background preloader

Contenu généré par les utilisateurs : Crowdsourcing

Facebook Twitter

Crowdsourcing & Contribution. Contenu généré par les utilisateurs. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Contenu généré par les utilisateurs

Pour les articles homonymes, voir UGC. Le contenu généré par les utilisateurs (en anglais User-generated content, ou UGC) se réfère à un ensemble de médias dont le contenu est principalement, soit produit soit directement influencé par les utilisateurs finaux. Il est opposé au contenu traditionnel produit, vendu ou diffusé par les entreprises de média traditionnelles. Le terme devint populaire pendant l'année 2005, dans les milieux du Web 2.0, ainsi que dans les nouveaux médias. Ce mouvement reflète la démocratisation des moyens de production audiovisuelle grâce aux nouvelles technologies. Le contenu généré par les utilisateurs est aussi considéré, par ceux qui le pratiquent, comme un excellent moyen pour améliorer leurs compétences, pour s'instruire, pour découvrir et explorer de nouveaux domaines [citation nécessaire].

La gestion de ce contenu est de plus en plus source de réflexions sur la propriété du contenu ainsi créé. Crowdsourcing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Crowdsourcing

Le crowdsourcing, ou externalisation ouverte[1] ou production participative[2], est l'utilisation de la créativité, de l'intelligence et du savoir-faire d'un grand nombre de personnes, en sous-traitance, pour réaliser certaines tâches traditionnellement effectuées par un employé ou un entrepreneur. Ceci se fait par un appel ciblé (quand un niveau minimal d'expertise est nécessaire) ou par un appel ouvert à d'autres acteurs. Le travail est éventuellement rémunéré. Il peut s'agir de simplement externaliser des tâches ne relevant pas du métier fondamental de l'entreprise, ou de démarches plus innovantes.

C'est un des domaines émergents de la gestion des connaissances, Il existe de nombreuses formes, outils, buts et stratégies du crowdsourcing[3]. Origine du terme[modifier | modifier le code] Le terme crowdsourcing est un néologisme sémantiquement calqué sur l'outsourcing (externalisation). Historique[modifier | modifier le code] Crowdsourcing. Crowdsourcing, a modern business term coined in 2005,[1] is defined by Merriam-Webster as the process of obtaining needed services, ideas, or content by soliciting contributions from a large group of people, especially an online community, rather than from employees or suppliers.[2][1] A portmanteau of crowd and outsourcing,[3][4] its more specific definitions are yet heavily debated.[5] This mode of sourcing is often used to divide work between participants,[6] and has a history of success prior to the digital age—"offline".

Crowdsourcing

By definition, crowdsourcing combines the efforts of numerous self-selected volunteers or part-time workers; each person's contribution combines with those of others to achieve a cumulative result. Definitions[edit] "Simply defined, crowdsourcing represents the act of a company or institution taking a function once performed by employees and outsourcing it to an undefined (and generally large) network of people in the form of an open call.

Historical examples[edit] Comment exploiter le crowdsourcing. Par Rémi Sussan le 20/07/11 | 1 commentaire | 2,385 lectures | Impression Edial Dekker est le cofondateur du groupe “hacker le gouvernement“, le plus important mouvement hollandais sur l’open data.

Comment exploiter le crowdsourcing

Aujourd’hui, il dirige également Gidsy, une startup qui promet un “marché de l’expérience authentique”. Derrière cette appellation curieuse se cache, en fait, un service collaboratif où chacun peut proposer à ses pairs de partager une expérience touristique, par exemple organiser une activité typique, ou essayer de nouvelles recettes de cuisine locale, etc. “Nous avons des problèmes” a expliqué Dekker sur la scène de Lift : on se remet difficilement d’une crise économique, nos ressources naturelles s’épuisent et la mondialisation elle-même a probablement ses limites.

La question est donc de recréer de nouvelles manières d’apprendre et de consommer, comme celles que prône Tom Hodgkinson dans son livre Brave Old World. Rémi Sussan. Home - The School of Life. Carrefour des Possibles. InnoCentive Challenges Browser. The Tracking and Tracing Books Prize Competition seeks innovations to track books destined for early-grade classrooms and learning centers in low-income countries and allow stakeholders, ranging from parents to Ministries of Education and donor agencies, to quickly and easily access tracking information.

InnoCentive Challenges Browser

There are three phases to this Prize Competition. The first phase requires a written description of the proposed innovation and the expertise and experience of the Solver. There is a prize pot of a least $20,000 for this phase. Entrants successful in Phase 1 will be invited to refine and/or develop their innovation and work with the ACR GCD partners to pilot it in Phases 2 and 3, with a further prize of $100,000 awarded at the completion of Phase 3. By submitting, you are providing ACR GCD with a non-exclusive license to use any information contained in your submission (excluding personal identifying information), irrespective of whether your submission receives an award.