background preloader

Banques

Facebook Twitter

Nouveau scandale financier à Wall Street - Les Echos. L’ancienne otage française, Isabelle Prime, est arrivée en France + VIDEO - Selon "Ouest France" citant l'interprète d'Isabelle Prime, les autorités...

Nouveau scandale financier à Wall Street - Les Echos

Fortis en correctionnelle: clap première. Dexia annonce de nouvelles pertes au premier semestre. Dexia, l'ancienne banque des collectivités locales aujourd'hui en cours de démantèlement, a annoncé mercredi 7 août une nouvelle perte nette de 905 millions d'euros au premier semestre, sous l'effet d'importants éléments non-récurrents.

Dexia annonce de nouvelles pertes au premier semestre

Le groupe avait affiché un an plus tôt une perte de 1,166 milliard d'euros, selon les résultats retraités publiés par le groupe dans un communiqué. Dexia précise que les activités conservées au sein du groupe ont limité leurs pertes à 775 millions. Bruxelles : 13 banques soupçonnées d’entente illicite, dont la BNP. Treize grandes banques, dont la Française BNP-Paribas, sont dans le viseur de Bruxelles depuis ce lundi.

Bruxelles : 13 banques soupçonnées d’entente illicite, dont la BNP

La Commission européenne les soupçonne de s’être entendues pour empêcher des établissements concurrents d’opérer sur le marché des produits dérivés de crédit (les fameux credit default swaps en anglais, ou CDS*) ou pour retarder leur entrée sur ce marché. <btn_noimpr> Cette potentielle atteinte au droit de la concurrence leur a valu une mise en garde de la part de la Commission, qui leur a adressé une communication des griefs les invitant à s’expliquer. BNP Paribas est la seule banque française concernée. A ses côtés figurent : - cinq établissements américains : Bank of America Merrill Lynch (la banque d’investissement de Bank of America), Citigoup, Goldman Sachs, JP Morgan et Morgan Stanley - trois Britanniques : Barclays, HSBC et la Royal Bank of Scotland - deux Suisses : Crédit suisse et UBS - une banque allemande : Deutsche Bank.

JP Morgan prescrit la dictature en Europe. Attention danger , selon Stefan Steinberg dans un billet du World Socialist Web Site, la banque américaine appelle purement et simplement à l'avènement de la dictature en Europe.

JP Morgan prescrit la dictature en Europe

JPMorgan réclame des régimes autoritaires en Europe Par Stefan Steinberg 19 juin 2013 Dans un document publié à la fin du mois de mai, le géant des banques d’investissement américain JPMorgan Chase réclame l’abrogation des constitutions démocratiques bourgeoises établies après la Seconde Guerre mondiale dans une série de pays européens et la mise en place de régimes autoritaires. Le document de 16 pages a été réalisé par le groupe Europe Economic Research de JPMorgan et est intitulé « L’ajustement de la zone euro – bilan à mi-parcours. » Le document commence par faire remarquer que la crise de la zone euro a deux dimensions.

Le rapport exprime sa satisfaction vis à vis de l’application par l’Union européenne d’un certain nombre de mécanismes financiers visant à garantir les intérêts bancaires. ICIJ Offshore Leaks Database. L’or chute de 29 %, sa pire performance en trente ans. L’or est tombé de son piédestal en 2013.

L’or chute de 29 %, sa pire performance en trente ans

Après treize années de hausse ininterrompue, les cours du métal précieux ont chuté de 29 % (à 1205,9 dollars l’once), ce qui ne s’était plus vu depuis 1981! Dans son sillage, l’argent a lui plongé de 36 %, à 19,44 dollars l’once. Les Européens ne parviennent pas à trouver un accord sur les banques en faillite. Les ministres des finances européens se sont séparés dans la nuit de vendredi à samedi sans être parvenus à s'entendre sur des règles communes pour renflouer ou liquider les banques en difficulté.

Les Européens ne parviennent pas à trouver un accord sur les banques en faillite

Malgré une réunion marathon qui a duré 18 heures, "nous avons manqué de temps" pour rapprocher suffisamment des points de vue encore très éloignés, a déploré le ministre irlandais, Michael Noonan, qui présidait la rencontre à Luxembourg. D'après son homologue français Pierre Moscovici, les discussions ont toutefois permis d'accomplir "90 % du chemin" et "nous sommes près d'un accord". Belfius joue avec la nourriture! Monsieur Clijsters, Je suis client de votre banque depuis plusieurs années.

Belfius joue avec la nourriture!

Alors qu’aujourd’hui encore, un milliard de personnes souffrent de la faim dans le monde et qu’en Europe, 18 millions de personnes dépendent de l’aide alimentaire, j’ai été indigné d’apprendre que ma banque commercialisait un produit d’investissement spéculant sur l’évolution des prix des matières premières agricoles. Le rôle d’une banque est de servir l’économie réelle, il n’est pas de spéculer sur le prix de l’alimentation, ou toute autre ressource alimentaire comme la terre ou l’eau.

L’étude du Réseau financement alternatif révèle que le fonds Dexia Fund Commodities enregistré en Belgique spécule sur le prix des matières premières avec un investissement estimé dans les matières agricoles à 24,26 millions d’euros. Les banques bluffent en toute légalité. Si ce capital est insuffisant, alors elle se retrouve en faillite… !

Les banques bluffent en toute légalité

10 leçons pour jeter les banquiers voyous en prison. Faire condamner les responsables de la crise financière : telle est l’ambition de l’Islande depuis quatre ans.

10 leçons pour jeter les banquiers voyous en prison

Même Auteur ou Sujet. Évasion fiscale : comment des banques françaises aident leurs clients. Et si on arrêtait de payer ! interview de Olivier Bonfond. Pourquoi nos élus ont intérêt à annuler les garanties sur la bad bank de Dexia ?