background preloader

1. L'industrialisation : produire autrement et conséquences écon

Facebook Twitter

Musée national de l'histoire de l'immigration. L’immigration pré-industrielle : bottier allemand au milieu du XIXe siècle, gravure de Charles Philipon © Cliché Bibliothèque nationale de France, Département des estampes/Charles Philipon 33 % des 70 000 allemands présents en France dans les années 1840 travaillent comme bottiers, compagnons ou petits patrons Filature textile à Calais : une usine tulière, 1910 © Collection Kharbine-Tapabor 8 000 Belges sont employés dans les mines d'Anzin en 1879 sur un total de 14000 ouvriers Mineurs de la compagnie d’Anzin, dans le Nord, fosse de la Bleuze Borne, 1908 © Collection Kharbine-Tapabor.

Musée national de l'histoire de l'immigration

Creusot. Les Schneider ou le succès des aciéries bourguignonnes. Historique d’une saga industrielle bourguignonne C’est en Bourgogne, au Creusot, que débute l’histoire de la dynastie Schneider.

Les Schneider ou le succès des aciéries bourguignonnes

Cette famille sort de l’ombre en 1836 avec le rachat des aciéries du Creusot. Les fondateurs, Adolphe et Eugène Schneider font l’acquisition des anciennes Forges Royales et s’installent au Creusot, en Bourgogne. Rapidement, le chiffre d’affaires des établissements Schneider croît fortement. La grève au Creusot (1899) Contexte historique Au XIXe siècle, les usines Schneider au Creusot sont les plus grandes de France.

La grève au Creusot (1899)

Pendant trente ans – de 1871 à 1899 –, la paix sociale y est solidement établie, facilitée tout à la fois par la croissance soutenue, le calme des ouvriers satisfaits d’appartenir à une grande entreprise à la pointe du progrès et par le paternalisme des dirigeants soucieux du niveau de vie de leurs « employés » et de leur formation professionnelle. Le Creusot, une ville industrielle au XIX e siècle. E ciel est bleu, tout bleu, plein de soleil.

Le Creusot, une ville industrielle au XIX e siècle

Le train vient de passer Montchanin. Là-bas, devant nous, un nuage s’élève tout noir, opaque, qui semble monter de la terre, qui obscurcit l’azur clair du jour, un nuage lourd, immobile. C’est la fumée du Creusot. On approche, on distingue. Le site touristique du Creusot - Les Schneider - La réussite technique et économique. Une dynastie - Réussite technique et économique - Le paternalisme en action - Aménager l'espace - Un empire industriel - Les grèves - La chute - Ce qu'il reste aujourd'hui Les Schneider : la réussite technique et économique Le site du Creusot est le cœur d’une entreprise industrielle de première importance, l’industrie métallurgique la plus puissante de France de la veille de la Première Guerre mondiale à 1940 et l’une des plus puissantes industries sidérurgiques et métallurgiques d’Europe.

Le site touristique du Creusot - Les Schneider - La réussite technique et économique

Le plan de l’usine permet de lire la variété des activités menées sur le site, l’intégration verticale de l’activité industrielle et la progressive conquête de l’espace par les installations industrielles qui témoignent de l’expansion de la société et de ses mutations successives. Ceci étant, Le Creusot n’est que l’élément central d’un ensemble industriel beaucoup plus vaste avec des installations à proximité (en Sâone-et-Loire et dans les départements voisins), ailleurs en France ou dans le monde.

Le Creusot Une ville-usine modelée par la dynastie Schneider. Il faut imaginer le boucan du marteau-pilon à vapeur, jour et nuit, frappant à coup de cent tonnes pour forger des pièces, dont l’écho résonnait jusqu’à dix kilomètres à la ronde.

Le Creusot Une ville-usine modelée par la dynastie Schneider

De continuelles fumées blanches régurgitées par d’immenses cheminées en brique comme autant de repères d’usines de sidérurgie en plein essor. Imaginer aussi le quotidien harassant des 10 000 ouvriers, mineurs, chargeurs, forgerons, puddleurs, trieuses de charbon, petites mains d’un des fleurons de l’industrie française de la fin du XIXe siècle. Mais, l’histoire du Creusot, à l’origine petit hameau bourguignon situé près du Morvan, commence dès la fin du XVIIIe siècle. Le magistrat François de La Chaise, propriétaire des lieux, se résout à exploiter la houille. Le Creusot. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Creusot

L'économie du Creusot est dominée par la technologie de pointe dans le domaine des aciers spéciaux (ArcelorMittal Industeel), de l'énergie (Areva, General Electric Oil & Gas, Siag), des transports (Alstom, Safran-Snecma), etc. La ville abrite un écomusée permettant de découvrir son patrimoine industriel ainsi que l'Académie François Bourdon, centre d'archives industrielles, qui retracent l'épopée de la dynastie Schneider, famille fondatrice de la ville. La révolution industrielle du 19ème siècle au CREUSOT. Retour La révolution industrielle du 19ème siècle au CREUSOT Le XIX siècle est le siècle de la révolution industrielle : c'est à dire des transformations importantes dans la façon de vivre et de travailler des gens.

