background preloader

5. Villes dans la mondialisation

Facebook Twitter

Le classement des villes mondiales/globales, version 2016. Le groupe de travail sur les villes mondiales du département de géographie de l'université de Loughborough a publié en mars 2017 la version 2016 de son glassement des villes mondiales/globales (le GaWC utilise cette double dénomination, voir notre entrée de glossaire Villes globales, villes mondiales).

Le classement des villes mondiales/globales, version 2016

En voici les premières lignes (le tableau complet ici) : Le haut du classement connaît quelques réajustements par rapport à la version de 2012 : Paris passe derrière Singapour, Tokyo derrière Pékin, Sydney derrière Doubaï. Notion à la une : shrinking city. La shrinking city fait partie de ces notions au nom trompeur, dont la traduction stricte en ville rétrécissante ne colle souvent pas à la réalité observée.

Notion à la une : shrinking city

Si une shrinking city connaît une contraction, celle-ci est rarement spatiale : une shrinking city peut continuer à s’étaler. Baltimore, une "shrinking city" qui s'étale. La NASA propose sur son site Earth Observatory une image Landsat de Baltimore datée du 18 juillet 2016, téléchargeable en bonne définition.

Baltimore, une "shrinking city" qui s'étale

On y voit la ville et son site de fond d'estuaire, là où le Patapsco s'élargit avant se jeter dans la baie de Chesapeake. L'échelle choisie pour cette vue satellite laisse aussi une large part à l'environnement rural de la ville, où les activités agricoles sont dominantes. Intitulé « Comment l'urbanisation et la périurbanisation affecte la baie de Chesapeake », l'article (en anglais) commence ainsi : Transit City. Vendredi 6 mars 2009 Et si l'une des facettes de l'urbanisation du XXIème était ... la désurbanisation de vastes zones urbaines ?

Transit City

Et si les Etats-Unis, l'Angleterre et l'Allemagne étaient à l'aube d'une désurbanisation partielle de leur territoire ? Et si entre vieillissement de la population et faible taux de natalité, les villes japonaises devaient, à partir de 2050, se contracter ? Et si en 2050 Tokyo devenait une ville jardin organisée uniquement autour de ses lignes de chemins de fer ?

Bref, et si cette décroissance urbaine n'était pas une catastrophe mais au contraire une formidable opportunité pour inventer un nouvel urbanisme plus écologique ? Nous sommes aujourd'hui fascinés par la croissance urbaine. En 2007, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, les citadins sont plus nombreux que les campagnards. La Terre compte aujourd'hui 3,3 milliards de citadins, soit quatre fois plus qu'en 1950. Elles sont toutes deux membres du Shrinking Cities International Research Network. Shrinking cities et shrinking regions. Définitions. Décroissance urbaine. La décroissance urbaine désigne un processus conjoint de déclin démographique et d’affaiblissement économique qui affecte de manière structurelle deux éléments constitutifs de la ville – la densité de population et les fonctions économiques, générant d’importants effets sociaux (Martinez-Fernandez, Audirac, Fol, Cunningham-Sabot 2012).

Décroissance urbaine

Par opposition à croissance urbaine, la notion de décroissance urbaine souligne les pertes conjointes de population, d’emplois et de richesse, qui se traduisent par une déprise spatiale (friches, vacance) mais pas nécessairement par une contraction urbaine à partir des marges. Par ailleurs, la notion de décroissance insiste moins sur l’irréversibilité du processus que la notion de déclin urbain, parfois employée comme synonyme.

La décroissance urbaine est une notion importée du monde anglophone et germanique. Les études sur la décroissance urbaine ont été développées à partir de champs de recherche différents selon les pays. Beauregard, Robert A. 2003. Nos villes sont mortelles ! (Pour écouter l'émission, cliquez ici.

Nos villes sont mortelles !

Invitées : Emmanuèle Cunningham-Sabot, maître de Conférences en Aménagement à l'Université de Rennes 2 et Hélène Roth, maître de conférences en géographie à l'Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand). N'hésitez pas de nous envoyer vos questions et/ou commentaires dans la rubrique "Votre commentaire" en bas de page. Déclin urbain et Shrinking cities : le concept.

