background preloader

Psychologie

Facebook Twitter

Psychologie de la forme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Psychologie de la forme

La théorie gestaltiste a été proposée au début du XXe siècle, notamment par Christian von Ehrenfels, et se base sur plusieurs postulats. Premièrement, les activités psychiques ont lieu dans un système complexe et ouvert, dans lequel chaque système partiel est déterminé par sa relation à ses méta-systèmes. Deuxièmement, un système est conçu dans la théorie gestaltiste comme une unité dynamique définie par les relations entre ses éléments psychologiques. Troisièmement, et cela à la suite de certains amendements théoriques sur le dynamisme mental, on postule qu'un système montre la tendance vers une harmonie entre toutes ses qualités pour permettre une perception ou conception concise et claire, la « bonne forme »[1].

Histoire de la théorie gestaltiste[modifier | modifier le code] « L'arbre pensé » sans les racines. On trouve son origine dans quelques idées de Goethe. Gestalt et perception[modifier | modifier le code] Points d'un cube imaginaire. Wilhelm Reich. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wilhelm Reich

Plaque sur la maison de W. Reich à Berlin. Il y réside de 1931 à 1934. Biographie[modifier | modifier le code] Premières années[modifier | modifier le code] Wilhelm Reich naît en 1897. Il suit un enseignement à domicile jusqu'à l'âge de 13 ans. Dans Passion of Youth, il écrit : « Je ne revis jamais ni ma terre natale, ni mes biens. Vie en Europe[modifier | modifier le code] Reich se rend compte que, pour une grande part, la cause des névroses est d'origine socio-économique (problèmes de logement, indépendance économique de la femme, difficultés de contraception). Double contrainte. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Double contrainte

La double contrainte exprime deux contraintes qui s'opposent : l'obligation de chacune contenant une interdiction de l'autre, ce qui rend la situation a priori insoluble. Ce terme est une traduction propre au français de double bind (« double lien »), mais dans un premier temps il était question d'injonctions paradoxales. Cette notion est proposée en 1956 dans le contexte de la présentation d'une théorie des causes de la schizophrénie sous l'impulsion de Gregory Bateson. L'élaboration de ce principe coïncide avec la création de l'école de Palo Alto et elle est intimement liée à l'étude scientifique des mécanismes de la communication dans les systèmes. Les débouchés les plus connus sont les thérapies familiale et systémique, Exemples classiques (voir aussi la partie Exemples) : Milton Erickson.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Milton Erickson

Vous lisez un « article de qualité ». Pour les articles homonymes, voir Erickson. Milton H. Erickson Milton Erickson (1975) Au cours de sa carrière, Erickson a collaboré notamment avec Margaret Mead, Gregory Bateson, Lawrence Kubie, Aldous Huxley, John Weakland, Jay Haley et Ernest Rossi. Communication NonViolente. The Work of Byron Katie. The Presence Portal. Eye movement desensitization and reprocessing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Eye movement desensitization and reprocessing

L'eye movement desensitization and reprocessing (EMDR), ou désensibilisation et reprogrammation par mouvement des yeux est un type d'intervention à visée psychothérapeutique mise au point par Francine Shapiro après 1987. Cette thérapie semblerait efficace dans le traitement du syndrome de stress post-traumatique. La particularité de l’EMDR reste la stimulation sensorielle généralement appliquée sous une forme bilatérale alternée et le plus souvent par le biais des mouvements oculaires. Origine[modifier | modifier le code] La thérapie EMDR a été mise au point à la fin des années 1980 par une Américaine, Francine Shapiro. Elle raconte comment elle découvre l'effet bénéfique des mouvements oculaires au cours d'une promenade dans un parc en 1987.

Cette thérapie poursuit son développement. Le nom EMDR est une marque déposée par EMDR Institute, Inc. créée par Francine Shapiro. PSYCHO-KINESIOLOGIE. Viktor Frankl. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Viktor Frankl

Viktor Frankl en 1965. Biographie[modifier | modifier le code] Dès l’âge de quinze ans, il correspond avec Sigmund Freud. En 1921, il donne sa première conférence sur le thème : « À propos du sens de la vie » et devient membre actif des jeunes travailleurs socialistes. En 1925, étudiant en médecine, il rencontre personnellement Freud tout en se rapprochant du cercle d’influence d’Alfred Adler. Quand les nazis prennent le pouvoir en Autriche, il sabote les ordres reçus, au risque de sa vie, afin de ne pas euthanasier les malades mentaux. En 1942, sa famille et lui-même sont déportés dans le camp de concentration de Theresienstadt. Pendant 25 ans, il sera le directeur de la polyclinique neurologique de Vienne.

En 1948, il obtient son doctorat de philosophie sur le sujet : « Le Dieu inconscient ». Doctrine[modifier | modifier le code] Pour lui, la Logothérapie et l'analyse existentielle sont complémentaires[2]. Son œuvre est peu connue en France. Le Réseau de Logothérapie - Accueil.