background preloader

Bazar temporaire 24

Facebook Twitter

Bordeaux ville préférée des salariés français. Bordeaux, terre promise des salariés français ? C'est le constat qui ressort du récent palmarès de l'institut de conseil en ressources humaines Great Place to Work, cité par le magazine Challenges. Le classement est tiré d'un sondage effectué par l'institut Think, lui-même basé à ...

Bordeaux (Aquitaine). La commune girondine, dont le maire Alain Juppé vient d'annoncer sa décision de se porter candidat aux primaires UMP, séduit 39% des actifs Français, qui la considèrent comme la ville «la plus plaisante pour travailler». Sur un panel de 1000 salariés représentatifs interrogés en ligne entre le 7 et le 11 octobre 2013, 37% d'entre eux se verraient bien travailler à Bordeaux. Paris et Marseille à la traîne Ce sont la plupart des villes du Sud, et en particulier du Sud-Ouest qui attirent les actifs: Toulouse, Montpellier, Aix-en-Provence et Lyon culminent au top du classement. Bordeaux, terre promise des salariés français ? Paris et Marseille à la traîne. Coeur de Bastide - Bordeaux rive droite.

Vers le Grand Bordeaux : pour un projet urbain durable - Changement climatique et développement durable. Bordeaux était, il y a quinze ans, en queue de peloton dans la course des métropoles. Elle a, depuis, opéré une remontée spectaculaire et figure aujourd'hui dans la liste des grandes villes présentées comme exemplaires.

Retour sur l'action menée pour y parvenir. Que s'est-il passé ? Il fallait, en 1995, engager une double lutte : la première avait pour objet d'inverser les tendances démographiques et de faire en sorte que Bordeaux, qui ne pesait plus que le tiers de la population de son agglomération, cesse de se vider et regagne des habitants ; la seconde visait également un rééquilibre démographique, à l'intérieur même de la ville, et au bénéfice d'une rive droite isolée faute de pont, et n'accueillant plus que le dixième de la population bordelaise. Pour atteindre ces objectifs, le premier projet urbain (1996) s'est donné trois outils essentiels : Un projet à l'horizon 2030 Sous quel angle fallait-il imaginer le projet urbain ?

Fallait-il faire des choix essentiellement programmatiques ? Quelle est l'influence économique de Bordeaux sur le reste de la région ? 29/09/14 : Plus d'une vingtaine de pharmacies ont été réquisitionnées par la préfecture des Pyrénées-Atlantiques à l'occasion de la journée de grève organisée le mardi 30 septembre. Seules les urgences pharmaceutiques devraient cependant être assurées.+ d'info 29/09/14 : Lot-et-Garonne.

Matthias Fekl, nommé au gouvernement, se retire de la direction du PS47. Sandrine Laffore, secrétaire fédérale à la coordination, animera une direction collégiale et conduira les activités de la Fédération départementale. 28/09/14 : C'est une défaite qui marque dans le paysage tarn-et-garonnais : Jean-Michel Baylet président des radicaux de gauche a perdu son siège de sénateur au profit de l'UMP François Bonhomme 28/09/14 : Xavier Pintat, Marie Hélène des Esgaulx et Gérard César, « liste Unis pour la Gironde », UMP, avec 47,8% des suffrages exprimés sont reconduits dans leur mandat de sénateurs la Haute Assemblée retournant à droite après trois ans à gauche.

Alain Juppé : la métropole bordelaise ambitionne - Le 16/03/2014 à 19h00. [Inauguration du tramway à Bordeaux] Services-Tourisme-Transports - Déplacements domicile-travail en 2009 : Bordeaux, Bayonne et Pau concentrent la moitié des flux. Jérôme Scarabello (Insee) - Philippe Neuilly (Dreal) Résumé En 2009, deux actifs aquitains sur trois quittent leur commune de résidence pour aller travailler. Ils sont de plus en plus nombreux. La progression de ces flux quotidiens reflète celle de l’étalement urbain. Les trois plus grandes unités urbaines Bordeaux, Bayonne et Pau captent près de la moitié de ces déplacements.