Shrinking cities : l'Europe des villes en décroissance. Désolé, l'écoute de ce son est indisponible.

Shrinking cities : l'Europe des villes en décroissance

Shrinking cities : l'Europe des villes en décroissance Ce mercredi 23 février, Planète Terre reçoit Emanuèle Cunningham-Sabot, maître de Conférences en Aménagement à l'Université Rennes 2, et Hélène Roth, maître de conférences en géographie à l'Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand. **--> "Nos villes sont mortelles ! " Shrinking cities. Shrinking cities are dense cities that have experienced notable population loss.

Shrinking cities

Emigration (migration from a place) is a common reason for city shrinkage. Since the infrastructure of such cities was built to support a larger population, its maintenance can become a serious concern. A related phenomenon is counter urbanization. Definition[edit] See also: Shrinking cities in the United States. « Déclin urbain » et Shrinking Cities : une évaluation critique des approches de la décroissance urbaine. La campagne électorale pour les élections municipales de 2008 a mis sous la lumière médiatique un phénomène peu discuté en France : le déclin des villes.

« Déclin urbain » et Shrinking Cities : une évaluation critique des approches de la décroissance urbaine

Différents articles de presse (Les Échos, 12 février 2008) ont évoqué les difficultés de villes devant faire face à la fois à des mutations économiques et à une perte de population. Alors que les analyses du déclin étaient en France cantonnées jusque-là surtout aux espaces ruraux et aux régions industrielles en crise, ces analyses électorales témoignent de l’émergence dans notre pays d’un enjeu qui occupe et anime depuis déjà plusieurs années la scène politique et les débats académiques dans d’autres pays. Le déclin des villes n’est pas un phénomène récent. Jusqu’aux années soixante-dix et 80, le déclin urbain était l’apanage quasi exclusif des pays développés, qui accueillaient environ 70 % des villes en décroissance, particulièrement concentrées aux États-Unis, au Royaume Uni et en Allemagne.

Shrinking city. Le terme de "shrinking city", traduit par ville rétrécissante, désigne un phénomène de rétrécissement urbain qui touche les villes sur trois plans : démographique, par la perte de population ; économique, par la perte d'activités, de fonctions, de revenus et d'emplois ; et social, par le développement de la pauvreté urbaine, du chômage et de l'insécurité.

Shrinking city

Les shrinking cities sont d'abord associées au "déclin urbain" ou encore à la "décroissance urbaine" des villes industrielles états-uniennes et allemandes (schrumpfende Städte) dans les années 1970-1980 et touchent désormais un certain nombre de grandes villes du monde, d'abord européennes et, depuis les années 1990, des pays émergents. Ainsi, par exemple les shrinking cities de la Rust Belt sont marquées depuis les années 1970 par la perte d'activités, de revenus et d'emplois, ainsi que par le déclin démographique, tant au profit des suburbs que des villes de la Sun Belt.

Pour compléter Mise à jour : novembre 2016. Shrinking Cities, villes en décroissance : une mesure du phénomène en France. À l’heure de la « deuxième » mondialisation, une ville mondiale est-elle forcément une ville globale ? 1 D’abord publiée dans L’Information Géographique (Volume 71, Juin 2007, 32-42). 2 Pour plus de précisions sur les définitions données à ces termes, consulter le Dictionnaire des mo (...) 1La présente analyse1 part de l’hypothèse que depuis la fin du xxe siècle, l’humanité (ou plutôt une partie seulement) franchit une nouvelle étape historique sous l’effet de la phase contemporaine de la mondialisation économique qui, tout en rappelant certains caractéristiques de la première mondialisation (amorcée autour des années 1870 pour s’interrompre brutalement avec la première guerre mondiale), s’en distingue.

