locaux à l’élaboration et l’évaluation des politiques publiques de développement durable  en Nouvelle-Calédonie

Le développement durable y est perçu comme un concept qui doit être contextualisé plutôt que comme un référentiel global. Nous faisons l’hypothèse que pour qu’il puisse alimenter efficacement la réflexion sur les politiques publiques, il doit être (re)défini en tenant compte des caractéristiques et des spécificités du territoire concerné. Pour cela, nous pensons qu’une approche participative est nécessaire, qui doit s’attacher au renforcement des capacités des acteurs locaux et respecter quelques principes de base. 2Après une présentation succincte des controverses dont fait l’objet le concept de développement durable à l’échelle mondiale, nous tenterons de préciser les enjeux de durabilité dans le contexte de la Nouvelle-Calédonie.

La gouvernance locale, une forme de développement local et durable? Une illustration par les pays. 1De façon minimaliste, le développement durable s’entend comme un mode de développement qui répond aux besoins des acteurs présents sans compromettre la capacité des générations suivantes à répondre aux leurs (Commission Mondiale sur l’Environnement et le Développement, 1987).

La gouvernance locale, une forme de développement local et durable? Une illustration par les pays

Les principes de prévention, de précaution et de participation des acteurs sont au cœur d’un mode de développement qui se veut solidaire et partagé. La dimension temporelle est au centre de la définition du développement durable, tandis que la dimension spatiale est le plus souvent appréhendée à travers les interdépendances de voisinage (diffusion d’une pollution par exemple), ou encore dans le sens d’une déclinaison locale d’un concept global de développement durable. L’expérience du conseil de développement de la communauté urbaine de Nantes dans la construction d’une démocratie participative locale. 1Toute réflexion sur le gouvernement et la gouvernance des territoires urbains repose sur l’examen du jeu entre les différents acteurs sur un espace par nature dynamique et à géométrie variable en fonction des enjeux.

L’expérience du conseil de développement de la communauté urbaine de Nantes dans la construction d’une démocratie participative locale

Elle pose donc des questions d’échelle géographique et de positionnement dans le jeu des acteurs. 2Le cas nantais est intéressant à ce double titre. Des territoires sous contrôles : les conflits d’aménagements sur le front de mer de Sydney. 1Joseph Conrad, en visite à Sydney, écrit les lignes suivantes dans Mirror of the Sea en1906, soulignant la beauté du site: “Sydney Harbour... one of the finest, most beautiful, vast, and safe bay the sun had ever shone upon”.2 2Cette inscription gravée sur le rivage de Circular Quay symbolise la relation unique qu'entretient la ville de Sydney avec son cadre naturel depuis 1788, quand le capitaine Phillip, accompagné des onze navires de la flotte anglaise, pénètre dans la baie.

Des territoires sous contrôles : les conflits d’aménagements sur le front de mer de Sydney

Moins de deux ans après l'arrivée de la flotte, on utilise pleinement les avantages naturels de la baie. Budd et Wilson3 (2006) rappellent la mise en place d’un service de ferries entre Sydney Cove- le futur Circular Quay- et Parramatta, ville reliée à la baie par une rivière profonde et où se trouvait la première résidence des gouverneurs. La coopération intercommunale en France et au Brésil, analyse suivant l'approche de Michael Mann. 2 Suivant Robert Bennet (1990) la décentralisation aurait trait à deux tendances générales principal (...) 1Ce texte s’appuie sur la validité et l'importance de la méthode comparée pour réfléchir sur les processus de formation et de diffusion des structures de coopération intercommunale dans deux modèles d’Etat : le modèle unitaire et décentralisé français et le modèle fédéral brésilien.

Bien que la France et le Brésil constituent des réalités sociales, politiques, économiques et territoriales fort différentes, ces deux pays ont suivi la tendance décentralisatrice2 et donnent à voir une multiplication de structures de coopération intercommunale sur leur territoire. Dans ce cadre, nous allons nous intéresser aux différentes conceptions et nuances de la coopération intercommunale dans ces deux modèles.

