background preloader

Popola

Facebook Twitter

Fonte des glaciers et de la banquise. La réduction de la superficie des glaciers, la fonte de la calotte glaciaire, le recul de la banquise et la disparition des icebergs est la conséquence la plus visible du réchauffement climatique.

Fonte des glaciers et de la banquise

Le volume de glace perdu depuis 1992 a été en moyenne de 83 milliards de tonnes par an. La hausse des températures, qui oscillera entre 1°C et 5°C à l'horizon 2050 selon les prévisions du GIEC, n'est pas répartie uniformément sur toute la planète. Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Images Site Web pour cette image infographie catastrophes naturelles pays touches lefigaro.fr.

Résultats Google Recherche d'images correspondant à

Canicule: 700 morts supplémentaires à cause des fortes chaleurs, annonce le ministère de la Santé. Fonte des glaces en Antarctique. La fonte des glaces antarctiques 247 000 000 000 000 litres / an Chaque année, la perte de masse de la calotte de glace en Antarctique représente en moyenne 7,8 millions de litres par seconde et 247 milliards de tonnes (en moyenne sur 2006 - 2009) contre 104 milliards de 2002 à 2006.

Fonte des glaces en Antarctique

Quels sont les pays les plus vulnérables au changement climatique ? Dans les dix prochaines années, un tiers de la production économique mondiale sera localisée dans les pays les plus durement frappés par le changement climatique, d'après une étude du cabinet Maplecroft.

Quels sont les pays les plus vulnérables au changement climatique ?

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric Dans les dix prochaines années, un tiers de la production économique mondiale sera localisée dans les pays les plus durement frappés par le changement climatique. C'est la conclusion d'une étude du cabinet britannique d'analyse des risques Maplecroft, parue mercredi 30 octobre. L'index de vulnérabilité au changement climatique que publie cet institut chaque année depuis 2008 identifie 67 pays comme les plus exposés aux événements extrêmes liés au climat, tels que les tempêtes, les inondations, les sécheresses ou la hausse du niveau de la mer.

Or, ces Etats devraient représenter 31 % du PIB mondial en 2025 (44 000 milliards de dollars, soit 32 000 milliards d'euros), contre environ 21 % actuellement, soit une augmentation de 50 %. Effet de serre. Documentaire les migrations Les nouveaux réfugiés du climat. Quels sont les pays les plus vulnérables au changement climatique ? Changement climatique et santé. Sahel : Migration précoce pour éviter la sécheresse et la misère. Par Moustapha Diallo, IFRC A Diakassdé, un village d’agropasteurs situé au nord du Sénégal, les récoltes de l’année dernière ont été quasi-inexistantes.

Sahel : Migration précoce pour éviter la sécheresse et la misère

Le manque de pluie a gravement affecté la production agricole et le cheptel, laissant les populations dans une situation alimentaire difficile. « Les greniers sont vides et il n’y a plus de fourrage pour nos troupeaux » explique Salif Sy, un habitant du village. Changement climatique : les pays les plus menacés sont... Les effets du changement climatique sur nos vies sont de plus en plus connus, notamment grâce au travail des scientifiques.

Changement climatique : les pays les plus menacés sont...

Les climatologues sont désormais capables de prédire les zones géographiques où le changement climatique aura le plus d’impact sur notre vie, notre santé et notre environnement. Découvrez (en infographie) les pays les plus à risque. Un nouveau rapport, plutôt alarmant, du journal anglais The Lancet, vient de sortir.

Selon ce rapport, dans certaines régions, les effets du changement climatique seront plus prononcés que ce que l’on pensait jusqu’ici. Par rapport à 1990, quatre fois plus de personnes seront, par exemple, affectées par les pluies extrêmes et trois fois plus de personnes, par les sécheresses. Simulateur de montée des océans. Des pluies torrentielles liées au réchauffement climatique ? – global-climat. Une étude parue en 2015 avait peut-être anticipé les précipitations record qui se sont abattues fin mai 2016 sur la France et l’Allemagne.

Des pluies torrentielles liées au réchauffement climatique ? – global-climat

Les chercheurs parlaient alors d’une tendance préoccupante… Il s’avère en effet que les épisodes de fortes précipitations (sur un jour) ont augmenté remarquablement au cours des trente dernières années, avec notamment +31% en Europe. Avant les années 1980, les fluctuations étaient dues à la variabilité naturelle. Le lien entre les cyclones et le réchauffement climatique. 76 389 lectures / 34 commentaires26 septembre 2005 ; révision : 08 novembre 2005, 09 h 36 cyclone Katrina le 29/08/2005crédit : GOES Project Science Office Au lendemain du passage des cyclones de force 5 Katrina et Rita dans le Golfe du Mexique, la communauté scientifique s'interroge sur le lien entre l'occurrence et la violence des cyclones tropicaux et le réchauffement climatique.

