background preloader

Pi

Facebook Twitter

Nice : ces éléments qui mettent à mal la défense du bijoutier. Par Francetv info Mis à jour le , publié le Partager.

Nice : ces éléments qui mettent à mal la défense du bijoutier

Bijoutier: se faire justice soi-même. Bijoutier niçois : pourquoi la légitime défense n'a-t-elle pas été retenue ? Que risque le bijoutier niçois qui a abattu le jeune homme qui venait de cambrioler son commerce ?

Bijoutier niçois : pourquoi la légitime défense n'a-t-elle pas été retenue ?

La loi française punit bien évidemment le meurtre, mais le code pénal prévoit des "causes d'irresponsabilité ou d'atténuation de la responsabilité" dans certains cas. Et parmi eux, celles relevant de la "légitime défense". Que dit la loi ? Autodéfense - le (mauvais) exemple américain. Deux camps s'affrontent autour de l'affaire du "bijoutier de Nice" La nouvelle page Facebook s'appelle "Soutien au Lapin".

Deux camps s'affrontent autour de l'affaire du "bijoutier de Nice"

Sa présentation est lapidaire et obscure : "Soutien au lapin qui a tué un chasseur : Soutenons ce lapin qui ne faisait que son devoir". Mais tout le monde a compris. Et sa photo de couverture est le compteur fou qui, en quelques heures, l'a fait passer de 38 'likes" à 150 000 aux petites heures du 17 septembre, en deux jours. Le hashtag #soutienaulapin lui a emboîté le pas sur Twitter et s'est aussi hissé dans les Tendances en quelques bonds. Faut-il craindre une montée des actes d’autodéfense « à l’américaine » ? Sur Facebook, une page de soutien à ce commerçant compte 1,4 million de fans, chiffre contesté par certains experts.

Faut-il craindre une montée des actes d’autodéfense « à l’américaine » ?

Christophe Soullez, directeur de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales : « Il n’existe pas, en la matière, de véritables statistiques mais on peut affirmer que les actes d’autodéfense semblables à celui du bijoutier niçois restent très marginaux. Bijoutier de Nice: si on parlait de l'essentiel? Les gens qui soutiennent le bijoutier de Nice. Bijoutier de Nice : la légitime défense mise à mal. Sur la page Facebook «Soutien au bijoutier de Nice», les bannières s’égrainent comme un compteur. 50 000, 100 000, 500 000, un million de «likes», aux dernières nouvelles.

Bijoutier de Nice : la légitime défense mise à mal

Rarement, on avait vu une telle mobilisation sur les réseaux sociaux français. Le bénéficiaire s’appelle Stephan Turk, 67 ans. Mercredi, ce bijoutier niçois a abattu un jeune homme de 18 ans, qui venait, avec un complice, de l’agresser et de braquer son établissement.