Dans cette optique, la théorie de Michael Mann sera évoquée comme toile de fond pour comprendre certaines différences fondamentales entre l’Etat français et l’Etat brésilien. Territoire et construction du pouvoir collectif intercommunal – enseignements issus de la périphérie clermontoise. Michel Bussi (dir.) : Un monde en recompositions. Géographie des coopérations territoriales. 1Cet ouvrage de géographie politique propose une réflexion collective sur la notion de coopération territoriale comme cadre de compréhension des recompositions à l’œuvre dans le monde actuel – de l’échelle locale à l’échelle mondiale.

Sa principale originalité réside dans son ambition de réorienter les approches de géographie politique, non plus seulement vers l’étude de stratégies, d’invasions ou de conflits territoriaux, mais plutôt vers l’analyse d’organisations ou d’associations pacifiées, inscrites dans une logique communautaire et participative : les coopérations territoriales. Après une première partie théorique, l’ouvrage mobilise des études de cas à différentes échelles, en Europe et ailleurs dans le monde, afin de différencier des types de coopérations territoriales et d’enrichir la réflexion générale sur cette notion. L’ensemble des analyses repose sur des propositions théoriques et méthodologiques, synthétisées dans l’introduction et la conclusion générales.

Jean-Claude Boyer, Laurent Carroué, Jacques Gras, Anne Le Fur, Solange Montagné-Villette : La France, les 26 régions. 1Cet ouvrage de 366 pages, qui réitère une forme classique de manuel de géographie régionale, en suivant un plan bien peu original (ordre alphabétique des régions), est intéressant par son actualisation : changements politiques issus des élections régionales de 2004, résultats du recensement partiel de 2004 épisodes récents de mutations industrielles (Moulinex en Normandie par ex.).

Les cartes de synthèse, claires, sont un atout incontestable du manuel, où on trouvera aussi abondance de données statistiques. 2Le souci d’actualisation fait cependant que certains chapitres nous semblent quelque peu chargés en données et tableaux démographiques (6 pages pour l’Aquitaine, par ex.) et la rédaction à plusieurs mains entraîne quelques incertitudes quant au classement démographique des grandes agglomérations (Bordeaux 4e p. 46 mais avec moins d’habitants que Toulouse 5e p. 207 ? Où cela laisse-t-il Lille ?).

3On notera quelques erreurs de détail, notamment dans le domaine des transports. 2011 Territoire et gouvernance participative. Gouvernance participative et agriculture biologique en Ile-de-France ; Vers une Ecorégion ? 1La construction collective des actions donne lieu à des modes de gouvernement divers, repris par un terme « en vogue » : la gouvernance. Toutefois, la gouvernance est plus qu’une simple notion vague, elle est une forme de gestion à part entière quand les acteurs des territoires en construisent ses limites. Une activité constitue une source de pratique territoriale, elle intéresse donc la mise en place gouvernancielle. L’enjeu actuel pour les acteurs des territoires est de se focaliser sur un projet (né en partie d’une activité) qui créera si ce n’est l’unanimité, du moins la satisfaction de la majorité.

Gouvernance participative par l’engagement citoyen à l’heure des changements climatiques : Études de cas à Le Goulet, Pointe-du-Chêne et Bayshore Drive (Nouveau-Brunswick) Guide pour la mise en oeuvre de la gouvernance en appui au développement durable des territoires.pdf (Objet application/pdf) Retaille D., Autochtonie_la_figure_de_l_Etat.pdf (Objet application/pdf)

La Géogouvernance : un concept novateur ? Territoire, observation et gouvernance ; P. Signoret, 2011. Good Governance and Bad Neighbors? The Limits of the Transformative Power of Europe. Avertissement de redirection. Pnson 2003, Projets de ville et gouvernance urbaine. Cahier5.pdf (Objet application/pdf) Oriv_actusur_soixante_neuf.pdf (Objet application/pdf) TexteET2011Mol.pdf (Objet application/pdf) Droit des collectivités territoriales 2011-2012 GOHIN Olivier, DEGOFFE Michel, MAITROT DE LA MOTTE Alexandre, DUBREUIL Charles-André. Avisceseterritoires.pdf (Objet application/pdf) CDLR - L'objet de ce rapport est de proposer une nouvelle approche comparative des compétences des collectivités locales dans les Etats membres du Conseil de l'Europe. Cette approche repose sur l'analyse de la situation concrète d'un échantillon d'Etats p. Valeurs-delastic.pdf (Objet application/pdf)

Federalism_in_the_real_world_JKeating.pdf (Objet application/pdf) Étude du processus de participation à une recherche partenariale. 1La participation soutenue entre les membres constitue un défi important pour nombre de projets de recherche en partenariat, puisque plusieurs d’entre eux ont comme objectif non seulement de réaliser des projets de recherche, mais de les réaliser en collaboration, ainsi que de soutenir les échanges entre les divers milieux représentés (universitaire, communautaire ou autre selon les cas).

