background preloader

Maternelle

Facebook Twitter

Le sport dès la maternelle bénéfique pour les études | Mathieu Perreault. « On sait que les expériences préscolaires ont un impact important sur la performance et la concentration en classe », explique l'auteure principale de l'étude publiée dans l'American Journal of Health Promotion, Linda Pagani du CHU Sainte-Justine. « Mes étudiants me parlaient de l'impact positif des sports sur la concentration en classe. Je leur répliquais que c'était peut-être l'effet inverse : que la concentration en classe facilitait la participation aux sports. Nous avons décidé de tester l'hypothèse. » Les chercheurs montréalais ont examiné les dossiers médicaux et scolaires de 2700 enfants québécois.

. « La quatrième année est une année cruciale pour le décrochage, dit Mme Pagani. Une définition large La définition de sport parascolaire a été un peu étirée. « On parle non seulement de sports organisés, le hockey, le soccer, les arts martiaux, mais aussi de chorégraphie, de cours de danse, dit la psychologue de Sainte-Justine. Repérer des décrocheurs... dès la maternelle. Il est maintenant possible de repérer des décrocheurs potentiels dès la maternelle grâce à un logiciel qui permet d’identifier les élèves à risque. Ce logiciel a été conçu par Pierre Potvin, expert en matière de décrochage scolaire et professeur à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Il y a quelques années, il avait développé un outil semblable pour les écoles secondaires. «Il est de plus en plus reconnu que le processus menant au décrochage scolaire commence dès le préscolaire et le primaire », affirme M.

Potvin, qui a présenté son logiciel récemment lors d’un colloque de l'Association québécoise d'information scolaire et professionnelle (AQISEP). Présentement, trois commissions scolaires utilisent ce logiciel, qui est gratuit. Le cheminement scolaire des élèves est évalué, notamment en lecture, mais aussi leur attitude envers l’école et l’enseignant, leur participation en classe et leur comportement. L’évaluation d’un groupe peut se faire en une heure et demie environ, estime M. Poser les bases de la réussite scolaire. Durant l’année scolaire 2012-2013, il y avait au Québec 98 561 enfants qui fréquentaient la maternelle, sur les 864 488 élèves inscrits à la formation générale des jeunes, selon les données du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Ils forment la large cohorte de la petite enfance, qui regroupe des jeunes de moins de 6 ans n’ayant pas encore l’âge de fréquenter l’école primaire.

L’éducation préscolaire est fournie aux enfants de cinq ans pour la maternelle à plein temps et, quoiqu’elle soit non obligatoire, 98 % des enfants admissibles y sont inscrits sur une base volontaire. Elle rejoint aussi les bambins de quatre ans du côté de la prématernelle ; ce service, toujours en processus d’implantation élargie, demeure l’apanage des enfants handicapés et de ceux qui sont issus d’un milieu défavorisé.

Qu’en est-il de la situation du réseau de l’éducation au préscolaire ? Agir en amont pour la réussite Les failles pédagogiques Partager les compétences. Que voulons-nous pour nos enfants? Monsieur Yves Bolduc, Inscrire un volet d’enseignement de la lecture au programme du préscolaire serait une erreur magistrale. L’enfant d’âge préscolaire, de 4 et 5 ans, a besoin que l’on respecte son développement global et c’est précisément le but recherché par le programme du préscolaire existant avec ses six compétences bien définies. Bien appliqué dans les classes du préscolaire, il offre tout ce dont l’enfant de cet âge a besoin pour développer adéquatement ses habiletés langagières et d’expression.

L’enfant de cet âge apprend avec toutes les dimensions de son développement et il doit être baigné dans un milieu riche en lecture et en écriture, accompagné dans ses découvertes par un enseignant soucieux de son développement global. Il doit être entouré de livres, se faire raconter des histoires et pouvoir lui-même en inventer tous les jours. L’imaginaire Tout le développement de l’imaginaire et de la créativité est primordial et c’est par le jeu symbolique qu’il se fait. Le préscolaire : classe d'accueil. Le milieu scolaire prêche pour la maternelle à 4 ans | Alain Martineau. Alors que le ministre de l'Éducation rappelle que le réseau vivra de grandes transformations dans les prochaines années (il en dira davantage après les élections scolaires du 2 novembre), Yves Bolduc a tenu à réitérer l'importance du niveau préscolaire dans le parcours de l'enfant dans le cadre de la 6e Semaine de l'école publique, qui se déroule sous le thème «Le préscolaire: le début d'une grande aventure», du 28 septembre au 4 octobre.

