background preloader

Travail

Facebook Twitter

Site de Philippe Remacle. Le passage et le monstre. Le passage et le monstre en lui ?

Le passage et le monstre

Peur, angoisse, d'être privé de son ombre. L'ombre est un précurseur de la forme, aux contours plus précis. Au début, seule l'ombre existe qui engendrera la forme, mais l'ombre restera un recours toujours possible. L'ombre est ce qui peut prendre forme, mais cela n'advient pas forcément, elle peut rester ombre. Il semble que le monstre fasse partie du royaume des ombres, formes primitives d'organisation qu'il tente, quand le passage s'opère, de relier, en lui, aux formes qui vivent au. grand jour. Si la discontinuité est nécessaire, il serait possible d'inférer qu'elle l'est; tout comme le monstre, en tant que représentante du néant et de sa possible intégration. L'Anatomie monstrueuse dans l'art contemporain. Sigmund Freud définit le sentiment d’inquiétante étrangeté comme une réaction primaire lorsque nous sommes brusquement confrontés à une chose que nous n’avons pas encore rencontrée (Freud, 1985 [1919]).

L'Anatomie monstrueuse dans l'art contemporain

Cette inquiétante étrangeté peut se manifester lorsque nous sommes brutalement mis en relation avec un corps qualifié de monstrueux. Caterina Magni. Coyolxauhqui et le were jaguar. Preprint0032009. Le fantastique au Moyen Age a2754. La Diagonale de l’art - Le taxidermiste de l'art contemporain - Libération.fr.

Prolongation d’une semaine pour aller voir les dernières œuvres de Julien Salaud à la galerie Suzanne Tarasiève de Paris.

la Diagonale de l’art - Le taxidermiste de l'art contemporain - Libération.fr

L'artiste, retoqué étrangement à la Fiac 2015, s'appuie sur une pratique manuelle et sensible pour construire son imaginaire néo-animiste. Il réalise également une installation géante à la mesure de son génie qui restera jusqu'en 2017 à Saumur. Suzanne Tarasieve prolonge jusqu’au 3 novembre son exposition Metamorphic consacrée au bestiaire fabuleux de Julien Salaud. Une manière de permettre à tous ceux qui ont été frustrés de ne pas voir ses œuvres à la Fiac 2015, de les retrouver dans leur singularité.

La galerie Tarasieve fait, en effet, partie des galeries injustement évincées de cette foire au profit des mastodontes de l’art. Pour réparer cette injustice, la manière la plus simple est donc de profiter de l’admirable cadre du Loft 19 près de Belleville qui ouvre jusqu’au 3 novembre ses portes au travail de Julien Salaud. DP%20PBMG F. 466ac. 19 Hybrides et chimeres. Le graphisme sur les corps amérindiens. 1 J’ai conduit mon enquête de terrain chez les Cashinahua de l’aire indigène du Haut-Purus, dans l’Ét (...) 1J’explore dans cet article le rôle joué par le système graphique dans la vie perceptuelle des Indiens cashinahua de l’Amazonie brésilienne, en montrant comment un dessin abstrait opère le passage entre le visible et l’invisible dans un monde amérindien caractérisé par l’interchangeabilité des formes.

Le graphisme sur les corps amérindiens

Je suggère la possibilité d’étendre mes hypothèses à d’autres systèmes graphiques amérindiens apparentés1. Faites sortir les monstres. Au XIVe siècle, un obscur fonctionnaire tombe gravement malade puis – miraculeusement guéri – se met à dessiner des cartes marines d’une stupéfiante exactitude dans lesquelles se cachent des monstres, des nus et des viols… Le 31 mars 1334 Opicino de Canistris (1296-1355) – employé comme scribe à la Cour papale d’Avignon – est victime de ce qu’il décrit comme une maladie subite, sans cause, qui le laisse «presque mort» pendant trois semaines.

Faites sortir les monstres

Son état est si désespéré qu’on lui administre l’extrême-onction. Pourtant, il ne meurt pas. A son réveil, frappé d’amnésie, il se souvient seulement d’avoir vu un jour après les vêpres «un vase dans les nuages». Suite à sa maladie, il perd l’usage de son bras droit. Œuvres spirituelles ou démoniaques ? L'Archéologie philosophique - Histoire de la philosophie médiévale - Alain de Libera - Collège de France - 19 juin 2014 11:30. L'Archéologie philosophique - Histoire de la philosophie médiévale - Alain de Libera - Collège de France - 26 juin 2014 11:30.

Le débat critique autour de l'art contemporain : le Beau dans l'Art – lacademie.tv. Quels sont les critères esthétiques présidant au jugement de ce qu’il est convenu d’appeler, depuis la radicale rupture opérée par Marcel Duchamp avec ses célèbres «ready made» notamment, l’art contemporain ?

Le débat critique autour de l'art contemporain : le Beau dans l'Art – lacademie.tv

Telle est la question, à laquelle nous tenterons d’apporter une réponse, à ce cours-conférence. Car s’il est vrai que l’esthétique, cet autre nom de la philosophie de l’art », est bien la « science du beau », pour reprendre la définition des anciens Grecs (Platon, Aristote…) tout autant que des hommes de la Renaissance (Raphaël, Botticelli, Michel-Ange, Cellini…), alors elle ne peut appréhender à sa juste valeur la plupart des œuvres d’art contemporain, dont la préoccupation majeure n’est pas, à tort ou à raison, qu’on le veuille ou que l’on ne le veuille pas, la beauté précisément. Stratégies d'accommodement des idées subversives : le cas du « Léviathan » – lacademie.tv. La Sirène dans la pensée et dans l'art de l'Antiquité et du Moyen Âge – lacademie.tv.

Sites internet