Fulltext.pdf (Objet application/pdf) In this article, we examine the empirical association between corporate governance (CG) and corporate social responsibility (CSR) engagement by investigating their causal effects. Employing a large and extensive US sample, we first find that while the lag of CSR does not affect CG variables, the lag of CG variables positively affects firms’ CSR engagement, after controlling for various firm characteristics. In addition, to examine the relative importance of stakeholder theory and agency theory regarding the associations among CSR, CG, and corporate financial performance (CFP), we also examine the relation between CSR and CFP.

After correcting for endogeneity bias, our results show that CSR engagement positively influences CFP, supporting the conflict-resolution hypothesis based on stakeholder theory, but not the CSR overinvestment argument based on agency theory. Bown11.pdf (Objet application/pdf) GLEP_a_00084 (Objet application/pdf) Avertissement de redirection. Oeconomie - Pierre CALAME. Avertissement de redirection.

Numéro 8 - Actes du colloque interdoctoral 2011 - Articles - Les collectivités territoriales françaises dans le processus d’intégration européenne - Sciences Humaines Combinées. Ma thèse qui porte sur les collectivités territoriales dans le processus d’intégration européenne a consisté en une systématisation du rapport existant entre le droit de l’Union européenne et les collectivités françaises. A titre liminaire, il convient de rappeler qu’une étude sur les relations entre l’Union européenne et les collectivités ne s’impose pas avec évidence dans la mesure où l’Union est avant tout une construction fondée sur les États.

Ces derniers ont en effet un rôle consubstantiel dans le processus d’intégration européenne. Le processus d’intégration européenne renvoie à la fois à une intégration purement normative et à une intégration institutionnelle, plus rarement définie. GUESNIER-2008. 000781070.pdf (Objet application/pdf) Territoi.pdf (Objet application/pdf) Parcours4.pdf (Objet application/pdf) Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales. 4_pages-debrie-_juillet_2011.pdf (Objet application/pdf) Administration and the Limits of Democracy: The Space of 19th-Century American Governance. 001349co.pdf (Objet application/pdf) Power, knowledge, and conflict in the shaping of commons governance. The case of EU Baltic fisheries.

Research article Power, knowledge, and conflict in the shaping of commons governance. Science (Objet application/pdf) Geoforum : Geo-information tools for participatory spatial planning: Fulfilling the criteria for ‘good’ governance? Interactive governance: advancing the paradigm (hardback) TORFING Jacob, PETERS B. Guy, PIERRE Jon, SORENSEN Eva. 00617394, version 1] Ecologie industrielle et territoriale. Vases clos et systèmes : Les enjeux de la régionalisation des soins de santé. Les innovations dans la gouvernance démocratique – En quoi la participation citoyenne contribue-t-elle à l'amélioration de la démocratie ? LARDON S., CHIA E., REY-VALETTE H., (dirs.), 2008, Dispositifs et outils de gouvernance territoriale. LACOUR C., 2003, Gouvernance urbaine et cohésion sociale : « l’uni-diversité » Chia E., 2008, Vers une «technologie» de la gouvernance territoriale. De la gouvernance à la gouvernance territoriale : enjeu de l’européanisation de l’aménagement du territoire. Réflexions à partir d’une recherche dans le cadre de l’Observatoire en réseau de l’aménagement du territoire européen (ORATE)

Chia_et_al_gvce_territoriale_asrdlf_2010.pdf (Objet application/pdf) Gouvernance territoriale et mouvements d'ESS. De la gouvernance à la géogouvernance : De nouveaux outils pour une démocratie LOCALE renouvelée.