background preloader

L'entreprise SNCF Réseau

Facebook Twitter

Canaux de communication

L'Araf demande à SNCF Réseau de s'engager sur un calendrier de refonte de la tarification du RFN. Actualité WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE20/02/2015 à 08 HEURES 42 L'Autorité de régulation des activités ferroviaires (Araf) a rendu son avis sur le document de référence du réseau (DRR) établi par SNCF Réseau (anciennement RFF) pour le prochain horaire de service. Articles liés ARAF Ecrire un article Après avoir auditionné SNCF Réseau et les entités représentatives des utilisateurs du réseau ferré (Union des transports publics et ferroviaires, Association française du rail, Association des régions de France), et constatant par ailleurs que certaines recommandations importantes formulées lors de ses précédents avis sur le DRR n'ont pas été suivies d'effet, l'Araf a rendu le 3 février un avis conforme sous réserves (contraignant pour SNCF Réseau) sur la tarification des redevances d'utilisation du réseau ferré national et un avis motivé (consultatif) concernant les conditions techniques et contractuelles d'accès au réseau ferré national.

Partager cet article avec mes amis sur Facebook. « L’année sera studieuse » pour SNCF Réseau. « Phase 1 de la priorité 2 », « Copil », « faisceaux »... Pour le profane, le projet ex-LGV désormais, baptisé Ligne nouvelle Provence Côte d’Azur, peut paraître obscur voire tortueux mais l’objectif de cette réorganisation du réseau reste invariable : permettre aux usagers du train de mieux circuler avec une offre améliorée. Pour y voir plus clair, Jean-Michel Cherrier, responsable du projet à SNCF Réseau (ex-Réseau Ferré de France), a bien voulu répondre à nos questions. Entretien. Le premier débat public sur le sujet a eu lieu en 2005. Où en est-on depuis ? Au départ, l’idée était de désenclaver l’Est de la région en la reliant à la grande vitesse mais aussi d’améliorer les transports ferrés régionaux en Paca, d’établir le maillon manquant de l’arc méditerranéen, de l’Italie à l’Espagne.

Nous avons fait des études, avec des scénarios différents. Dans un contexte austéritaire, l’État a défini des priorités... Les achoppements ont été nombreux sur le dossier. La SNCF intègre l'internet des objets à son programme digital. En plus de proposer la connexion à Internet à bord de ses trains, la SNCF veut améliorer la maintenance du réseau ferroviaire grâce à l’Internet des Objets et aux nombreuses capacités des objets connectés. La SNCF a de longue date engagé sa mutation digitale. L’utilisation des Google Glass à bord des trains ou des montres connectées comme billet électronique sont anecdotiques en comparaison des ambitions de la compagnie ferroviaire qui compte sur l’internet des objets pour gagner en compétitivité et améliorer l’efficacité de son réseau, notamment en terme de maintenance préventive.

A la suite du drame de Brétigny-sur-Orge en Juillet 2013, la SNCF a lancé une phase d’audit de ses installations. Les résultats ont révélés la nécessité de mettre en oeuvre de nouveaux moyens de contrôle et de prévention des risques. Grâce à l’Internet des Objets, la SNCF compte mieux gérer les journées noires, celles ponctuées de retards et d’annulations de trains à cause de la ruptire des caténaires.

La SNCF intègre l'internet des objets à son programme digital. SNCF : 60 millions pour moderniser le réseau Rhônalpin. @Tristan Paret La SCNF est partie d’un constat simple, en dix ans le trafic régional a augmenté de 50% alors que les infrastructures n’ont pas connu d’améliorations. Le réseau Rhônalpin est pourtant le plus important en terme de trafic régional avec près de 1200 trains en circulation sur tout le réseau chaque jour. La SNCF lance un vaste programme de rénovation et de modernisation de ses lignes à l’échelle nationale.La région Rhône-Alpes va être la plus concerné par les investissements de la société des chemins de fer. 60 millions d’euros est entièrement consacré au 48 kilomètre de la ligne Saint-André-le-Gaz Moirans.