La révolution industrielle du 19ème siècle au CREUSOT

Les Schneider : Histoire d'une dynastie. La légende du fer - Le Creusot, une marque des Schneider. Cours 4ème - La révolution industrielle (l'apparition de nouvelles énergies et du monde ouvrier) Cours en boite! - La révolution industrielle. Révolution industrielle. Contexte historique Après l’ouverture, le 1er janvier 1828, de la première voie ferrée française, qui relie Saint-Étienne à Andrézieux, Baptiste Alexis Victor Legrand (1791-1848), directeur général des Ponts et Chaussées, met en œuvre dès 1832 un vaste programme de chemins de fer qui a Paris pour centre.

révolution industrielle

Sa réalisation commence en 1850, et, en 1859, tous les grands axes ferroviaires qui rayonnent actuellement à partir de Paris sont terminés, à l’exception de Paris-Toulouse et des liaisons avec la Bretagne. Dans le même temps, la capitale a été progressivement dotée d’« embarcadères » au départ des grandes lignes. Le premier d’entre eux est celui de Saint-Lazare, bâti en 1837 pour la ligne Paris-Saint-Germain-en-Laye. Rev.industrielle. Retour vers sommaire révision de 4ème retour vers sommaire histoire retour vers page d'accueil Au XVIII° siècle les populations européennes recommencent à s'accroître.

rev.industrielle

Cet accroissement multiplie les besoins de toutes sortes. Révolution industrielle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Certains historiens contestent la validité scientifique de cette expression. Pour Werner Sombart (Le Capitalisme moderne, 1902) la « révolution industrielle » est un phénomène ancien, qui commence en fait à Florence au XIVe siècle avec l'émergence de la civilisation bourgeoise. Fernand Braudel fait observer que le caractère brutal qu'implique le terme de « révolution industrielle » ne peut a priori s'appliquer qu'au Royaume-Uni. Pour les autres pays, le terme d'industrialisation qualifie mieux un processus en réalité assez progressif.

Patrick Verley[2] insiste sur la continuité du phénomène, le moteur de la croissance de l'industrie, à la fin du XVIIe siècle, résidant d'abord dans le dynamisme de la demande de biens de consommation, qui stimule en retour le progrès technique. Le Siècle de l'industrialisation. Les transformations économiques de l'Europe au XIXe siècle - Philisto. Auteur : BelisaireVisualisations : 149930 (54.86/j)Modifié : 30/05/2015 à 12h04 C'est dans le Nord-Ouest de l'Europe que se diffuse au cours du XIXe siècle ce qui va être appelé la « révolution industrielle ». La révolution industrielle est caractérisée par le passage d'une économie traditionnelle dominée par l'agriculture à un nouveau type d'économie dominé par l'industrie.

Le mode de production industriel change du tout au tout, du fait principalement de l'introduction du machinisme. La substitution du capital au travail va donner son nom au système capitaliste. Si certains économistes comme Rostow ont cru percevoir un « take-off » (traduire par « décollage ») dans le processus d'industrialisation, celui-ci jette ses racines dans les siècles passés et ne s'est pas opéré partout au même rythme ni au même moment.

L'Europe industrielle à la fin du XIXe siècle - Francetv Éducation. Industrialisation. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'industrialisation est le processus de fabrication de produits manufacturés avec des techniques permettant une forte productivité du travail et qui regroupe les travailleurs dans des infrastructures constantes avec des horaires fixes et une réglementation stricte. Cette définition peut également s'employer pour une organisation qui passe du prototype à la production de masse. Cet article traite de l'industrialisation à l'échelle d'un territoire (département, région, pays, etc.) ; pour l'industrialisation à l'échelle d'une entreprise, voir l'article service industrialisation qui est chargé de mettre en œuvre les actions nécessaires pour permettre la fabrication en série des prototypes créés par le bureau d'études ou le service R&D.

L'entreprise Schneider au Creusot. L'Angleterre entre dans l'âge industriel. Le Creusot. Animation sur la machine à vapeur de Watt. Etude de cas : Calais à l'âge industriel.