Les cadres sont les actifs les plus mobiles et la voiture est le mode de transport le plus utilisé par les Aquitains, y compris pour les déplacements dans une même commune. Sommaire Encadrés Publication La problématique des déplacements Les réflexions territoriales en cours (délimitations des Scot, des périmètres de transport urbain - PTU -, plans de déplacements urbains - PDU -, Agenda 21…) soulèvent la problématique des déplacements, étroitement liée à celles de l’habitat et de l’emploi. Retour au sommaire Les actifs aquitains toujours de plus en plus mobiles Des distances domicile-travail importantes sur le littoral. Bordeaux Métropole 3.0. Etalement urbain, le casse-tête. E premier tour des cantonales a marqué la montée d'un vote protestataire dans ce qu'il est convenu d'appeler le « périurbain » c'est-à-dire une zone éloignée de Bordeaux de plus de 20 km mais peuplée d'habitants travaillant fréquemment dans la Communauté urbaine.

Or, depuis plusieurs années, on a relevé un accroissement des constructions neuves en Gironde rurale pour des raisons très diverses. Sans réduire la montée du Front national et surtout de l'abstention à ce phénomène des temps modernes, la conjonction est troublante. Analyse à l'aide d'un document de l'agence d'urbanisme A'urba (1). 1. Un phénomène qui remonte à trente ans L'étalement urbain a commencé il y a une trentaine d'années en raison de plusieurs effets conjugués : l'augmentation du parc automobile, le travail des femmes, l'aspiration à la propriété et à la maison individuelle avec jardin, l'envie d'espace intérieur et extérieur, le désintérêt pour la ville… 2. 3. 4. 5.

Pages_1-4. SEPANSO Gironde. Rocade : la mise en place d'une deux fois trois voies plébiscitée. Omment sortir du piège automobile sur la rocade ? À dessein, nous n'avons pas proposé la formule, un peu taboue depuis son abandon, de « grand contournement autoroutier de Bordeaux ». Nous avons plutôt suggéré aux habitants de la Communauté urbaine de se prononcer sur l'idée d'une « super-rocade » parallèle à l'actuelle. La réponse est nette. Seulement 22 % d'entre vous sont pour. Plus on descend dans les tranches d'âge, moins l'idée de créer une nouvelle autoroute pour juguler la thrombose est plébiscitée (11 % des 18-24 ans, contre 36 % des 65 ans et plus). Un point de vue d'autant moins anodin que vous êtes tout de même 89 % à en avoir assez des bouchons quotidiens sur l'actuelle rocade (notre édition de jeudi). Et quand les études montrent que, partout en France, quelles que soient les politiques de transports en commun, coûteuses comme à Bordeaux ou inexistantes comme à Toulon, l'usage de la voiture a baissé de la même façon, il convient de relativiser.

Solution plus « douce » Pollution de l'air : l'Aquitaine est la cinquième région la plus émettrice de CO2, selon l'Insee. Bordeaux. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bordeaux est la commune principale de la communauté urbaine de Bordeaux (ou CUB) qui, avec 726 716 habitants, est la 5e métropole la plus peuplée de France derrière Paris, Lyon, Lille, Marseille.

Bordeaux est souvent qualifiée de «perle d'Aquitaine» mais elle traîne encore aujourd'hui le surnom de « belle endormie » en référence à son centre-ville historique et à ses monuments qui n'étaient, auparavant, pas suffisamment mis en valeur. Pourtant, Bordeaux s'est « réveillée » depuis maintenant plusieurs années et, en juin 2007, une partie de la ville, le port de la Lune, a été classée au patrimoine mondial de l'Unesco pour l'ensemble urbain exceptionnel qu'elle représente[4].

Elle mérite d'autant moins ce surnom que son aire urbaine est parmi les plus attractives de France avec une croissance d'environ 200 000 habitants en 9 ans[5] (1999 à 2008). En 1957, Bordeaux est récompensée du prix de l'Europe, conjointement avec Turin[7]. Aménagements paysagers et renouvellement urbain dans la périphérie bordelaise. La politique de renouvellement urbain, appuyée par la loi SRU (Solidarité et renouvellement urbain), vise à reconstruire la ville sur elle-même, en vue de maîtriser l’étalement urbain.

