Les chauves sont jugés plus virils | Le LOL se conjugue à toutes les sauces
Etre enfant unique dans une famille riche aide à mieux réussir Etre enfant unique dans une famille riche aide à mieux réussir Partager SOCIETE - Une famille nombreuse entrave-t-elle la réussite sociale ? "Une faible fertilité et un haut niveau socio-économique déterminent une meilleure réussite socio-économique pour la descendance sur quatre générations", assure une étude publiée mercredi 29 août par des chercheurs britanniques et suédois dans la revue Proceedings of the Royal Society B (article en anglais).
MINNEAPOLIS, Jan. 17 (UPI) -- Men make more impulse purchases, borrow more money and save less when they think they outnumber women, a study by the University of Minnesota found. The study conducted by the university's Carlson School of Management asked men to read news articles suggesting their local population had either more men or more women, USA Today reported. When articles suggested a surplus of men, the savings rate among study participants fell 42 percent and the men indicated they were willing to borrow 84 percent more each month. Lead researcher Vladas Griskevicius said real life evidence of this behavior was found in the state of Georgia. When the study was conducted there were 1.18 single men for every single woman in Columbus, Ga., and the average consumer debt was $3,479 higher than in Macon, Ga., which had 0.78 single men for every woman. Men spend more when women are scarce Men spend more when women are scarce
Insolite 28/12/2011 à 08h02 - mis à jour le 19/01/2012 à 10h02 | vues | réactions Le Loup dans Tex Avery | Tex Avery On s'en doutait, maintenant la science vient de trancher. C'est prouvé : "les hommes perdent leurs facultés intellectuelles lorsqu'ils parlent avec une femme" - Barbe Noir sur LePost.fr (17:23) C'est prouvé : "les hommes perdent leurs facultés intellectuelles lorsqu'ils parlent avec une femme" - Barbe Noir sur LePost.fr (17:23)
Les études les plus surprenantes de 2011
Le comportement égoïste disparait à 33 ans | Le LOL se conjugue à toutes les sauces
C'est un vieux défi mathématique. Sachant qu'un cuisinier a empilé des pancakes de différentes tailles, en combien de fois peut-il réaliser une pile rangée du plus large au plus petit en utilisant sa spatule pour retourner les crêpes? Une équipe nantaise a trouvé la réponse: le temps nécessaire pour trier les pancakes croît exponentiellement avec leur nombre. Reste à résoudre un défi autrement plus difficile: ranger les pancakes face brûlée au-dessus. Le problème du pancake résolu Le problème du pancake résolu
Au bureau, être aimable ne paie pas - M Magazine Au bureau, être aimable ne paie pas - M Magazine Les gentils finissent-ils les derniers ? La réponse est oui, selon une enquête menée par des chercheurs des universités de Notre Dame (Indiana) et de Cornell (New York). Au bureau, la gentillesse ne paie pas. Les hommes qui s'expriment vertement gagnent en moyenne 18 % de plus que ceux qui se montrent conciliants. "Un homme agréable ne renvoie pas une image très masculine", commentent les auteurs. "Sans s'en rendre compte les managers embauchent et récompensent les goujats", fait remarquer l'un des chercheurs dans le Wall Street Journal.
Les cupcakes seraient une drogue aussi dure que la cocaïne Une étude américaine est parvenue à la conclusion que le consommation de cupcakes pouvait devenir une dépendance aussi addictive que la cocaïne. Le sucre est une drogue dont on n'a pas toujours conscience. Des scientifiques américains ont ainsi étudié nos comportements face aux aliments extrêmement sucrés, comme les cupcakes, et sont parvenus à des conclusions étonnantes... Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Les cupcakes seraient une drogue aussi dure que la cocaïne
Photo diffusée dans la presse d'Olga, la coiffeuse-violeuse. Située dans une zone grise entre l’information et le divertissement, l’info insolite est un angle mort du journalisme, un sujet jamais évoqué dans les réflexions sur le journalisme. Pendant que les colloques de la profession s’épuisent à réfléchir sur le data-journalisme ou le webdocumentaire, les infos insolites font — avec d’autres — le sale boulot d’audience pour financer ces activités plus prestigieuses. Le journalisme à l’état mythologique | Les Internets Le journalisme à l’état mythologique | Les Internets
Study: Neighbors don't mind loud sex STOCKHOLM, Sweden, Oct. 29 (UPI) -- Swedes find neighbors' loud sex noises much easier to bear than blaring music, renovations or unidentified noises, a study found. The study, by the Swedish real estate agency Fastighetsbyran, bases the conclusion on posts on social media such as Facebook and Twitter, The Local reports. "On microblogs, we have a tendency to think out loud, which gives an unedited image of what people actually think of their neighbors," Johan Vesterberg at Fastighetsbyran said in a statement. Of 1,000 posts reviewed, 68 percent about neighbors were negative, with noise the most common complaint. Study: Neighbors don't mind loud sex
