background preloader

3. La rupture entre l'Eglise d'Occident et l'Eglise d'Orient

Facebook Twitter

Le Schisme de 1054. Le grand schisme entre Rome et Byzance. Léon IX le 150ème et unique pape alsacien de la chrétienté est monté sur le trône de St Pierre le 12 février 1049 avec l'aide de l'Empereur Henri III.

Le grand schisme entre Rome et Byzance

Comme son conseiller Grégoire VII, Léon est également issu des ordres bénédictins. Tous deux seront canonisés après leur mort. C'est dans cette période très trouble que l'armée de Léon IX sera défaite par les Normands assistés de Robert Guiscard accouru pour soutenir ses frères. Léon IX sera fait prisonnier en 1053 et s'éteindra peu après le 9 avril 1054.

16 juillet 1054 - Le légat du pape excommunie le patriarche - Herodote.net. Le 16 juillet 1054, le représentant du pape dépose sur l'autel de la basilique Sainte Sophie une bulle d'excommunication contre le patriarche de Constantinople.

16 juillet 1054 - Le légat du pape excommunie le patriarche - Herodote.net

De cette péripétie secondaire, une tradition historique tardive fera le point de départ de la scission entre chrétiens d'Orient et d'Occident. Il s'agira en fait pour les Occidentaux de se dédouaner du sac de Constantinople, 150 ans plus tard. Premières rivalités. SCHISME : Définition de SCHISME.

1.Acte par lequel un groupe de personnes appartenant à une confession religieuse se sépare de celle-ci et reconnaît une autorité spirituelle différente.Synon. dissidence, division.Au sein même des musulmans éclata un schisme terrible: les partisans d'Omar et d'Ali se traitant mutuellement d'hérétiques, d'impies, de sacriléges, s'accablèrent de malédictions (Volney,Ruines, 1791, p. 168). − HIST.

SCHISME : Définition de SCHISME

DU JUDAÏSME. ,,Séparation des tribus d'Israël en deux royaumes: de Juda, au Sud, et d'Israël au Nord, à la mort de Salomon (931 av. 1054 : le schisme. Schisme, c'est un mot d'origine grecque qui veut dire "séparation".

1054 : le schisme

Depuis plusieurs siècles, le christianisme pratiqué dans l'empire byzantin s'éloigne du christianisme romain. Le patriarche de Rome et celui de Constantinople se sont opposés plusieurs fois sur les pratiques religieuses : les Byzantins utilisent du pain levé, alors que les Romains veulent imposer le pain azyme (non levé) pour la messe.

Faut-il faire la messe tous les jours, comme à Rome, ou le samedi et le dimanche seulement, comme à Byzance ? Bref, à Rome comme à Constantinople, chacun veut imposer ses pratiques à l'ensemble de la chrétienté... En 1054, la crise éclate. (source de l'image : Enluminure des Chroniques de Jean Chartier représentant le siège de Constantinople, 3e quart du XVe siècle, Bibliothèque nationale de France) Le schisme de 1054 avec l'église d'Orient - Histoire des chrétiens. Plan: Contexte: l’Orient et l’Occident ont de plus en plus de mal à se comprendre 1054 est la date retenue par l’histoire pour marquer la rupture entre l’église d’Orient orthodoxe et l’église d’Occident catholique.

Le schisme de 1054 avec l'église d'Orient - Histoire des chrétiens

En réalité les sujets de conflits étaient présents bien avant. Et le schisme sera réellement consommé lors de la prise de Constantinople par les croisés en 1204. Avant : deux cultures qui s’éloignent. L’église antique est répartie entre 5 patriarcats dirigés chacun par un pope/pape/patriarche. - Rome (Pierre/Paul) - Constantinople (André) - Alexandrie (Marc) - Antioche (Pierre/Paul) - Jérusalem (Jacques) Et plus tard Moscou pour faire le 5ème à la place de Rome. L’empire romain, pour faire face aux attaques barbares, se divise en deux : empire d’orient et empire d’occident.

Constantin fonde la ville de Constantinople, « la nouvelle Rome ». L’empire d’orient ou byzantin tiendra jusqu’en 1453, alors que l’empire d’occident chute en 476. En Orient, on parle grec. En Occident, on parle latin. Séparation des Églises d'Orient et d'Occident. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Séparation des Églises d'Orient et d'Occident

L'Europe après le schisme de 1054. La séparation des églises d'Orient et d'Occident est l’éloignement progressif puis la rupture entre les Églises qui était constitués de l’Empire romain et de ses États successeurs. Les grandes querelles christologiques avaient déjà commencé à éloigner Église d’Occident et Églises d’Orient bien avant la rupture.

Des facteurs politiques, comme l’invasion normande des possessions byzantines d’Italie, ou socioculturels, comme l’aspiration de la papauté à dominer la scène politique, jouèrent au cours des siècles suivants un rôle au moins aussi important que les querelles théologiques, comme celle du Filioque. Causes historiques et politiques du schisme[modifier | modifier le code] Constantin et l’expansion du christianisme (IVe siècle)[modifier | modifier le code] À ces différences personnelles s’ajoutèrent rapidement celles propres au milieu qui recevait ce message. Schisme de Photius[modifier | modifier le code]