«C'est la raison pour laquelle nous poursuivons l'implantation de la maternelle à 4 ans dans les milieux défavorisés, a indiqué le ministre. Dès leurs premiers pas à l'école, nous devons éveiller la curiosité des élèves et les aider à développer leur autonomie», a-t-il dit. De son côté, la Fédération autonome de l'enseignement (FAE) soutient que le préscolaire favorise grandement la réussite scolaire et sociale des enfants, dès leurs premiers pas dans le réseau.

«Parfois, dit-elle, des enfants partent de très loin. À la maternelle, je m'ennuie de toi! | Karine Trudel. Votre bout de chou entre à la maternelle. Après avoir passé quelques années en garderie où il a été chouchouté, cajolé, entouré de quelques copains, le voilà qui partage un seul professeur avec 19 autres bouts de choux. Quel choc!

Fini les câlins. Fini toute l'attention. Il rentre à la maison le soir en vous disant qu'il ne veut plus aller à l'école parce qu'il s'ennuie trop de vous. Comment l'aider à passer au travers ses journées? D'abord, il faut savoir que c'est une autre étape dans son développement. Considérez-le dans son anxiété : « Tu trouves ça difficile de passer tout ce temps à l'école? Partagez-lui votre expérience : « Oh! Démontrez-lui votre confiance en ses capacités : « Je sais que tu as cette force en toi aussi et que tu es capable de passer des journées agréables à l'école. Évitez de le surprotéger : Résistez à la tentation de le bercer, le cajoler à ce moment-ci.

Source : Youaremyfave.com Mettez-y votre photo. Bonne récolte! À voir aussi sur Le HuffPost: 1. 1. Robotique. Maternelle_4. Service national du RÉCIT à l'éducation préscolaire. Tablette tactile. Livret_Autisme. Les cent jours de Clémence et Henri. Vidéo: les cent jours de Clémence et Henri. Directeur de santé publique de Montréal: EQDEM. Qu'est-ce que l'EQDEM? L’Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle (EQDEM), dont la collecte des données a été réalisée en 2012 par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), est une enquête de type recensement. Son objectif est de fournir des données à portée locale sur le développement des enfants à la maternelle pour l’ensemble du Québec.

Elle permet aussi d’analyser les résultats selon de petites unités territoriales telles que les CSSS, les CLSC et les voisinages. Cette initiative provinciale, qui repose sur un partenariat entre le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), le ministère de la Famille, Avenir d’enfants et l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) s’inscrit dans le cadre de l’Initiative concertée d’intervention pour le développement des jeunes enfants 2011-2014 (ICIDJE) Une deuxième enquête pour la région de Montréal Diffusion des résultats montréalais.

Portrait: Karine Tisseur, enseignante à la maternelle | Caroline Rodgers | Éducation et enseignement. Pourquoi avez-vous choisi ce métier? J'ai toujours travaillé avec les enfants. Déjà adolescente, j'aimais les garder. J'ai eu des enseignants qui m'ont marquée et je voulais faire la même chose. J'aime ce que les enfants m'apportent. En quoi consiste votre travail? J'enseigne des connaissances et des habiletés de base comme les lettres, les chiffres, la motricité fine, la motricité globale. Qu'avez-vous fait comme études? Un DEC en Technique en éducation spécialisée au Collège de Valleyfield et un baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire à l'Université de Montréal. Quel a été votre cheminement professionnel?

Quand j'étais jeune, j'ai été monitrice de camp de jour dont deux années responsable de camp, et aussi gardienne d'enfants. Décrivez une journée typique de travail. Le matin je prépare ma journée, j'accueille les enfants, je fais avec eux leur routine du matin, puis une activité éducative. Quel est votre plus grand défi? Qu'aimez-vous le plus dans ce travail? Maternelle_4. Les maths, ça se prépare dès la petite enfance | Louise Leduc. Comme l'a révélé le plus récent Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), les élèves québécois se mesurent très avantageusement à ceux d'autres pays en mathématiques.

Si le PISA s'attarde aux élèves de 15 ans, l'Institut de la statistique du Québec a, quant à lui, cherché à évaluer les facteurs qui contribuent à la réussite des épreuves ministérielles de mathématiques en 6e année. «Les habiletés de base en mathématiques et, dans une moindre mesure, l'intérêt pour la littérature, les mathématiques et la capacité mnémonique (en gros, la mémorisation par association d'idées) de l'enfant à la maternelle ressortent comme étant les variables les plus fortement liées à la réussite en mathématiques», est-il écrit.

