background preloader

1. L'eau au Moyen Orient

Facebook Twitter

Un projet de barrage turc très controversé. Un conflit : la répartition des eaux au Moyen-Orient, Soutien scolaire, Cours Géographie, Maxicours. Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Géographie.

Un conflit : la répartition des eaux au Moyen-Orient, Soutien scolaire, Cours Géographie, Maxicours

Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Géographie, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale. 1. Le « Pétrole bleu... Ces « guerres de l'eau » qui nous menacent - Les Echos. Au Proche-Orient, l’eau a remplacé le pétrole comme enjeu majeur. Le Proche-Orient manque d’eau et la situation va encore s’aggraver sous l’effet du réchauffement climatique, affirme une étude américaine.

Au Proche-Orient, l’eau a remplacé le pétrole comme enjeu majeur

L’eau c’est aussi l’agriculture. Ainsi, les pays de la région seront de plus en plus dépendants des importations en céréales. Etude de cas : le Proche et le Moyen-Orient par les cartes - blog histoire geographie lycée eaubonne. En complément du cours, nous vous proposons ici quelques cartes pour vous permettre de mieux appréhender la complexité de la géopolitique et de l'histoire du Moyen-Orient.

Etude de cas : le Proche et le Moyen-Orient par les cartes - blog histoire geographie lycée eaubonne

Ces cartes et les rapides analyses qui les accompagnent mettent en évidence quelques-un des facteurs de crises et de tensions régionales. Cette région peuplée d'environ 380 millions d'habitants, au croisement de l'Europe, de l'Asie et de l'Afrique, s'apparente à une véritable mosaïque humaine constituée d'une multitude de peuples. On distingue aujourd'hui 4 grands groupes: Géopolitique de l’eau au Proche-Orient. Introduction. 1Le présent numéro d'Égypte/Monde arabe se propose, à travers un ensemble d'études (partie « décrypter ») et un dossier de presse (partie « traduire ») d'apporter quelques éléments de réponse au problème du partage de l'eau dans le monde arabe (Proche-Orient, Maghreb) que l'on peut formuler de la façon suivante : l'eau est-elle devenue, pour les États et les peuples de la région, plus importante (ou aussi importante) que la terre ou le pétrole ?

Géopolitique de l’eau au Proche-Orient. Introduction

Est-elle devenue, à ce titre, un des facteurs susceptibles de déclencher un affrontement armé ? 2L'on ne peut s'interroger sur le problème de la répartition des ressources hydrauliques en le réduisant à ses données naturelles et à ses aspects techniques, c'est-à-dire sans prendre en considération les conflits divers qui figurent en amont ou en aval de toute politique de gestion et d'exploitation de l'eau. 3L'eau était déjà, depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, un des enjeux les plus importants du Proche-Orient.

Des conséquences internes. La question de l’eau au Moyen-Orient. Ce rendez-vous du Maghreb, du Proche et du Moyen-Orient s’intéresse à la vie quotidienne, aux styles de vie et à l’évolution des sociétés de la région : l’actualité par le prisme sociétal, l’occasion de parler télévision, mode, éducation, culture… car la vie dans cette partie du monde ne se résume pas au dernier soubresaut du conflit israélo-palestinien.

La question de l’eau au Moyen-Orient

En studio, un invité, observateur ou acteur un thème abordé, apporte son éclairage. Les journalistes arabophones de Monte Carlo Doualiya et FRANCE 24 livrent également leur expertise sur l’actualité du Proche et du Moyen-Orient. Une double revue de presse du monde arabe et d’Israël est réalisée chaque semaine par les correspondants de RFI au Caire et à Jérusalem. Et aussi : « Le disque du jour » pour découvrir les sons de l’Orient. Comment éviter la guerre de l'eau ? Un groupe d’hommes politiques et de journalistes du Moyen-Orient ont été conviés en Suisse et en Allemagne, dans le cadre de l’initiative Blue Peace, afin de se familiariser aux mécanismes de gestion commune de l’eau des pays riverains du Rhin.

Comment éviter la guerre de l'eau ?

Se promener aujourd’hui sur les bords du Rhin permetd’admirer une eau claire, des panoramas souvent magnifiques et une navigationdynamique. Le Rhin est de nouveau un fleuve vivant ayant retrouvé sabiodiversité, avec des taux de pollution très bas. Géopolitique de l’eau au Moyen-Orient. François-Georges DREYFUS Professeur émérite d’Études Européennes à l’université Paris IV-Sorbonne.

Géopolitique de l’eau au Moyen-Orient

Ancien directeur de l’Institut d’Études Politiques de Strasbourg, du Centre des Études Germaniques et de l’Institut des Hautes Études Européennes. Février 2009 Quand nous pensons au Moyen-Orient, nous pensons, pétrole, gaz, oléo­ducs ou gazoducs ; nous oublions presque toujours l’eau. Or si on peut passer ‘hydrocarbures, ce qui fut le cas jusqu’au XXe Siècle, on ne peut pas se passer d’eau, c’est un problème mondial, mais il est vraiment grave dans une région comme le Moyen-Orient, au climat particulièrement sec.

