background preloader

Pib24

Facebook Twitter

Voiture

Architecture. Études quali. Experts. Marchés publics. Grèce. Illustrateur. DESIGN THINKING. MARQUE. Projet Territoire. Grand projet technopolitain : Atlantech® - eco.agglo-larochelle.fr. L'agglomération rochelaise par ses actions et les projets auxquels elle participe ou gère, s'inscrit dans une démarche technopolitaine.

Grand projet technopolitain : Atlantech® - eco.agglo-larochelle.fr

La forte concentration sur son territoire d'entreprises locales innovantes, ainsi que celle de laboratoires privés et publics, favorise l'émergence d'importants projets qu'elle encourage, mettant en synergie les compétences de chacun des acteurs. C'est ainsi que, sur l'ancien site militaire de Lagord, le grand projet Atlantech® verra le jour. Unique en France et d'envergure internationale, la reconversion de ce site de 25 hectares en parc d'activités « Zéro carbone » s'inscrit pleinement dans cette démarche technopolitaine.

Entreprises, laboratoires de recherche et porteurs de projets innovants autour de la chaîne du bâtiment-ville durable, avec la plateforme d'essais TIPEE, disposez d'une offre de services complète: Votre interlocuteur Clément BRÉZOT - Responsable projet - 05 46 27 98 71 cbrezot@atlantech-lr.fr.

Projets urbains

Dispositifs-sociaux-tech-info-com-i3m.pdf. Concertation innovante. COURS MOBILITE. Telechargement?cr=VA060407-2. Centre d’histoire sociale du XXème siècle - Fourcaut Annie. Professeur à l’université Paris1 Contact : annie.fourcaut@univ-paris1.fr Annie Fourcaut avec les étudiants de L3, M1 et M2 à la Casa Velasquez (Madrid) lors du voyage d’études du printemps 2013.

Centre d’histoire sociale du XXème siècle - Fourcaut Annie

Voir une interview récente 13 mars 2014 "La banlieue et la métropole " CAUE 92 sur le site : Recherches actuelles Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne, est responsable du pôle Territoires de la ville contemporaine du Centre d’Histoire Sociale du XX° siècle (UMR 8058 CNRS) , elle participe aux activités du centre Michel Serres (PRES HESAM) comme tuteur des projets. Spécialiste de l’histoire urbaine et sociale du contemporain, elle a d’abord travaillé sur la constitution de la banlieue parisienne (MOOC : Paris et les banlieues, naissance d’un espace urbain XIX°-XX° siècles Puis sur le rôle des politiques publiques comme des acteurs privés et des habitants dans la fabrication des sociétés urbaines.

Bibliographie Ouvrages, direction d’ouvrages collectifs Articles. En route pour l'ubérisation: l'invasion des barbares. Tous unis contre l'ubérisation du travail Travailleurs, syndicats, patrons, politiques, sur tous les fronts et dans le monde entier, ils commencent à s'organiser pour résister à la face sombre de l'"économie du partage".

En route pour l'ubérisation: l'invasion des barbares

Uber, petit joueur face à Schumpeter. Article-HistMob-CGVK.pdf. Quelles racines pour la mobilité. Avec ce nouvel opus, Vincent Kaufmann et ses collaborateurs du LaSur (Laboratoire de sociologie urbaine) de l’École polytechnique fédérale de Lausanne poursuivent l’exploration des phénomènes contemporains de mobilité entamée il y a une quinzaine d’années.

Quelles racines pour la mobilité

Associés à des chercheurs français, ils traitent ici d’un objet social nouveau, à savoir les « mobilités réversibles », renvoyant aux comportements de certains acteurs sociaux qui, tout en parcourant de grandes distances géographiques pour aller travailler [1] témoignent d’un fort attachement à leur lieu de résidence. Selon les auteurs, on peut distinguer trois formes prises par les mobilités réversibles : la pendularité quotidienne de longue distance, la multirésidentialité (une résidence principale à laquelle s’ajoutent un ou plusieurs pied-à-terre professionnels) ou encore l’overnighting (plus de soixante nuits par an passées hors domicile).

