background preloader

Saint Jacques de Compostelle

Facebook Twitter

Tourisme nouvelle vague. Le Pays de Fougères à la croisée des chemins du Mont-Saint-Michel « Article « La Chronique Républicaine. L’association Les Chemins de Saint-Michel existe depuis 1998.

Tourisme nouvelle vague. Le Pays de Fougères à la croisée des chemins du Mont-Saint-Michel « Article « La Chronique Républicaine

Elle a réhabilité les anciennes voies, empruntées au Moyen âge par les pélerins qui se rendaient au Mont-Saint-Michel. Une renaissance ambitieuse, d’ailleurs, car l’association raisonne à grande échelle : « les chemins participent à la construction culturelle et spirituelle de l’Europe » explique-t-elle. Pas étonnant que deux des itinéraires prennet leur départ en Angleterre. A l’origine, ces chemins ont été ouverts par des pélerins appelés les Miquelots. « Ils nous ont laissé des témoignages de leur passage inscrits dans les archives, gravés dans la pierre…Certaines croix de chemin, les comptes des hôtels-Dieu, les récits de pélerins sont autant d’indices qui ont permis de retrouver ces voies et les étapes les plus empruntées » décrit l’association.

A ce jour, plus de 3 500 km ont été balisés, en neuf itinéraires (voir carte ci-dessous). Les chemins en Haute Bretagne Les sept autres parcours Des contacts. Compostelle, le film et des témoignages - 16/11/2015 - ladepeche.fr. Les bibliothèques, lieux culturels ouverts à tous, ne sont ni des cinémas ni des vidéoclubs.

Compostelle, le film et des témoignages - 16/11/2015 - ladepeche.fr

Cependant, aux côtés d'autres structures, elles donnent accès au patrimoine cinématographique et proposent dans leurs secteurs «images» une offre large : films de fictions, documentaires, films d'animations. Jean-Christophe Rufin : «Dans The Way, il manque l'extase» Le Prix Goncourt 2001, qui a raconté son aventure de marcheur dans Immortelle Randonnée, commente ce film de l'Américain Emilio Estevez, qui suit les pèlerins de Saint-Jacques.

Jean-Christophe Rufin : «Dans The Way, il manque l'extase»

Compostelle fascine toujours. Le film d'Emilio Estevez The Way, la route ensemble, lance Martin Sheen sur les routes de Saint-Jacques, tandis que le livre de Jean-Christophe RufinImmortelle Randonnée poursuit sa carrière de best-seller ; il sera prochainement relancé dans une version illustrée. Le romancier et académicien a bien voulu regarder The Way pour Le Figaro. C'est l'histoire de Tom (Martin Sheen), ophtalmo américain qui se retrouve sur le chemin de Compostelle à la suite d'une nouvelle tragique: son fils est mort accidentellement alors qu'il entreprenait le pèlerinage.

Tom va l'accomplir à sa place, en portant ses cendres. LE FIGARO. - Ce que vous avez vu dans The Way se rapproche-t-il de ce que vous avez vécu? Jean-Christophe RUFIN. - Je ne suis pas sûr que The Way donne une idée de ce qu'est le chemin. Compostelle : la famille Tavernier a roulé en vélo triporteur sur la voie de Vézelay. « Le Pèlerinage, c’est nul, y’a rien !

Compostelle : la famille Tavernier a roulé en vélo triporteur sur la voie de Vézelay

». Dixit Sébastien, sept ans. Difficile, pour notre aîné cette première expérience du dépouillement. Partis de Paris lundi 23 mai par l’un des rares trains adaptés au transport du vélo triporteur, c’est, sur la voie de Vézelay (Yonne), de la gare de Clamecy (Nièvre) précisément, que nous avons en famille, pourtant débuté avec enthousiasme la route de Compostelle avec nos trois enfants âgés de 3 ans (Camille), 5 ans (Héloïse) et 7 ans (Sébastien). Seul le doudou de Camille, la cadette, lui a été concédé. L'hospitalité : entre méfiance et bienveillance Concrètement, en pédalant de Clamecy vers Bourges, le dépouillement, c’était aussi ne pas toujours savoir où nous allions dormir le soir ; ni croiser aucune vie humaine entre deux étape ! Cette vulnérabilité choisie nous a fait savourer la bienveillance d’un accueil gratuit. Totalement indifférents à notre démarche, certains hôtes nous ont déçus.

Les dessous des chemins de Saint-Jacques de Compstelle - 14/11/2015 - ladepeche.fr. Quand Compostelle trouvait sa voix à Cahors : était le titre évocateur de cette deuxième conférence proposée jeudi 12 novembre en soirée à l'espace Clément Marot.

Les dessous des chemins de Saint-Jacques de Compstelle - 14/11/2015 - ladepeche.fr

L'Association des Amis de la Bibliothèque du Grand Cahors a eu la main heureuse en invitant Olivier Cèbe, historien de l'Art et président de l'Académie des recherches et d'études sur les chemins de Saint-Jacques. Plus de 80 personnes avaient fait le déplacement pour passer une bonne soirée autour de récits, légendes et religion narrés par le co-auteur de «Compostelle pour les nuls». C'est devant une reproduction magnifique datant de 1643 et représentant la carte de France de l'époque qu'a débuté la conférence.

«Je viens ici avec humilité car être visiteur demande beaucoup d'écoute. Une habitante de Saint-Marc-sur-Mer fait un tour de France à pied ! Valentin ESTEVE 10:26 - 12 novembre 2015 0 commentaires Marie-José accueillie par l'association LM Petits Pas à son retour à la Baule En mars dernier, une habitante de Saint-Marc-sur-Mer, amatrice de marche à pied, entreprend un tour de France à pied.

Une habitante de Saint-Marc-sur-Mer fait un tour de France à pied !

Pour joindre l'utile à l'agréable, elle promet de récolter des fonds pour une association. Et c'est chose faite ! Retour sur une aventure insolite ! Elle s'appelle Marie-José Husset.