De plus, les enfants qui, à la maternelle, éprouvent plus de difficultés sur le plan moteur et de l'attention sont moins susceptibles de réussir plus tard en mathématiques. Les enseignants ont assurément un rôle à jouer. Le rôle des parents. Projet-pilote à Saint-Henri - Le rapport Parent recommandait la maternelle à 4 ans. ​Ce texte fait partie d'un cahier spécial. L’adoption en juin du projet de loi 23, présenté par la ministre de l’Éducation, Marie Malavoy, entraîne cet automne la création au Québec de maternelles à temps plein pour des enfants de quatre ans issus d’un milieu défavorisé. Si plusieurs se sont montrés sceptiques envers cette démarche, Yolande Brunelle, ex-directrice d’école, rappelle que le rapport Parent recommandait déjà une initiative semblable. Projet-pilote Yolande Brunelle, ancienne directrice d’école dans le quartier montréalais de Saint-Henri, s’est replongée dans ce document sans se douter que l’actualité la rattraperait avec autant de force. « Je trouve ça fabuleux », confie-t-elle.

L’école Saint-Zotique, qu’elle dirigeait jusqu’à l’an dernier, a été la première à mettre sur pied un projet-pilote de maternelle à quatre ans à temps plein, en 2009. « Je vous avoue que je n’avais pas lu ça auparavant. L’égalité des chances Collaborateur Des professeurs-médiateurs Site complet. L’Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle 2012 : le dévoilement des premiers résultats. Explorons nos horizons. Cliquez sur le pour regarder les courtes séquences vidéo. Cet outil vous permettra de voir un exemple du déroulement de la situation d'apprentissage en classe.

Organisation du travail : Groupe et équipe de deux enfants Première tâche : S’inscrire au projetL'enseignante prend connaissance de toutes les étapes du projet et inscrit sa classe en remplissant le formulaire en ligne. Deuxième tâche : déclencheur Video au format « Flash » qui présente la situation d'apprentissage. . Pour réaliser ce projet, il suffit de vivre une activité à son école ou à l’extérieur de l’école, que ce soit au parc ou au supermarché du quartier ou d’exploiter la sortie culturelle et/ou éducative de la classe (école, bibliothèque, parc/école, parc du quartier, musée, théâtre, classe blanche…).L’enseignante prépare les enfants à l'exploration de son milieu. Troisième tâche : Organisation Vidéo au format « Flash » qui présente l'organisation des équipes. Quatrième tâche : Prise de photos ou films . Repères culturels : Mes autoportraits. Par la fenêtre de ma classe, je vois...

Trop jeunes pour entrer à la maternelle ? | Annie Mathieu. «Est-ce que l'on n'est pas en train de tirer sur la carotte alors qu'elle n'est pas prête à sortir de terre?» Illustre cette psychologue du développement de l'enfant qui met en garde contre la «scolarisation précoce». Puisqu'il faut d'abord s'assurer, selon elle, que l'enfant est mûr sur le plan affectif et a acquis une autonomie fonctionnelle avant de passer aux leçons «formelles». L'experte préconise l'«apprentissage actif» des bouts de chou où, plutôt que de les asseoir pour leur montrer l'alphabet, on leur donne à manipuler des lettres, par exemple. L'apprentissage par jeu est au coeur de cette approche de «développement global», où les activités sont entreprises par les enfants et renforcées par l'adulte plutôt que l'inverse. Formation et ratio La formation universitaire des enseignants joue un rôle de premier plan au préscolaire, fait valoir Caroline Bouchard.

Un enseignant pour 18 enfants Une rentrée à quatre ans pour 600 enfants. Quatre ans et déjà grands | Annie Mathieu. «Êtes-vous certain qu'il va là?» Demande l'enseignante de la nouvelle maternelle à quatre ans de l'école la Pléiade, située dans le quartier Giffard dans Beauport. Les enfants ne tardent pas à corriger l'erreur et le pompon égaré se retrouve aussitôt auprès de ses semblables. À la table d'à côté, les jumeaux Grace et Daniel font le même exercice, mais avec l'aide de boutons. La tâche semble un peu plus complexe pour ces jeunes moins bavards et un peu à l'écart des 13 autres. Cette fois, c'est madame Annie, la technicienne en éducation spécialisée (TES) qui vole à leur secours. «Tape là-dedans», lance-t-elle en brandissant sa main pour que les enfants l'imitent après avoir terminé l'exercice. C'est le ministère de l'Éducation (MELS) qui fournit à la commission scolaire des Premières Seigneuries et à la cinquantaine d'écoles de la province qui ont une première maternelle à quatre ans en milieu défavorisé l'argent pour l'embauche d'une «ressource supplémentaire».