Persée. Les paradoxes de la mobilité : bouger, s'enraciner - de Vincent Kaufmann. Un monde plus mobile ?

Les paradoxes de la mobilité : bouger, s'enraciner - de Vincent Kaufmann

Vincent Kaufmann, (2008), Les paradoxes de la mobilité, bouger, s’enraciner. 1Nos sociétés sont-elles de plus en plus «mobiles» au même titre que les individus qui y vivent ?

Vincent Kaufmann, (2008), Les paradoxes de la mobilité, bouger, s’enraciner

C’est l’hypothèse que formule Vincent Kaufmann dans Les paradoxes de la mobilité, bouger, s’enraciner, publié en 2008 par les Presses polytechniques et universitaires romandes. Pourquoi bouge-t-on et dans quelles mesures nous déplaçons nous aujourd’hui ? Cette question découle de l’observation des modes de vie contemporains en ce qu’ils auraient fait évoluer le rapport que nous entretenons avec l’espace et le temps, en permettant l’augmentation des distances parcourues et l’apparition de nouvelles formes de déplacement. 2L’auteur fait part, tout au long des huit chapitres de ce livre, d’une somme de réflexions à ce propos dont « Liberté, lointain, vitesse, inégalité » sont les mots clés.

Dans la mêlée : ce que la société fait aux idées. 2Avec cet ouvrage qui s’annonce comme le premier d’une série de trois, Yves Jeanneret rassemble dans une synthèse hors du commun des travaux et recherches engagés depuis plus de dix ans autour de la question des signes et des sens pris dans le social — théories que l’on peut nommer sémiologie, sociologie des idées, ou, de préférence, sciences de l’information et de la communication. 3Une synthèse hors du commun, pour plusieurs raisons d’ordres très différents : d’abord, parce qu’Yves Jeanneret y recompose un panorama intellectuel constitué non seulement de ses propres investigations — qui concernent notamment la réception de la littérature, les discours vulgarisateurs, la sémiologie des écrits d’écrans, les aspects proprement théoriques des études communicationnelles — mais aussi, et c’est plus rare, des recherches menées sous sa direction par des chercheurs en cours de formation.

Dans la mêlée : ce que la société fait aux idées

Metton_ARU_78.pdf. Centres commerciaux et centres historiques, «nouvelles» centralités génériques des métropoles brésiliennes ? « Vers un renouveau territorial. Le concept de centralité urbaine a toujours fait l’objet de nombreuses recherches et de théories diverses et variées aboutissant à un certain nombre de modèles et de concepts d’aménagement urbain.

Centres commerciaux et centres historiques, «nouvelles» centralités génériques des métropoles brésiliennes ? « Vers un renouveau territorial

1254823237_doc.pdf. De la mobilité en géographie. 1.

De la mobilité en géographie

Les usages et déclinaisons du terme en géographie 2.La planète "nomade" : vers une mobilité généralisée ? Quand l’anthropologie des mondes contemporains remonte le moral de l’anthropo...

CONCERTATION

Fondamentaux du multimédia + Multiformat(s) Introduction Multimédia : terme forgé par l’artiste Bob Goldstein (1966).

Fondamentaux du multimédia + Multiformat(s)

Repris en France par François Billetdoux (1978).Mot-valise : CD-ROM, média interactif, cross-media, hypermedia. Définitions : ensemble de convergences Le multimédia est l’ensemble constitué des logiciels, des applications et des produits qui sont nés de la convergence de trois univers technologiques : les télécommunications, l’informatique et l’audiovisuel Définition technocentrée : pas d’historicisation, pas de situation.Approche « informationnelle » : Convergence de documents [support d’informations enregistrées à titre permanent et susceptible d’être classé et consulté (arrêté du 27/04/1982)] dans un méta-document – multimédia.Approche « professionnelle » : Convergence d’activités économiques : du print vers le web.

La version CD-ROM La version imprimée. ARACHNE.