Les travaux du premier chantier engagé par la SNCF commenceront le 27 février pour se terminer le 19 juin. Pendant cette période le trafic sera largement perturbé, des navettes et des lignes d’autocars remplaceront les TER. SNCF : 60 millions pour moderniser le réseau Rhônalpin. La SNCF accroît ses efforts de rénovation, Tourisme - Transport. SNCF Réseau (ex-RFF) va multiplier les chantiers en 2015, malgré un endettement à la hausse. Ne l’appelez plus Réseau Ferré de France (RFF), mais SNCF Réseau. Le gestionnaire des infrastructures ferroviaires étrennait hier, à l’occasion de la présentation de ses comptes 2014 et des perspectives 2015, une nouvelle identité, ainsi qu’un nouveau périmètre. Suite à la réforme ferroviaire, RFF a été uni à la Direction de la circulation ferroviaire, ainsi qu’aux 50.000 cheminots de la SNCF qui assurent sur le terrain l’entretien des voies.

Cette organisation a un double objectif : un fonctionnement plus efficace, car plus intégré, dans l’organisation des travaux ; et des gains de productivité qui doivent tirer les comptes de SNCF Réseau vers l’équilibre. Sur ces deux fronts, les défis sont immenses. Après des années de sous-investissement, le réseau a atteint un niveau de dégradation nécessitant un effort de rénovation à marche forcée. Un endettement de 36,8 milliards. SNCF. L'Etat reporte des projets, priorité à l'amélioration du réseau. Quelques chantiers de réaménagement de gares et de renforcement de la signalisation seront différés à 2017, le gouvernement et la SNCF préférant affecter certains spécialistes au raccordement des quatre lignes grande vitesse (LGV) en construction et à la maintenance. Alain Vidalies entend ainsi améliorer la qualité des transports du quotidien.

Entre 15 et 20 chantiers de réaménagement de gares, et une demi-douzaine d'opérations de renforcement de la signalisation - permettant de diminuer l'écart entre deux trains et donc d'augmenter la fréquence - qui devaient démarrer en 2015 ou 2016, sont reportés à 2017, ont annoncé le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies, et les dirigeants de la SNCF, lors d'un point presse. Ces chantiers représentent environ 150 millions d'euros. "Améliorer les transports du quotidien" « Le gouvernement fait un choix. SNCF : améliorer le réseau plutôt que faire de nouveaux projets. Alain Vidalies, le secrétaire d’Etat aux Transports, a annoncé ce mercredi que les nouveaux projets ferroviaires SNCF seraient différés, au profit de l’amélioration du réseau qui existe déjà.

Une mesure notamment décidée suite au drame de Brétigny-sur-Orge. Après la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge qui avait fait sept morts, il fallait faire un choix. Ce mercredi, le gouvernement l’a fait. Le secrétaire d’Etat aux Transports Alain Vidalies a annoncé devant l’Assemblée nationale qu’en matière de réseau ferroviaire, la priorité serait donné à la "maintenance" et non au développement de nouveaux projets. "Le gouvernement fait un choix. C'est celui de la priorité à la maintenance, c'est celui de la priorité aux trains du quotidien" (Alain Vidalies) A LIRE AUSSI ►►► Brétigny : un "état de délabrement jamais vu" selon les experts Près de cinq millions d'euros de budget.

SNCF Réseau voit sa dette encore enfler de 3,1 milliards d’euros. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Philippe Jacqué SNCF Réseau (ex-Réseau ferré de France), le gestionnaire des voies de chemin de fer en France, continue à vivre au-dessus de ses moyens. Et, par conséquent, à s’endetter. A la fin de 2014, la perte nette a atteint 213 millions d’euros, elle était de 60 millions en 2013, pour un chiffre d’affaires de 5,9 milliards d’euros, en progression de 4 %, a annoncé l’entreprise publique, jeudi 19 février.

Par contre, la dette s’est accentuée de manière beaucoup plus forte. En 2014, elle représentait 36,78 milliards d’euros, contre 33,7 milliards un an plus tôt. A cela s’ajoutent les décisions de l’Etat, pas toujours cohérentes. Une fois que ces lignes seront installées, une règle d’or entrera toutefois en vigueur, imposée par la réforme ferroviaire votée à l’été 2014 : si l’Etat décide d’une LGV, il ne pourra en faire porter la responsabilité financière à SNCF Réseau. En attendant, la dette va continuer à enfler jusqu’en 2017 de façon importante.