background preloader

Popote1

Facebook Twitter

PSYCHOLOGUE du TRAVAIL ? Pour quoi faire ? Psychologie & Management (PERRIER) Un psy dans mon entreprise ? Mais on n’est pas cinglés ici, pour quoi faire ? Parce que le métier de psychologue du travail est assez méconnu, je vous en propose une perspective partielle certes, mais en rapport avec la souffrance au travail qui est une question très actuelle. Vous trouverez un descriptif plus complet de ses activités dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Mais un "psy" c’est quoi au juste ? 4 catégories générales se distinguent : - Le psychiatre qui est un médecin spécialiste, a fait 10 ans d’études réglementées.

. - Le psychologue est formé à l’université ou dans une autre institution (comme le Conservatoire National des Arts & Métiers par exemple) . - Le psychanalyste lui, a d’abord suivi une analyse avant d’être supervisé pour enfin pouvoir pratiquer. . - Le psychothérapeute exerce librement (et se forme donc à sa convenance), même si la protection du titre de psychothérapeute a été voté en 2010… Il est donc question de renverser la vapeur.

Harcèlement moral : faire preuve de méthodologie. Le harcèlement moral ne se résume pas aux brimades exercées par un chef de service sadique. Il met souvent en jeu l'organisation du travail et la façon dont les salariés vivent leur rapport à celui-ci. Pour être efficace et durable, l'action des élus de CHSCT doit intégrer ces éléments. Quelques conseils sur la marche à suivre. Que faire face au harcèlement moral et à la souffrance mentale au travail? Pour autant, cette extension du domaine d'action du CHSCT n'est pas sans poser des problèmes. Afin d'éviter de s'engager sur de fausses pistes, il est important de caractériser au mieux ce qu'est une situation de harcèlement moral. . - du refus d'un(e) salarié(e) de se soumettre à la domination et à la servitude; de ce fait, il (elle) subit une atteinte à sa digni té, à sa condition professionnelle et à sa santé; - du management harcelant opéré, sous le regard de tous et au mépris de la loi, par l'employeur ou son représentant; Notes Commentaires Commenter cet article.

Sens & idées | Recourir à la médiation en cas de harcèlement au travail. Les services de ressources humaines (RH) sont de plus en plus confrontés à des cas de harcèlement, moral et/ou sexuel, et plus globalement à des plaintes de comportements hostiles. La médiation est un premier « outil » efficace, voire nécessaire pour aborder ces problématiques de manière pacifiée, pour les clarifier et envisager leur issue. Mais qu’en est-il vraiment du harcèlement dans les entreprises ? Pourquoi la médiation est-elle le bon recours ? Que signifient des situations de harcèlement répétées ? Plaintes et condamnations : L’Etat des lieux Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer : le harcèlement au travail reste un sujet peu traité et un phénomène difficile à appréhender au regard des quelques études disponibles en la matière.

Si on évoque les chiffres des condamnations, il faut remarquer deux choses. Pourquoi et comment utiliser la médiation ? La plupart du temps, les questions de harcèlement sont des affaires complexes. Qu’est-ce que la médiation ? Juriste d'entreprise. La compétence requise d’un juriste d’entreprise dépend généralement de la structure dans laquelle il exerce sa mission. Alors que cette fonction existait traditionnellement dans les grandes entreprises et Groupes, il est possible de constater aujourd’hui une recrudescence des juristes d’entreprise dans les petites et moyennes entreprises. Les grands Groupe disposant d’un service juridique à part entière, chaque juriste d’entreprise est généralement spécialisé dans un domaine du droit (droit des affaires, propriété intellectuelle, droit social etc…). Les profils recrutés dans ce type d’entreprise sont par conséquent des personnes s’étant orientées vers un domaine du droit et spécialisées dans ce dernier, jusqu’au Master II.

En revanche, les PME n’ayant pas la possibilité de s’octroyer les services de plusieurs juristes d’entreprise spécialisés, elles recrutent des profils plus généralistes qui pourront conseiller la Direction dans plusieurs domaines du droit. Juriste d'entreprise | Le Guide des Salaires. Le salaire du juriste d'entreprise La fourchette de rémunération annuelle brute regroupant 80 % de l’échantillon pour le juriste d’entreprise se situe entre 35 550 et 71 270 euros. Les missions du juriste d'entreprise Rattaché au directeur juridique, au directeur général ou au directeur financier, est chargé d’apporter une aide opérationnelle aux directions, prioritairement en matière de droit des affaires, droit commercial (droit des contrats).Effectue une veille permanente (jurisprudence, suivi de la législation nationale et, le cas échéant, internationale), contribue à la rédaction de contrats et participe à des négociations et des études ponctuelles en fonction des besoins des opérationnels de l’entreprise.Dans une optique préventive, communique, de manière pratique, les règles que l’entreprise doit respecter.Une certaine spécialisation peut intervenir en pratique (fiscal ou social, etc.).

Les caractéristiques de la fonction de juriste d'entreprise La formation de juriste d'entreprise. Salaire moyen Juriste d'entreprise - 3 806 € net / mois soit 58 554. Un rapport détaillé et fiable pour seulement 3 € Estimez votre salaire avec précision grâce à nos données uniques de salaire (13 958 profils dans notre base pour ce poste) et à de nombreux graphiques : salaire par âge et sexe salaire en fonction du département ou de la région où vous habitez salaire par type de contrat de travail et par taille de l'entreprise ... et un outil complet d'estimation personnalisée de salaire Nos données sont totalement fiables car intégralement issues de l'INSEE (déclarations d'employeurs aux organismes sociaux). Choisissez le mode d'accès souhaité pour obtenir votre code d'accès NB : nous ne pouvons fournir de données détaillées pour les salaires supérieurs à 4500 € net / mois. Comment faire un audit d'entreprise ?