Les métropoles au coeur de la mondialisation, Soutien scolaire, Cours Géographie, Maxicours. Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Géographie. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Géographie, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale. 1. Les villes mondiales a. Définition b. Leurs caractéristiques majeures 2. Objectif : Parmi les acteurs et centres d'impulsion de la mondialisation, les métropoles jouent un rôle majeur. 1. A. 32ème RdV de la Mondialisation – Les villes dans la mondialisation. 32ème Rendez-vous de la Mondialisation Mercredi 11 décembre 2013 – 17 heures à 19 heures 30 Commissariat général à la stratégie et à la prospective Salles Jean Monnet et Pierre Guillaumat 18, rue de Martignac - 75007 Paris Un événement organisé par le Commissariat général à la stratégie et à la prospective, le CEPII, le CERI Sciences-Po et en partenariat avec le quotidien Les Echos.

D’ici 2020, deux milliards de personnes supplémentaires rejoindront les centres urbains. Les villes dans la mondialisation, Commissariat général à la stratégie et à la prospective. Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (ex-Centre d’Analyse Stratégique) a consacré le 32ème Rendez-vous de la mondialisation du 11 décembre 2013 au thème « Les villes dans la mondialisation » Les analyses ont été résumées dans un texte de 4 p. en .pdf, Trois interventions sont disponibles sous forme de présentation en .pdf. Ville mondiale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une ville mondiale, ville globale ou ville-monde sont différentes appellations pour désigner une ville qui exerce des fonctions stratégiques à l'échelle mondiale, un centre qui organise des flux et s'inscrit dans des réseaux, un pôle de commandement dans la mondialisation.

La notion de ville mondiale[modifier | modifier le code] La notion de ville mondiale est antérieure aux classements publiés ces dernières années par différentes institutions savantes ou commerciales. Une ville mondiale présente les caractères suivants : La hiérarchie des villes mondiales : plusieurs classements concurrents[modifier | modifier le code] La ville mondiale selon Saskia Sassen[modifier | modifier le code] Les villes dans la mondialisation. Afterclasse - Site de révisions de la 6e à la Terminale. Afterclasse - Site de révisions de la 6e à la Terminale. Des villes inégalement connectées aux réseaux de la mondialisation en 4ème - Les clefs de l'école. Points de repères : Les villes globales.

On trouve des villes globales sur tous les continents, sous toutes les latitudes, de New York à Buenos Aires, de Londres à Mumbay, de Tokyo à Sydney. Tant en termes de création de richesse que de pilotage de l’économie mondiale, quelques pôles urbains tiennent cependant le haut du pavé. La mégalopole américaine, le réseau de villes européen et le nuage urbain Tokyo-Osaka se voient confirmés dans leurs fonctions. Une poignée de villes émergentes asiatiques s’est néanmoins imposée, emmenée par Singapour, Séoul et Hong Kong. Il existe plusieurs manières de mesurer l’importance économique d’une ville.

Si les plus grandes villes au monde sont généralement les plus peuplées, les économistes retiennent généralement le critère dela production de richesse (le PUB) . • Le produit urbain brut (PUB) est l’équivalent pour les villes du produit intérieur brut (PIB) pour les Etats. . • Le classement MasterCard des villes globales associe à chacune des 75 villes considérées un indice composite. Nouvelles hiérarchies des grandes agglomérations - Les villes mondiales en compétition ? Les lieux de commandements : les grandes métropole. Les métropoles mondiales. Les métropoles. 4° - Les métropoles, des lieux de commandement. Habiter le monde : urbanisation et mondialisation VF.

Urbanisation mondiale et réseaux de villes. Un regard en arrière de l'histoire est édifiant pour comparer la pérennité de villes et celle des Etats. En moins de 30 ans, et plus encore, la cartographie étatique en Europe et dans le monde a été profondément modifiée et elle continuera de l'être. Éclatement des Etats-Nations, naissance de nouveaux, perte des zones d'influence, pour évoquer quelques faits. Les villes, beaucoup parmi elles millénaires, ont survécu aux royaumes, aux empires, aux nations, aux états et aussi aux guerres, aux crises et à toute sorte d'événements.

La ville, de manière intrinsèque, est plus durable que tout autre structure socio-territoriale. Elle est un repère solide et constitue le socle majeur de l'expression des habitants face aux défis d'hier, d'aujourd'hui et de demain. C'est dans 4.200 villes de plus de 100 000 habitants qu'habite 70% de la population mondiale, devenue majoritairement urbaine. Les 5 villes les plus peuplées sont dans l'axe Asie-Amérique Latine.