Dans cette perspective, les espaces ouverts, les friches et les interstices urbains deviennent des enjeux majeurs de l’aménagement, leur requalification permet d’assurer une gestion économe de l’espace, de revaloriser les quartiers vieillis, socialement marginalisés, et d’améliorer l’attractivité de la ville. L’agglomération bordelaise s’est engagée depuis la fin des années 1990 dans de grands projets de renouvellement urbain qui font appel à un urbanisme paysager (Ascher, 1995). Le paysage s’impose dans la conception du projet métropolitain pour reconstruire une proximité ville-nature, gage de la qualité de vie et de l’attractivité urbaine. Diverses opérations témoignent de la place accordée au paysage. Une attention particulière est portée aux discours qui sous-tendent les projets.

Inventer le lieu. La stratégie de croissance urbaine de la région bordelaise. La Communauté Urbaine de Bordeaux constitue la 6e agglomération de France, avec 680 000 habitants répartis sur 27 communes et 55 km2. Face aux conséquences problématiques et souvent destructrices induites par la préemption de l’automobile sur l’espace urbain, l’exécutif politique a lancé différents projets et demandes destinés à réorienter en profondeur le processus de développement. La logique qui a prévalu au cours des 20 dernières années, a mené à une dispersion urbaine incontrôlée, avec les impacts environnementaux négatifs bien connus : pollutions de l’air et du sol, " débordements " urbains dans les zones inondables, morcellement et fragilisation des milieux sensibles... Aujourd’hui, pour une densité quatre fois moindre en habitants, la CUB doit gérer un linéaire de voiries quasi égal au réseau parisien.

La ville-centre se trouve affaiblie, marquée par un taux de vacance très important des logements dans les quartiers les plus centraux et par de très fortes disparités sociales. La ville la plus attrayante c'est Bordeaux ! Bordeaux fait rêver les cadres parisiens. Rès de 7 cadres parisiens sur 10 envisagent de quitter l'Ile-de-France, selon une étude de Cadremploi. Et 50% d'entre eux opteraient pour Bordeaux, devant Lyon (43%) et Nantes (40,5%). 50 % des cadres souhaitant partir de Paris ont désigné Bordeaux comme la destination la plus attractive. Ce sont majoritairement les 26-35 ans (54 %) et les CSP+ (51 %) qui plébiscitent la métropole, où la communication est le secteur le plus en vogue (57 %). Quelles sont les motivations ? Essentiellement le cadre de vie, le temps de transport, cristallisant les exaspérations : 71 % des cadres estiment qu'il est la cause principale de leur insatisfaction. viennent en suivant les problèmes de logement (58%) puis le coût de la vie (56%), deux données interactives.

Après sa rentrée dans le top 5 des villes où il fait bon étudier, travailler, dans le top 20 des de celles où on aime lire, en troisième position concernant l'investissement... On attend le palmarès des palmarès. 55 000 hectares pour la nature. L'initiative "55 000 hectares pour la nature" repose sur la consultation d’équipes pluridisciplinaires, réunissant des compétences en matière : d’écologie, paysage, urbanisme, développement territorial ou agronomie… L'objectif est de multiplier les projets « nature » et faire de la nature un des grands chantiers de la décennie bordelaise.

Cette opération constitue le pendant de la démarche «50 000 logements autour des axes de transports collectifs». De la même manière, la consultation des équipes sera menée sous la forme d’un dialogue compétitif. Plusieurs domaines d’intervention identifiés : Aujourd’hui, la moitié des 55 000 ha de la Communauté urbaine se présente sous la forme d’espaces naturels et agricoles. C’est la première fois que le rôle de la nature dans une agglomération est ainsi appréhendé, aussi bien dans ses fonctions sociale (loisir, cadre de vie), qu’économique (agriculture urbaine, tourisme vert) ou environnementale (biodiversité). Bordeaux ville préférée des salariés français.