Court délai. Pré-maternelle à temps plein dès 2014 en Ontario | Y a pas deux matins pareils. La maternelle à 4 ans pour sauver des enfants? | Louise Leduc. L'école Enfant-Soleil, dans l'arrondissement de Saint-Laurent, est une pionnière. Il y a 20 ans, donc bien avant que le ministère de l'Éducation ne cherche à mettre en place une classe de maternelle pour les enfants de 4 ans par commission scolaire, cette école avait eu la permission de le faire. Pourquoi une telle maternelle est-elle si importante dans ce quartier, et sans doute ailleurs? Parce que les parents ne se soucient pas du développement de leur enfant? Tout le contraire ici. «Dans ce quartier très multiethnique, les parents ont souvent tout abandonné pour l'avenir de leurs enfants, rappelle Suzanne Marchand, directrice de l'école.

Ils se plaignent parfois de ce que nous ne sommes pas assez axés sur la performance au Québec. N'empêche, bien que l'éducation soit prioritaire dans ces familles, les enfants sont défavorisés. D'abord, il y a cette pauvreté à combattre. Certains ont été traumatisés par la guerre ou par l'exil, ajoute Line Desjardins, enseignante. Henri entre à la maternelle. Connexion Lisa-Marie Gervais 28 août 2013 Société / ÉducationHenri entre à la maternelle Photo : Annik MH De Carufel - Le Devoir L’idée qu’on se fait de l’école correspond-elle à la réalité ? C’est à cette question que Le Devoir s’arrête en suivant pas à pas l’évolution de quatre nouveaux venus dans l’univers scolaire. Une enseignante qui n’a jamais enseigné, une directrice fraîchement débarquée, des parents qui découvriront l’école avec un premier enfant à la maternelle et un jeune immigrant sur le point de commencer le secondaire.

Nous les suivrons sur leur lancée de la rentrée jusqu’à la fin de l’année. Henri a 5 ans et un sourire craquant. Ils ont beau avoir fréquenté eux aussi les bancs d’école, les parents d’Henri vivent, à leur manière, une autre rentrée scolaire. « Ça a été un apprentissage en continu dans les cinq dernières années, l’entrée à la garderie aussi… Maintenant l’école. Clémence aurait bien aimé pouvoir tout commander en ligne ou à l’école directement.

Et le privé ? Maternelle à 4 ans : Malavoy déplore l'adoption tardive de la loi. Comptines et chansons pour enfants. Monde des petits: comptines, contes, jeux pour enfants. Witter / educations : Adoption #AssNat du projet ... Witter / educations : Lutte au #décrochage #scolaire ... Détail - Fédération des commissions scolaires du Québec. Projet de loi n°23 : Loi modifiant la Loi sur l’instruction publique concernant certains services éducatifs aux élèves âgés de moins de cinq ans. Un élève de maternelle laissé à lui-même dans une salle capitonnée | Justine Mercier. Index. Maternelle 4 ans: confusion avant l’adoption. L'intégration suscite des réactions mitigées | Justine Mercier. Dans l'antre du préscolaire | Justine Mercier.

Les maternelles québécoises débordent | Gabrielle Duchaine. Passe-Partout - Enfants et parents vont ensemble à l’école! Maternelle à quatre ans: de l'espoir en Gaspésie | Gilles Gagné, collaboration spéciale. Le programme de maternelle à temps plein connaît un vif succès à Gatineau. Action parents - FCPQ - FCPQ. École: nouvelle porte d'entrée pour enfants défavorisés | Pascale Breton. Centre d'information.

La maternelle à 4 ans, est-ce trop tôt? | Médium large. Maternelle à 4 ans: une annonce est imminente | Philippe Teisceira-Lessard. Embauches à prévoir au secteur préscolaire | Mae Drolet-Giroux, collaboration spéciale | CV. Maternelle à 4 ans : apprendre la vie avant l'école | Isabel Authier | Actualités. L'école à quatre ans | Brigitte Breton | Éditoriaux. Éducation des 4 et 5 ans: il reste du chemin à faire | Janie Gosselin. La ministre de l'Éducation s'attaque au décrochage | Pascale Breton. Www.lamaternelledemoustache.net. Pénurie appréhendée d'éducatrices dans les centres de la petite enfance en Ontario | Ontario.

Article2. L'Assistance maternelle apporte aide et soutien aux femmes enceintes démunies financièrement. Des enfants concentrés, des adultes travailleurs | Santé. Flagrant délit d'accommodement déraisonnable | Points de vue. Intégration à la maternelle: «Je me bouche les oreilles» | Points de vue.

Psychologie

Élémentaire. Rased. Lamaternelledesloupiots.fr. Maths en Maternelle.