background preloader

Conditions de travail

Facebook Twitter

Www.actmediterranee.fr/medias/Domaines_actions/COMPETENCES/2011_AGIR_SUR_LA_GPEC_VF.pdf. Risques psycho-sociaux - Bilan en demi-teinte pour les accords stress. Risques psycho-sociaux Le bilan qualitatif des accords de prévention du stress dans les entreprises de plus de 1000 salariés révèle un manque de précision des engagements pris par les entreprises.

Risques psycho-sociaux - Bilan en demi-teinte pour les accords stress

Qui veut revenir aux 39 heures? NetPME. Et revoilà les 35 heures !

Qui veut revenir aux 39 heures? NetPME

Quelques mois après la déclaration d’Emmanuel Macron qui, à la veille de sa nomination, plaidait pour que les entreprises puissent déroger aux 35 heures, le débat refait surface. La commission d’enquête parlementaire sur « l’impact de la réduction progressive du temps de travail », mise en place, en juin, sur proposition de l’UDI dresse un bilan positif des lois Aubry. « La réduction du temps de travail est un pacte de responsabilité qui a réussi », avance Barbara Romagnan, la rapporteuse, députée socialiste qui a auditionné, dans un rapport révélé hier, 80 personnalités issues du monde politique, syndical, universitaire, de l’administration et de l’entreprise.« Les lois Aubry ont créé 350 000 emplois et ont ainsi contribué à réduire le chômage. Il s’agit de la politique en faveur de l’emploi la plus efficace et la moins coûteuse qui ait été conduite depuis les années 70″, poursuit Barbara Romagnan.

Centres de contact et télétravail : et si c’était une bonne idée ? Étant pratiqué par un nombre non négligeable de salariés français au-delà d’un simple après-midi par semaine, le télétravail n’est plus une simple tendance.

Centres de contact et télétravail : et si c’était une bonne idée ?

Et bien que cela semble surprenant, voire pour certains contre-productif, les employés des centres d’appels sont en réalité de parfaits candidats à la pratique du travail à domicile ! Étant pratiqué par un nombre non négligeable de salariés français au-delà d’un simple après-midi par semaine, le télétravail n’est plus une simple tendance. Et bien que cela semble surprenant, voire pour certains contre-productif, les employés des centres d’appels sont en réalité de parfaits candidats à la pratique du travail à domicile ! Nouvelle législation sur le burn out : la Belgique ouvre la voie. Pour l’heure, les bonnes pratiques se répandent en Belgique mais aussi en Allemagne, où les entreprises travaillent au bien-être de leurs salariés.

Nouvelle législation sur le burn out : la Belgique ouvre la voie

Des exemples à regarder de près puisqu’ils pourraient bientôt inspirer le modèle français. Analyse avec Sabine Bataille, sociologue et auteure de l’ouvrage "Se reconstruire après un burn out"*. Quel est le contenu de cette nouvelle loi en Belgique ? Inscrite dans la continuité de la loi sur le bien-être, cette nouvelle loi oblige l’entreprise à assurer une sécurité physique et mentale à ses employés. Cela suppose que les employeurs mènent une estimation pour prévenir ce type de situation et proposent des solutions pragmatiques alors que jusqu’à présent, ils n’étaient que dans une simple logique de préconisation. Comment cette mesure a-t-elle été accueillie ? En Belgique, le Syndicat Neutre des Indépendants s’est élevé contre cette loi au motif d’une éventuelle conséquence néfaste sur les embauches. Cette loi pourrait-elle inspirer la France ? Vie professionnelle, vie privée : le brouillage.

Des messages privés échangés au bureau, du travail à terminer le soir chez soi… Le déferlement des écrans connectés a rendu poreuse la frontière entre la sphère privée et professionnelle.

Vie professionnelle, vie privée : le brouillage

L’évolution foudroyante des techniques de communication a-t-elle mis en danger notre vie privée ? Est-ce un hasard si les entreprises les plus emblématiques du monde globalisé, les fameuses GAFA (Google, Apple, etc.), ont annoncé qu’elles financeraient des assurances santé incluant le prélèvement d’ovocytes pour celles de leurs salariées qui désirent retarder le moment d’avoir des enfants ? Soft paternalism hurlent certains qui y voient l’exemple même de la mort de la vie privée menacée par un corporate Big Brother prêt à tout pour maximiser la productivité de ses salariés. Curieuse évolution répondront d’autres, conscients des efforts historiques menés par le capitalisme pour faire exister une vie privée inaliénable.

Droits de l'homme : les entreprises responsables des sous-traitants ? Mieux comprendre le burn-out - Actualité Weka. Le burn-out se traduit par un « épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte d’un investissement prolongé dans des situations de travail exigeantes sur le plan émotionnel ».

Mieux comprendre le burn-out - Actualité Weka

Il s’agit d’un processus de dégradation du rapport subjectif au travail à travers trois dimensions : l’épuisement émotionnel, psychique et physique (avoir le sentiment d’être totalement vidé de ses ressources), le cynisme (l’attitude de l’individu devient négative, dure, détachée, vis-à-vis de son travail et des personnes) et la dévalorisation de soi (perte de l’accomplissement personnel). Bilan CT 2012. Risques psychosociaux. Ce qu’il faut retenir - Risques. Les risques psychosociaux (RPS) correspondent à des situations de travail où sont présents, combinés ou non : du stress : déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes de son environnement de travail et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face ; des violences internes commises au sein de l’entreprise par des salariés : harcèlement moral ou sexuel, conflits exacerbés entre des personnes ou entre des équipes ; des violences externes commises sur des salariés par des personnes externes à l’entreprise (insultes, menaces, agressions…).

Risques psychosociaux. Ce qu’il faut retenir - Risques