Démographie » » Démographie France : Bordeaux doit-elle avoir peur du million d’habitants ? L’objectif d’atteindre un million d’habitants à l’horizon 2030 soulève un certain nombre d’inquiétudes voire de réticences. Le point. Alors que la planète accueille le 7 milliardième habitant, plus proche de nous, l’ambition millionnaire que s’est fixée l’agglomération bordelaise à l’horizon 2030 suscite de vives inquiétudes. À tel point que les deux têtes de l’agglomération, Vincent Feltesse, président la CUB (Communauté Urbaine de Bordeaux) et Alain Juppé, maire de Bordeaux et premier vice-président, ont surfé sur le registre “n’ayez pas peur” lors de la réunion de restitution de la Fabrique métropolitaine ce vendredi.

Un remue-méninges, lancé par la CUB il y a un an et demi, qui vise, à coups de contributions, de débats, de démarche participative, à dresser les contours de la future métropole. Déjà en 1973 Ce n’est pas la première fois que Bordeaux se voit dans la peau d’une grande. À mesure que ce cap millionnaire est entré dans les consciences, il a commencé à inquiéter. Danah boyd : J’en veux aux médias. Il est temps d’atterrir. arrêtez avec les (...) J’en veux aux médias. Il est temps d’atterrir. Je m’interroge depuis des mois : ce que j’observe sur le terrain et sur les divers réseaux ne correspond pas à ce que disent les commentateurs. Je sais de longue date que l’infrastructure des sondages n’est plus adaptée, mais à chaque fois que j’aborde les problèmes liés aux choix des panels, on me regarde comme si j’étais une extraterrestre, et on m’ assure qu’il faut que j’arrête de me tracasser.

Au fil du temps, j’ai fini ces dernières semaines par penser que c’était moi qui avait tort. Malheureusement non. Et j’en veux aux médias. Les médias sont, en principe, sensés être des contre-pouvoirs. Je crois dans les données, mais les données elles-mêmes sont devenues un spectacle. Cette élection a constitué un grand spectacle, car les médias se sont complu à le produire. Nous avons pris la pilule rouge [1]. Les raisons qui font que nous vivons dans un pays divisé sont nombreuses. Le spectacle a un coût. C’est un résultat terrible. Danah boyd. Peut-on répondre à la désinformation ? Depuis l’élection de Trump (voir nos deux précédents articles : « Trump : les 5 échecs des nouvelles technologies » et « Facebook, une entreprise politique ?

»), la question de la propagation de fausses informations semble révéler d’une véritable crise de confiance dans notre système médiatique et politique, comme l’expliquait récemment le chercheur en science de l’information Olivier Ertzscheid. De partout, les esprits s’agitent pour tenter de trouver des réponses. Eli Pariser, celui qui a imaginé le concept de « bulles de filtres » tant mis en question ces dernières semaines, a ouvert un Google Doc pour recueillir des solutions. Le document fait désormais plus de 100 pages et Nicky Woolf, pour le Guardian, a tenté d’en faire la synthèse. Des solutions… concrètes ? Mieux comprendre la diffusion de la désinformation Si, comme nous le disions, Google et Facebook ont annoncé des premières mesures pour lutter contre la désinformation, reste encore à s’assurer de la réalité du problème. L’avenir de la désinformation. Quiz : saurez-vous reconnaître le vrai du faux de l’actualité 2016 ?

Attentat contre Charlie Hebdo : l’éternel recommencement des théories du complot. Les théories du complot ont ceci d’assez extraordinaire : c’est qu’on pourrait les écrire avant même qu’elles ne voient le jour… Dans un éternel recommencement, les conspirationnistes1 pourfendent les « versions officielles », démasquent les « false flags2 », abhorrent les « experts » et doutent de tout… sauf de leur propre schéma de pensée ! Avec l’attentat contre Charlie Hebdo, en plus de la tragédie qui touchait plus particulièrement leur profession, les journalistes ont été immédiatement confrontés à ces théories qui fleurissaient partout sur le net.