Humilité, ouverture d’esprit mais aussi esprit d’analyse et de synthèse, exhaustivité, organisation précise et rigoureuse : l’audit d’entreprise demande de la méthodologie et du doigté pour arriver à ses fins. Quelques conseils pour réaliser un audit d’entreprise efficace. Établir des relations humaines saines C’est la première étape pour réaliser un audit d’entreprise, que ce soit pour un client dans le cadre d’un projet de rachat, pour l’entreprise elle-même ou pour vous-même racheter l’entreprise : vous devez établir des relations humaines saines. En effet, dans la procédure d’audit, une des premières choses que vous allez devoir faire c’est de procéder à des entretiens avec tous les hommes clés de l’entreprise (dirigeant, managers, chefs de service, etc.).

Ce sont eux qui vous permettront de connaître, comprendre et percevoir l’entreprise, son fonctionnement, son organisation. Il est très important, voire primordial, de gagner la confiance des audités pour obtenir leur coopération. Lutte contre la violence et le harcèlement au travail ... Les employeurs doivent prendre des mesures de prévention. Celles-ci consistent à : éliminer les situations qui peuvent engendrer de la violence ou du harcèlement désigner un conseiller en prévention et d'éventuelles personnes de confiance instaurer une procédure interne à l'entreprise. La procédure doit notamment permettre à la victime d'être accueillie, de recevoir les conseils nécessaires et de bénéficier d'une intervention rapide et impartiale prendre en charge les victimes, par exemple dans le cadre de la remise au travail des travailleurs qui ont été victimes de comportements abusifs Conseiller en prévention L'employeur doit désigner un conseiller en prévention qui est spécialisé en prévention de la charge psychosociale au travail.

L'employeur qui occupe moins de 50 travailleurs doit faire appel à un conseiller en prévention d'un service externe. La prévention du harcèlement moral au travail. Dans les entreprises, de nombreuses enquêtes font état d’une hausse constante de la fréquence et de l’intensité des facteurs de stress. Certaines méthodes de management utilisées aujourd'hui provoquent des risques psychosociaux en augmentation, qui nuisent à la fois à la santé des travailleurs et à l’efficacité de l’entreprise.

Le contexte entrepreneurial est de plus en plus concurrentiel, avec des critères de rentabilité de plus en plus exigeants, et, pour respecter les contraintes économiques et financières, les systèmes organisationnels se complexifient, demandent une grande réactivité et peuvent aisément devenir pathogènes et conduire à du harcèlement moral avec des abus d’autorité totalement irrespectueux de la personne. Dans la pratique, savoir distinguer ce qui relève d’une pratique managériale excessive du harcèlement moral est parfois malaisé.

Caractéristiques du harcèlement moral au travail Les agissements abusifs constitutifs de harcèlement moral peuvent être : Mars 2012. Dans quels cas recourir à l'inspecteur du travail ? Tout salarié ou employeur peut contacter l'unité territoriale de la Dreets dont dépend l'entreprise. Les agents de contrôle de l'inspection du travail assurent des permanences sur place. En pratique, ce sont souvent les représentants du personnel qui contactent l'inspection du travail. Il est obligatoire de contacter l'inspection du travail dans les cas suivants : Le salarié ou l'employeur peut également contacter l'inspection du travail dans les situations suivantes : Conflit entre l'employeur et le salariéNon respect de la réglementation en matière de conditions et de durée de travail, de santé et de sécurité du personnelHarcèlement au sein de l'entrepriseNon respect de l'interdiction de fumer dans les locaux de l'entreprise Le salarié ne peut pas être sanctionné par son employeur pour avoir contacté l'inspection du travail.

L'employeur doit afficher les coordonnées de l'inspection du travail compétente. Code pénal | Legifrance. Positionnement du psychologue du travail en entreprise. - La psychologie du travail a-t-elle sa place dans le monde des RH? Le psychologue du travail peut occuper différents postes au sein d'une entreprise. Il peut travailler pour la direction des ressources humaines ou pour la médecine du travail. Son positionnement est lié à l'intitulé de son poste. Selon qu'il soit embauché comme recruteur, DRH, manager ou consultant interne, sa manière de travailler sera différente.

Seuls les outils de sa boite de « psy » restent communs. La constante évolution de la législation portant sur la sécurité des salariés ainsi que les normes ISO, devenues l'indispensable carte de visite des entreprises, ont obligé les dirigeants à employer d'une manière récurrente des consultants afin de mettre en place les démarches nécessaires à la mise en conformité des entreprises. De nombreuses entreprises après avoir eu recours aux consultants externes (indépendants ou appartenant à un cabinet conseil) ont décidé de confier la charge de consultant à un salarié permanent de l'entreprise. Cela n'est pas certain. Médecine du travail. Propositions du médecin à la suite des visites Le médecin du travail peut proposer à l'employeur des mesures individuelles d'aménagement, d'adaptation ou de transformation du poste de travail ou des mesures d'aménagement du temps de travail.

En cas d'impossibilité, et lorsque l'état de santé du travailleur justifie un changement de poste, il déclare le travailleur inapte à son poste de travail. L'avis d'inaptitude comporte des indications relatives au reclassement du travailleur. Dans le cadre du suivi individuel renforcé, le médecin du travail peut remettre un avis d'aptitude ou d'inaptitude au salarié et à l'employeur. Conséquences des visites sur le temps de travail Le temps consacré aux visites et examens médicaux, y compris les examens complémentaires, est : soit pris sur les heures de travail du salarié sans qu'aucune retenue de salaire ne puisse être effectuée,soit rémunéré comme du temps de travail effectif lorsque ces examens ne peuvent pas avoir lieu pendant les heures de travail.