background preloader

Noisetier

Facebook Twitter

Les Balanins, biologie et développement; Noisette : Le casse-tête balanin. La quasi-totalité de la noisette biologique commercialisée en France provient de l’étranger : Turquie, Italie, Sicile.

Noisette : Le casse-tête balanin

La production de l’Hexagone butte sur le problème balanin. Champignons antagonistes, nématodes sont pourtant des pistes de lutte intéressantes. “Contre le balanin de la noisette, le cahier des charges AB n’a rien à proposer”, explique Jean-François Larrieu, référent arbo pour les chambres d’agriculture et l’Itab. Résultat : pas ou peu de producteurs de noisettes bio en France, à cause de ce coléoptère destructeur, capable de faire 80 % de dégâts dans un verger si rien n’est entrepris contre lui. Jacques Tournade, de la chambre d’agriculture de Dordogne, confirme : “Je ne connais aucun producteur de noisette bio dans le Sud-Ouest.” Des champignons antagonistes. Balanin des noisettes, Curculio nucum. Curculio nucum Responsable: un coléoptère brunâtre, d’environ 1 cm de long, Curculio nucum, muni d’un rostre allongé.

Balanin des noisettes, Curculio nucum

Le petit charançon femelle pond en début d’été dans les jeunes fruits, utilisant son rostre pour perforer la coque encore tendre, puis ses larves dévorent l’intérieur du fruit qui est donc véreux. Quand la larve blanchâtre est suffisamment nourrie, elle perfore la coque de la noisette et se laisse tomber au sol. Elle passe l’hiver sous terre pour se nymphoser au printemps suivant et donner naissance à un insecte adulte. Dégâts apparents: on observe en fin d’été des noisettes « trouées » dans le noisetier, souvent aussi une chute prématurée de fruits véreux.

Période des dégâts: du début d’été à la récolte en automne Plantes les plus sensibles: les noisetiers essentiellement, mais le balanin peut également s’attaquer aux châtaignes et au glands du chêne. Traitement préventif Traitement biologique Traitement chimique. Comment tailler un noisetier ? Ce qu'il faut savoir Il faut savoir quelque chose d’important si vous voulez avoir beaucoup de fruits : le noisetier est auto-stérile, ce qui veut dire qu’il a besoin d’un congénère pour être fécondé (dans votre jardin, il faudra donc en mettre deux).

Comment tailler un noisetier ?

Il supporte le froid mais par contre, il peut mal supporter les brusques chutes de température lors de la pollinisation, ce qui freinera un peu la récolte. L'été, il faut absolument l'arroser car il résiste difficilement à la sécheresse. Comme pour beaucoup d'arbres, comme pour les plantes d'ailleurs, il est préférable d'arroser le matin très tôt, ou idéalement le soir pour éviter que l'eau déposée sur les feuilles fassent un effet "loupe" et brûle l'arbuste, ou encore pour éviter l'évaporation. Vous trouverez des conseils précieux et plus d'explications sur ce site. Culture du noisetier. Si le noisetier est capable de vivre dans presque tous les sols, sa culture doit, pour être rentable, se limiter aux conditions pédologiques favorables.

Culture du noisetier

Le système radiculaire de cette espèce n’acquiert un développement important que dans un milieu bien drainé, mais à bonne capacité de rétention d’eau en été. Il est en effet très superficiel, et subit très vite les effets des sécheresses estivales. Il est donc d’autant plus important d’éviter les sols trop légers ou trop filtrants que le climat est plus sec ou que l’on dispose de moins d’eau. Le noisetier s'adapte dans des sols à pH très divers ( de 6 à 8 ) et apparaît, comparativement à d'autres espèces fruitières, tolérant au calcaire. Celui-ci est fonction avant tout du climat, en particulier de la fréquence et de l’importance des gelées de printemps. Pour chaque région, on choisira une ou deux variétés principales parmi les plus productives, avec obligatoirement un pourcentage de pollinisateurs appropriés ( 6 à 10%). Taille. Guide-techn-noisetier.doc. Le noisetier commun (Corylus avellana)

Chez les Celtes, les branches souples de coudrier étaient des « baguettes magiques ».

Le noisetier commun (Corylus avellana)

Les sourciers s'en servent toujours. Dans quelques régions de l'ouest de la France une légende affirme que durant les douze coups de minuit, la nuit de Noël, des rameaux de noisetier se changent en or. Il y a donc peu de temps pour les cueillir. Si le découvreur n'y parvient pas avant le douzième coup, il disparaît avec le rameau – Un bel apprentissage de la sagesse ! En Normandie, pour qu'une vache donne du lait, on la frappait trois fois avec une baguette de coudrier. Une autre tradition voulait que le troisième jour de ses noces, la mariée distribue des noisettes pour signifier que le mariage était bel et bien consommé.

En Bretagne on disait que si un homme se marie une année de belle fructification il aura beaucoup d'enfants. Noisetier : taille, entretien, récolte des noisettes. Tailler en douceur le noisetier. Noisetier pourpre : entretien, taille, récolte. Le noisetier pourpre est un arbuste fruitier vraiment ornemental.

Noisetier pourpre : entretien, taille, récolte

La culture est facile, de l’entretien à la récolte en passant par la taille, ce sont autant de gestes qui vous permettront d’avoir de belles noisettes. Nom : Corylus maxima purpureaFamille : BetulacéesType : Arbuste fruitier Hauteur : 4 à 6 mExposition : EnsoleilléeSol : Ordinaire, plutôt léger Feuillage : CaducFloraison : Février à avrilRécolte : Automne Plantation du noisetier pourpre : De préférence à l’automne afin de favoriser l’enracinement avant l’hiver. Mais vous pourrez également planter le reste de l’année en évitant les fortes chaleurs l’été et les gelées hivernales. Il est indispensable de planter 2 variétés différentes pour favoriser la fécondation et avoir des fruits.

Tailler un noisetier. Noisetier. Protection du noisetier contre les maladies et parasites. Maladies et parasites | 29/07/2012.

Protection du noisetier contre les maladies et parasites

Balanin des noisettes, Curculio nucum.