background preloader

Comment la finance P2P a pris le dessus

Facebook Twitter

Financer la promesse de la COP21. Les participants rassemblés à l'ONU à New York ce mois-ci pour le sommet biennal des investisseurs sur le risque climatique sont confrontés à un nouveau monde et à une nouvelle réalité.

Financer la promesse de la COP21

L'accord mondial sur le climat de Paris, signé en décembre, a confirmé que toutes les nations sont maintenant sur la voie irréversible d'une économie bas-carbone, voire peut-être zéro carbone. A quelle vitesse? Le défi maintenant n'est pas la certitude, la direction ou la destination ultime de cette transformation, mais la vitesse et la manière d'amplifier la transition.

Pour certains, en particulier ceux qui sont largement exposés aux combustibles fossiles, il s'agit des risques d'actifs bloqués, de trouver une façon de naviguer à travers les eaux peut-être inexplorées de la diversification de l'énergie, et de la restructuration des entreprises et des économies. Les Cigales, des investisseurs solidaires de la transition écologique.

En ce soir de printemps, treize trentenaires sont réunis dans ce café branché parisien situé près du Centre Pompidou.

Les Cigales, des investisseurs solidaires de la transition écologique

Ce sont des cigaliers : ils sont membres d’un club d’investisseurs pour une gestion alternative et locale de l’épargne solidaire (Cigales). Mathieu, Noémie, Timothée et les autres sont ingénieur, contrôleur de gestion, institutrice… Ils financent et accompagnent des créateurs d’entreprise de l’économie sociale et solidaire. Quand Orange veut devenir le Free de la banque. Il y a bien une banque qui vend des téléphones et des forfaits mobiles (Crédit mutuel), alors pourquoi pas le contraire, un opérateur mobile qui propose des services bancaires ?

Quand Orange veut devenir le Free de la banque

C’est d’ailleurs déjà un peu le cas, mais bientôt Orange va devenir une vraie banque : l’ex-France Télécom va racheter Groupama Banque, la filiale de l’assureur mutualiste, pour aller plus vite. Ça s’appellera (surprise) Orange Banque. Démarrage prévu en France dans un an. Le PDG d’Orange va même plus loin. Sur Europe 1 lundi soir, il a lancé : « Si j’osais le mot, je dirais que nous voulons être le Free de la banque en se situant volontairement moins cher que ce qui existe aujourd’hui et aussi transparent sur les conditions de tarification. » Moins cher ? En mode « disruptif » Vouloir faire moins cher que les acteurs établis de la banque, ça tombe plutôt bien, au moment où les grands établissements se mettent à facturer des frais de tenue de compte. A Crisis Worse Than ISIS? Bail-Ins Begin. (Photo: Broken Bank via Shutterstock; Edited: LW / TO) Time is running out to make a tax-deductible donation to Truthout before the end of 2015!

A Crisis Worse Than ISIS? Bail-Ins Begin

Une théorie pour mieux maîtriser la folie des marchés financiers. De nombreuses études font état d'une inquiétude sur la possibilité d'un éclatement de bulles spéculatives.

Une théorie pour mieux maîtriser la folie des marchés financiers

Alors que certains pays se débattent encore pour sortir de la crise, ces craintes questionnent. Comment en est-on, à nouveau, arrivé là ? Dans le jargon financier, certaines phrases glissées dans d'épais rapports sont lourdes de sens. « Nous considérons actuellement que le risque de marché est très élevé [...] Les performances du marché des actions font naître une inquiétude sur une potentielle surévaluation des actifs, alors que la recherche de rendement continue à être soutenue par des taux d'intérêt historiquement bas. » Tel est le constat dressé par l'Autorité européenne des marchés financiers (AEMF) dans son Tableau de bord des risques publié au mois de septembre 2015.

Le risque d'explosion d'une nouvelle bulle financière. Three Barriers to Banking Innovation. "Après la musique, les Gafa vont attaquer la finance", assure le patron de France Fintech. L'Usine Digitale - Les fintech tricolores sont-elles menacées par leurs consœurs américaines et anglaises, qui disposent de davantage de financements ?

"Après la musique, les Gafa vont attaquer la finance", assure le patron de France Fintech

Alain Clot - Il faut nuancer le propos. En France, on trouve plus facilement qu'ailleurs de la "love money" (petites sommes d'argent investies par des proches, ndlr), car la fiscalité est très lourde. Les déductions liées à ce type d'investissements sont mécaniquement plus intéressantes qu'à l'étranger. Ces fonds sont utilisés par des start-up très jeunes, en phase d'amorçage. Mais dès qu'il s'agit de chercher des financements de croissance, pour se lancer à l'international par exemple, les entrepreneurs se retrouvent face à un mur. L'Etat a mis en place des aides au lancement de start-up, comme le statut de jeune entreprise innovante ou le crédit d'impôt recherche. Pour Marc Chesney, il est impératif de remettre la finance au service de l'économie.

Pour Marc Chesney, il est impératif de remettre la finance au service de l'économie.

Pour Marc Chesney, il est impératif de remettre la finance au service de l'économie.

(swissinfo.ch) La dette étouffe la Grèce, comme de nombreux pays, même les plus riches. La dette étouffe aussi les ménages. Et qui vend, rachète, découpe en tranches et revend de la dette? Le système financier, devenu le vrai moteur de l’économie. Depuis la début de la crise financière en 2008, les Etats de l’Union européenne ont dépensé quelque 4500 milliards d’euros pour renflouer leurs banques dites «systémiques», qui affichent des sommes de bilan proprement inimaginables.