Le lien entre les cyclones et le réchauffement climatique

Autant de cyclones mais plus violents. Conséquences du réchauffement climatique. Le réchauffement climatique a de multiples conséquences environnementales, sanitaires et économiques : Les modélisations du Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC) sur les conséquences du réchauffement climatique rencontrent un consensus scientifique, avec des prévisions qui s'aggravent au fil du temps (courant 20ème et 21ème siècle).

Conséquences du réchauffement climatique

Le 21ème siècle compte 13 des 14 années les plus chaudes jamais observées depuis les premiers relevés météorologiques en 1850. Les perspectives d'augmentation des températures varient entre 0,3°C et 4,8°C d'ici la fin du siècle, l'augmentation n'étant pas répartie uniformément sur la planète : au Pôle Nord, les températures moyennes des dix dernières années ont augmenté 2 fois plus vite qu’au niveau mondial. Réchauffement climatique. L'activité humaine fait subir au climat des bouleversements importants.

Réchauffement climatique

L'augmentation de la concentration de gaz à effet de serre émis par les activités humaines provoque le réchauffement de la planète. Une hausse des températures à la surface de la Terre, des mers et des océans, à l'échelle planétaire sur une période continue est unanimement constatée par les climatologues. GIEC - Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat. Le Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC) est né en 1988 de la coopération de l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) et du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), sur le changement climatique. En anglais, il est connu sous le sigle IPCC (Intergovernmental Panel on Climate Change). Les missions du GIEC sont les suivantes : Les travaux et les évaluations du GIEC se fondent sur des données scientifiques reconnues.

Le GIEC est constitué de trois groupes de travail et d’une équipe spéciale : Le GIEC, représenté par son Président Rajendra Pachauri, et avec Al Gore, ont reçu le Prix Nobel de la Paix en 2007 pour leurs efforts de collecte et de diffusion des connaissances sur les changements climatiques provoqués par l’homme, et pour avoir posé les fondements pour les mesures nécessaires à la lutte contre ces changements. Catastrophes naturelles et réchauffement climatique. Le réchauffement climatique multiplie les phénomènes météorologiques extrêmes : les catastrophes d'origine naturelle seraient décuplées à cause de l'augmentation de la température sur la terre et dans les mers.

Cyclones, ouragans, sécheresse, canicule, pluies diluviennes, inondations, tempêtes ont vu leur nombre et leur intensité progresser de façon significative depuis les années 1980, et cette progression est une conséquence directe du réchauffement planétaire, selon l'avis des climatologues du Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC). 9 catastrophes sur 10 dix sont maintenant liées au climat et au cours des 20 prochaines années elles ne feront que croître en nombre et intensité, selon les Nations Unies. La moyenne annuelle de ces trente dernières années a été de 615 catastrophes naturelles avec 66 000 morts et 95 milliards de dollars de dégâts.

Human Impact Report Conséquence du réchauffement climatique (climato sceptique) Le Monde diplomatique. Changement climatique et géostratégie, par Philippe Rekacewicz (Le Monde diplomatique, octobre 2009) Vulnérabilité au changement climatique et niveau de préparation, par Cécile Marin (Le Monde diplomatique, novembre 2015) Au cœur des tractations sur le changement climatique, par Agnès Sinaï (Le Monde diplomatique, octobre 2009) Un niveau jamais atteint depuis huit cent mille ans : la concentration mondiale de CO2 serait désormais proche de 385 parties par million (ppm).

Cet excédent ne provient pas des cycles naturels. Puisant sans relâche dans les ressources de la Terre, l’homme est maintenant une puissance tellurique, capable d’interférer avec les grands cycles de la planète : c’est l’ère de l’anthropocène, qui voit l’humanité devenir le pivot géologique du monde par sa capacité à modifier le climat. Sous l’égide de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (UNFCCC) de 1992, la dérive de l’effet de serre fait l’objet d’une tentative de régulation globale.

Le protocole de Kyoto (1997), issu de cette convention, détermine les termes et la novlangue de complexes tractations : il enjoint les pays industrialisés, pollueurs historiques, de réduire leurs émissions de 5,2 % entre 1990 et 2012. Malgré cet objectif modeste, le bilan reste mitigé (1). Cyclone Pam. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Pam. Évolution météorologique[modifier | modifier le code] Animation d'images satellites infrarouges du cyclone Pam traversant le Vanuatu le 13 mars 2015. Tôt dans la journée du , le JTWC détermine des vents soutenus à 270 km/h (165 mph) tandis qu'il s'approche du Vanuatu[18].