Beaucoup de journaux ont alors entrepris de rapidement les démystifier car, il faut bien le reconnaître, les thèses « dissidentes » autour de l’attentat terroriste du 7 janvier étaient assez fragiles sur le plan de la crédibilité. Cela serait presque anecdotique si tout cela n’avait pris des proportions considérables, poussant même la Ministre de l’Éducation Nationale à s’en inquiéter5. La falsification des images ou des vidéos… Infopollution - Lettre Édu_Num Thématique N°01 — Enseigner avec le numérique. Men In Black I Official Trailer. La méthode pour démonter une théorie du complot. La désinformation par l’image à l’heure des médias sociaux — Professeurs documentalistes. Is Twitter Wrong? Identification des sources, fiabilité de l'information par IMartin et JCBouniol by CLEMI Bordeaux on Prezi.

Les décodeurs | Le Monde.fr. Le biais de confirmation et la rumeur sur le Web - prof' doc'. Info ou intox au CM2. Lionel Vighier : La pédagogie contre les théories du complot. Théorie du complot, intox ... J'éduque mes élèves à discerner les vraies infos sur le net. Séance « Médias sociaux et rumeurs  en AP de 2nde | «Tom Tom's Docs. Buzz et viralité de l'information. Making-of - les coulisses de l'info | AFP.

Conspiracy Watch / Observatoire du conspirationnisme. HoaxBuster - Vérifier l'information en circulation sur le web. Desintox | Libération. Les Observateurs / Info-intox | France 24. Le vrai du faux numérique | France Infos. Jeffrey Friedl's Image Metadata Viewer. Safe Browsing Tool | WOT (Web of Trust) Hoaxkiller.fr, moteur de recherche anti-hoax. "Clone Zone", un outil pour reproduire des sites internet à l'identique. Internet. Comment démasquer les fausses photos.

Google reverse images search. Le Before du Grand Journal. FotoForensics. Vérité ou mensonge ? Un petit jeu pour se tester. Télécharger JPEGsnoop : identifier une image déjà retouchée. Stop Intox – Films, articles et liens pour aiguiser son sens critique et ne plus se faire avoir ! Dix conseils pour débusquer les fausses informations sur Internet - Le Temps. On Te Manipule. Décrypter les théories du complot. Comment vérifier les images des réseaux sociaux ? Identification des sources, fiabilité de l'information par IMartin et JCBouniol by CLEMI Bordeaux on Prezi. Guide de survie numérique : comment détecter et éviter de propager des rumeurs ?

FRANCE - Info ou intox : comment déjouer les pièges sur Internet ? La manipulation de l'information à l'ère des médias sociaux - Optimiser votre contenu sur le Web. Chasseurs d'infos : devenez le rédacteur en chef de demain! Attentats du 13 novembre : 7 conseils pour déjouer les rumeurs. Les Complots. Complots – 3e Médias. Fanatisme. Recension – La pensée extrême. La Pensée extrême : Comment des hommes ordinaires deviennent fanatiques.

Le changement de croyances extrêmes, RESS, 49 1, oct2011. Le changement de croyances extrêmes. Comment Internet favorise les croyances extrêmes - La Croix. Comment des hommes ordinaires deviennent des extrémistes. Le changement de croyances extrêmes. Croire à l’incroyable. CROYANCE : Définition de CROYANCE. Les terroristes ne sont pas des monstres irrationnels. Le changement de croyances extrêmes. Délire. Rationalité cognitive et dynamique des croyances extrêmes | Romy Sauvayre. Autres Collections:Croire à l'incroyable. Croire à l'incroyable. Croire à l'incroyable / anciens et nouveaux adeptes, anciens et nouveaux adeptes, Romy Sauvayre, Presses universitaires de France, 9782130594444.

Croire à l'incroyable - Romy Sauvayre. Croyancesavoir. Romy Sauvayre – Croire à l’incroyable, Anciens et nouveaux adeptes. 6 outils pour vérifier les images - Les outils Tice. L'incroyance religieuse. AS • as. La pensée extrême. La Pensée extrême | systemophobe. Romy SAUVAYRE. Comprendre la sidération. Pourquoi Internet peut-il être un incubateur de la pensée extrême. QUOI DE NEUF SUR MA PILE ?: La pensée extrême - Gérald Bronner - Raisons tragiques. Gerald Bronner : La sociologie cognitive. Croyance.