Résoudre la crise de l'eau au Moyen-Orient pour progresser dans le processus de paix. Malgré les disputes incessantes au sujet des colonies, de Jérusalem, des frontières et des réfugiés, il existe au moins un problème sur lequel les Arabes et les Israéliens peuvent encore progresser - celui de l'eau Le plus gros du travail reste encore à venir.

Résoudre la crise de l'eau au Moyen-Orient pour progresser dans le processus de paix

Le Forum Economique Mondial a identifié les différents problèmes liés à l'eau, depuis la sècheresse jusqu'à la pollution des eaux, comme étant la plus grande menace à laquelle devrait faire face la planète dans les dix prochaines années. Nulle part dans le monde, ces problématiques ne présentent autant de risques qu'au Moyen-Orient Dans notre région, l'eau est non seulement rare, mais aussi souvent contaminée. La nappe phréatique située en-dessous de la Bande de Gaza est tant surexploitée que l'eau salée de la mer s'y infiltre petit à petit, réduisant les réserves d'eau douce. Focus: Irrigation au Proche-Orient. Irrigation au Proche-Orient Avec moins de 2% des ressources en eau douce du monde, la sécurité alimentaire de la région est conditionnée par la possibilité d'obtenir plus de récolte par goutte d'eau...

Focus: Irrigation au Proche-Orient

La hausse rapide de la demande de produits alimentaires en Afrique du Nord et au Proche-Orient n'est pas compensée par la croissance de la production agricole. Guerre de l'eau au Moyen-Orient : Turquie, Syrie, Irak. Au Moyen-Orient, de nombreux ouvrages ont été réalisés sur les deux grands fleuves que sont le Tigre et l'Euphrate, que ce soit en Turquie, en Syrie ou en Irak.

Guerre de l'eau au Moyen-Orient : Turquie, Syrie, Irak

Une guerre de l'eau a lieu entre les États pour le contrôle de cette ressource. Le Tigre et l'Euphrate Le Tigre et l'Euphrate prennent tous deux naissance en Turquie orientale (au Kurdistan). L'Euphrate, long de 2.700 km, traverse en outre la Syrie et l'Irak. Le Moyen-Orient menacé de pénurie d’eau dans le prochain quart de siècle. Une étude américaine souligne les risques de « déstabilisation » liés à la raréfaction des ressources hydriques de la région. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir Sur les trente-trois pays les plus menacés par le manque d’eau à l’horizon 2040, quatorze sont situés au Moyen-Orient, ce qui risque d’aggraver l’instabilité de cette région.

C’est ce que fait apparaître une étude du World Resources Institute (WRI), un centre de recherche américain sur les questions environnementales. Les experts ont combiné modèles climatiques (températures et précipitations) et scénarios de développement socio-économique (croissance démographique, urbanisation, émergence de classes moyennes…). Ils ont ainsi établi le classement des pays de la planète les plus vulnérables, au cours des vingt-cinq prochaines années, au « stress hydrique », celui-ci étant défini par une disponibilité en eau inférieure à 1 700 m3 par an et par habitant. L’eau, cause ou prétexte pour les conflits ? L’exemple du Tigre et de l’Euphrate.

Cependant, il ne faut pas oublier que le bassin du Tigre et de l’Euphrate est situé au cœur du Moyen-Orient, dans une zone très complexe géopolitiquement. Cette étude de cas permet donc de se poser la question plus générale du rapport entre eau et conflits. L’eau peut-elle être la cause de conflits entre Etats ou entre groupes à l’intérieur d’un Etat ? Autrement dit, peut-il exister des « guerres de l’eau » ? Ou alors l’eau ne serait-elle pas plutôt un prétexte pour d’autres conflits plus profonds, un simple vecteur, un support pour la diffusion de conflits déjà existants ?

Après avoir pointé les limites de l’approche consistant à voir l’eau comme la cause des conflits (I), nous verrons qu’il faut davantage considérer l’eau comme un vecteur voire un prétexte pour des conflits plus profonds, mais qu’elle peut toutefois servir de déclencheur à ces derniers (II). L’eau au Moyen-Orient. C’est que le Moyen-Orient présente un milieu bioclimatique délicat : si l’eau, contrairement à l’idée reçue, ne manque pas, il faut préciser que celle-ci est très concentrée dans l’espace et que les lieux arides et désertiques sont très nombreux.

Les sociétés humaines ont donc très tôt aménagé leur milieu naturel pour optimiser leurs ressources hydriques. L’eau est donc un enjeu de pouvoir, car enjeu de développement économique et social. La pression sur les ressources hydriques au Moyen-Orient entraîne donc des conflits à petite échelle, entre les Etats, et à grande échelle, entre les acteurs locaux.Dans ce premier article, nous proposons une présentation générale des enjeux liés à l’eau au Moyen-Orient. I – Géographie de la répartition des ressources en eau • Contre les généralisations abusives, l’approche multiscalaire.