Twitter And Facebook Make “Significant Difference” To Candidate Election Chances [STUDY]
La malbouffe aurait des conséquences néfastes sur le sperme - Beauté - Forme - Santé : Ladépêche.fr | Le LOL se conjugue à toutes les sauces
Une marque britannique de cosmétiques a révélé les résultats d’une étude insolite consacrée à la durée pendant laquelle les femmes sont au mieux de leur beauté, c'est-à-dire … pas plus de deux heures par jour ! Une étude menée par Imperial Leather Skin Kind, une marque britannique de cosmétiques, a démontré que dans une journée la beauté féminine était de courte durée. En effet, les femmes ne seraient belles que deux heures par jour. La journée ne correspondrait pour elle qu’à une longue dégradation, qui verrait au fil des heures les coquetteries du matin péricliter lentement. Passé midi, les femmes cessent d'être jolies Passé midi, les femmes cessent d'être jolies
Dis-moi ce que tu tweetes, je te dirai comment tu vas Partager sur Viadeo Impertinences, Internet, Les Potins, Loisirs, Web 2.0 Par : Pascal Bories - Vendredi 30 septembre 2011 à 12:50 Une étude scientifique des messages échangés à l’échelle mondiale sur Twitter donne une idée plus précise de nos changements d’humeur. « #Bonjour Twitter ! Dis-moi ce que tu tweetes, je te dirai comment tu vas
Facebook Photos of Drunken Students May Indicate Real Alcohol Problems, Study Says <br/><a href="http://abcnews.go.com/us">ABC US News</a> | <a href="http://abcnews.go.com/business">ABC Business News</a> Copy College students who post the details of their drunken nights on Facebook can end up with a few problems on their hands – embarrassment, regret or explanations to mom and dad. But a new study from researchers at the University of Wisconsin-Madison suggests those Facebook postings may also signal that a student is at clinical risk of having a drinking problem. Dr. Megan Moreno, the study's lead author and a pediatrician, said she often talks with teenage patients and parents who are worried about college students they know who post status updates on Facebook about drinking.
La gentillesse ne paie pas. Les salariés désagréables ou grincheux seraient mieux payés que leurs confrères serviables. C'est la corrélation qui ressort d'une étude comparative - relatée en France par latribune.fr - réalisée par trois scientifiques américains, s'intitulant "Les hommes et les femmes sympas finissent-ils toujours derniers? Etre désagréable au travail pour avoir un meilleur salaire
Les femmes passent en moyenne cinq heures par jour à papoter : mais de quoi ? - Arronax sur LePost.fr (12:57) Afrique du Sud 15/08/2011 à 19h03 - mis à jour le 16/08/2011 à 16h57 | vues | réactions Selon une étude réalisé par First Cape, une socièté Sud-Africaine, les femmes passeraient en moyenne cinq heures pas jour à papopter... soit un tiers de leurs heures de veille ! "Les femmes sont connues pour leur capacité à papoter et les hommes sont fascinés par tout ce qu’elles trouvent comme sujets de conversation lorsqu’elles sont ensemble", a raconté le porte-parole de la société rapporte The daily Mail.
Les tennismen ont les fesses de travers Jo-Wilfried Tsonga l’a dit récemment dans une interview donnée à Cosmopolitan, illustrée par la photo ci-dessus, les fesses sont la partie de son corps qu’il préfère. Dont acte. Pourtant, il est fort probable qu’en raison de la pratique intensive de son sport, le joueur de tennis français ait le derrière de travers. En effet, si l’on en croit une étude espagnole publiée le 29 juillet dans PLoS ONE, courir derrière une balle jaune et frapper dedans avec une raquette entraîne une asymétrie dans le développement des groupes de muscles reliant le tronc aux jambes, et donc une asymétrie des muscles fessiers. Ce qui ne se produit pas chez les footballeurs, lesquels courent pourtant aussi derrière une balle et frappent aussi dedans.
Les causes de l'infidélité enfin découvertes
Woman who is clearly going to live a long life. (Photo credit: Philippe Regard/Getty Images) A prominent British anthropologist has completed a ground-breaking, 10-year study proving that women who wear less clothing live up to 20 years longer. And the fewer clothes they wear, the longer they live. Writing in the Royal Journal of Social Anthropology, Sir Edwin Burkhart presents the results of over 5,000 interviews with women ages 70 to 120. Mark C. Miller: Science Reveals Women Who Wear Less Clothing Live Longer
Y a-t-il un lien entre la taille du pénis et le PIB?
Les découvertes scientifiques les plus évidentes de 2010
Plus les gens sont beaux, plus ils sont intelligents - Société
La chanson "la plus relaxante du monde" est...