background preloader

Nutrition

Facebook Twitter

Le mythe des protéines végétales complémentaires. Comme les vieilles info ont la vie dure, nous avons décidé de traduire cet article du Docteur Jeff Novick, qui fut Directeur du Service Nutrition au Centre Pritikin de Floride et Vice-Président du Conseil d’Administration de la National Health Association.

Le mythe des protéines végétales complémentaires

Cet article dénonce brillamment le mythe des protéines végétales complémentaires, illustré souvent par l’exemple de l’association conseillée des légumineuses avec les céréales. Vitamine C : aliments, carence… Ce qu'il faut savoir. Autres noms : acide ascorbique, ascorbate de calcium, ascorbate de sodium, ascorbate de potassium.

Vitamine C : aliments, carence… Ce qu'il faut savoir

Indications Pour plus de détails, voir Recherches sur la vitamine C. Posologie de la vitamine C. Le soja - Pourquoi je n’achète pas de yaourts au soja en grande surface. Dans les yaourts au soja vendus en grande surface, un additif indésirable : le phosphate de calcium.

Le soja - Pourquoi je n’achète pas de yaourts au soja en grande surface

Avec mon équipe nous préparons la nouvelle édition du guide Le bon choix au supermarché, et nous voilà repartis dans l’analyse des compositions de plusieurs centaines de produits. Nous regardions ces jours-ci les yaourts à base de soja vendus au rayon frais. Une marque prédomine, c’est Sojasun, fabriqué par la société Triballat Noyal. Qu’y a-t-il dans Sojasun ? Du soja bien sûr, des ferments lactiques bien sûr, mais aussi un additif : le phosphate de calcium. À LaNutrition.fr on s’intéresse depuis quelques années à ces additifs aux phosphates car étude après étude ils sont associés via des taux élevés de phosphore à un risque accru de maladies cardio-vasculaires, de maladies rénales, et plus récemment de cancer. Comment éviter la carence en zinc ? Bonjour !

Comment éviter la carence en zinc ?

Je vais vous dire une chose : je suis contente d’avoir terminé cet article !! Point de vue - Soja, mensonges et propagande au Magazine de la Santé. Hervé Berbille, ingénieur agroalimentaire spécialiste du soja, a regardé l'émission du 25 mars 2014 du Magazine de la Santé sur cette légumineuse.

Point de vue - Soja, mensonges et propagande au Magazine de la Santé

Au menu : Michel Cymes, Marina Carrère d'Encausse, accompagnés de 3 médecins "spécialistes". Au final, il a assisté à un festival d'erreurs et de désinformation. Morceaux choisis. Note de la rédaction : Boire trop chaud peut grandement nuire à votre santé. Boire du thé est-il bon pour la santé ?

Boire trop chaud peut grandement nuire à votre santé

Voilà une question que plus personne ne se pose ! Il a en effet été démontré à maintes reprises que les polyphénols du thé jouent un rôle antioxydant dans notre organisme, et diminuent notre risque de cancers et de maladies dégénératives, comme la dégénérescence maculaire liée à l’âge (ou DMLA). Comment être un végétarien en bonne santé. Il existe différentes formes de végétarisme.

Comment être un végétarien en bonne santé

Selon les raisons pour lesquelles on pratique ce mode alimentaire, on consommera ou non des oeufs, des produits laitiers, ou du poisson. Soja : vérités et mensonges. Aucune de ces deux études n’aborde le cycle menstruel des femmes, la première étude établit qu’une réduction substantielle du risque du cancer du sein est constatée chez les femmes ayant un apport élevé de phytoestrogènes, tandis que la seconde porte sur les formules infantiles à base de soja.

Soja : vérités et mensonges

S’agit-il d’un mauvais copier-coller de la part des auteurs ? Le Soja et ses Dérivés. Le mythe des protéines végétales complémentaires. Vitamin_B12_FR.pdf. Nutrition et santé - Mythes et propagande- Pr Massimo Nespolo. Toute la vérité sur les « phyto-oestrogènes »1.2.3. Veggie. Le fer d’origine végétale est supérieur au fer d’origine animale. Une nouvelle étude sur l’intérêt du fer issu des végétaux vient conforter la synthèse de dizaines d’études présentée dans cet article, où l’auteur a conclu que les végétaux constituent la source optimale d’apport de fer, dans des quantités suffisantes et raisonnables, l’excès de fer étant dangereux.

Le fer d’origine végétale est supérieur au fer d’origine animale

Cette nouvelle étude, conduite par une équipe espagnole, suggère que le fer d’origine animale augmente le stress oxydatif de nos cellules (et donc leur vieillissement), contrairement au fer d’origine végétale. Avant de parler de cette nouvelle étude, il faut préciser qu’une étude de l’Université du Massachussetts publiée dans la revue American Journal of Epidemiology le 26 février 2013 [1], qui a porté sur 3.000 femmes et a duré 10 ans, a montré que les femmes qui consomment le plus de végétaux riches en fer ont un risque de souffrir du syndrome prémenstruel diminué de 40%.

9 Raisons pour Adorer la Cuisson Vapeur. Sept172012 Le feu, et les premières cuissons Cuire nos aliments est possible depuis la nuit des temps, et plus précisément depuis la domestication du feu par Homo erectus vers 450.000 ans avant jésus-christ.

9 Raisons pour Adorer la Cuisson Vapeur

Les 6 féculents trop souvent oubliés. 1 – Le sarrasin. Comment ralentir le vieillissement. Crudivorisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cuire les aliments : Cuisson à la poêle. Régime méditerranéen. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Plusieurs études montrent que le régime méditerranéen permet : Vitamines - L'essentiel sur les 13 vitamines. Société végane française.

Les aliments raffinés. Accueil » Articles » La santé, le bien-être et l'alimentation Pourquoi raffiner ? Les aliments raffinés n'apportent que des "calories vides" car très appauvries de vitamines et oligo-éléments, nutriments catalyseurs indispensables en particulier à une bonne assimilation. Dossier Les protéines végétales et animales. Décembre 2009 Les nutritionnistes conseillent d’équilibrer notre alimentation avec 50 % de protéines animales et 50 % de protéines végétales. Actuellement, 70 % des protéines consommées dans le monde sont d’origine animale. Si dans les pays en voie de développement, la consommation de protéines végétales et animales est mieux équilibrée, dans les pays développés la consommation de viande est excessive. En moyenne, un français mange 92,5 kg de viande par an, soit plus de 250 g par jour. Fer. Le corps humain contient naturellement 3 à 4 g de fer, dont 2 à 2,5 g sous forme d’hémoglobine, qui donne au sang sa couleur rouge.