background preloader

AP

Facebook Twitter

AP methodes. Exercices pratiques pour développer sa capacité de concentration. Un article écrit par Anne Jeger, psychologue clinicienne.

Exercices pratiques pour développer sa capacité de concentration

Pourquoi développer la capacité de concentration? Pour faciliter le travail scolaire de son enfantPour maintenir performantes ses capacités de mémorisationPour développer ses capacités d’apprentissagePour ne pas oublier un rendez-vous, ses affaires, etc. Quelques exercices J’aime particulièrement la méthode Vittoz développée par Roger Vittoz , Médecin Lausannois qui propose 4 types d’exercice de concentration: sur le corpssur les sensationssur les graphismessur l’idée Avant de proposer des exercices de concentration à son enfant, il peut être utile de les essayer pour soi. => Les exercices proposés ci-dessous sont destinés aux enfants et aux adultes. 1. Avant de commencer les exercices de concentration proprement dits, des exercices de préparation du corps et de l’esprit peuvent être proposés. Reussite-Scolaire.

Neuf exercices pour améliorer sa concentration au travail. La concentration consiste à mobiliser ses facultés mentales et physiques sur un sujet ou sur une action.

Neuf exercices pour améliorer sa concentration au travail

Or notre cerveau est sollicité par de multiples informations et il ne peut en traiter qu'une seule à la fois de façon optimale. Il s'agit donc de le monopoliser, en se libérant des émotions parasites et en s'entrainant à agir, en activant ses cinq sens. Par cette pratique, vous gagnerez aussi en performance. Voici neuf exercices à effectuer avant et pendant ce travail. 1. Le chercheur Robert Nideffer, féru de psychologie du sport, a observé que l'attention de l'athlète se caractérise par deux dimensions : l'étendue, large ou étroite selon qu'elle est focalisée sur une seule ou plusieurs informations ; la direction, interne ou externe selon qu'elle est centrée sur les pensées et sensations ou sur un événement ou un objet extérieur.

Les 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences. D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1. L’attention L’attention est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité : l’attention ouvre notre esprit. Audrey Akoun et Isabelle Pailleau, auteurs de La pédagogie positive, la définissent comme Le mouvement cérébral qui va nous permettre d’orienter notre action en fonction d’un objectif, d’un centre d’intérêt… Grâce à elle, nous captons, par nos cinq sens, les différentes informations en provenance soit de notre environnement, soit de notre ressenti émotionnel ou psychologique.

Stanislas Dehaene ajoute que l’attention sert à sélectionner les informations, module massivement l’activité cérébrale et facilite l’apprentissage. Bande dessinée exposant des astuces pour apprendre l'école. Apprendre. Des brouillons pour faire bouillonner les idées. Le brouillon, des élèves n’aiment pas forcément ça et s’en passent volontiers.

Des brouillons pour faire bouillonner les idées

Essentiel à la mise en place des idées, il faut les convaincre de l’utiliser et il est nécessaire de leur offrir plusieurs outils pour organiser leur pensée. S’il convient à certains, le brouillon linéaire montrera ses limites au fil de la scolarité, notamment avec les contraintes horaires posées par les examens. Carte mentale, textimagé, double-molécule, tour d’horizon des brouillons pour faire bouillonner les idées. Dans la nouvelle épreuve d’Histoire-Géographie et d’Education civique au Brevet, il est demandé aux élèves de rédiger un développement construit d’environ une page sans avoir recours à des documents. Cet exercice nécessite d’aller chercher les informations dans un coin de sa mémoire, de les trier puis les organiser… et cela est loin d’être évident pour un(e) collégien(n)e. Dans cet article, Martine Alcorta montre deux grandes tendances dans l’utilisation du brouillon à l’école :

FicheRepere Brouillon. Les fiches de l'AP utiliser un brouillon. Comment respirer pour relaxer et augmenter la concentration? Le contrôle de la respiration est une des méthodes les plus simples pour relaxer et augmenter votre concentration.

Comment respirer pour relaxer et augmenter la concentration?

Voici un exercice simple qui vous apportera d’heureux bénéfices en moins de 2 minutes. Je vous invite à les expérimenter et à choisir celui qui vous plaît le mieux. Pour ma part, ma respiration préférée est la « respiration alternée » qui me met toujours un sourire aux lèvres! 1. Respiration carrée – relaxation Inspiration pendant 8 secondesRétention (poumons pleins) pendant 8 secondesExpiration pendant 8 secondesRétention (poumons vides) pendant 8 secondes Bénéfice C’est la respiration relaxante par excellenceElle permet de rétablir un équilibre émotionnel 2.

Bien assis, le dos droit, fermez les yeux;Bouchez votre narine droite avec votre pouce droit. Bénéfices Vous permet de balancez les deux côtés de votre cerveau; le côté créatif et le côté rationnel. Quel est l’effet que ça vous fait? Lecture de consignes. Comprendre les consignes.