background preloader

Zéro déchet!

Facebook Twitter

Témoignage : « Sans frigo, ma cuisine est plus folle ! » Se passer de frigo pour apprendre à consommer moins et à mieux utiliser les aliments : c’est le défi que se lancent de plus en plus de Français, dont Angel Ip. Témoignage et astuces d’une repentie du réfrigérateur. En décembre 2016, Angel Ip emménage dans un appartement dont la cuisine n’est pas du tout équipée, à l’exception d’un vieux garde-manger datant de la période avant-frigo. « Je venais de quitter mon poste de designer et entre la caution, l’installation… je n’avais plus beaucoup d’argent. C’était l’hiver, je me suis dit que c’était peut-être le bon moment pour me passer de réfrigérateur et explorer d’autres pistes pour conserver mes aliments ».

À 28 ans, elle décide de se lancer un défi : vivre sans frigo pendant une année pour « voir ce que ça peut donner ». Système D sans Frigo Adepte de médecine chinoise, Angel suit le principe de ne pas manger trop froid. Premier bilan Changement d’habitudes Le syndrome du frigo vide. L’écolo qui mangeait des bananes - Incohérence & Ecologie - Iznowgood. C’était sous un grand hêtre, à la fin d’une soirée bien arrosée. On refaisait le monde. Il y avait des lampions en guise d’éclairage, et des capsules un peu partout sur la table. La question tournait beaucoup autour du fait qu’on était végétariens, David et moi, et on venait de leur expliquer que réduire sa consommation de viande était un des premiers gestes à faire en matière d’écologie. Soudain, les consciences se sont réveillées. Les discours sont devenus plus pessimistes, voire fatalistes.

Le simple fait d’avoir amorcé une réflexion sur l’écologie et d’avoir instillé l’idée que chacun pouvait agir un peu en changeant sa façon de consommer avait entraîné une réaction de découragement général que nous n’avions pas anticipée. Ne rien faire plutôt que d’agir à son échelle, telle était leur conclusion. Faire de son mieux J’ai commencé à avoir une réflexion sur ma consommation il y a quelques années maintenant. Pourtant, notre démarche est loin d’être sans incohérence. Déculpabilisez. Les jardins de Christelle: boîtes à mouchoirs, essuie-tout, etc... fini! Encore quelques petites révolutions "zéro déchets" dans la maison...

Après avoir viré tous les paquets de mouchoirs en papier (ceux qu'on glisse dans la poche ou le sac vite fait, et sitôt utilisé à la poubelle), il s'est avéré qu'il y en avait d'autres qui faisaient gonfler la poubelle : - les boîtes à mouchoirs "kleenex" un peu partout dans la maison : chambres, salon, hall, salle-à-manger,... STOP!!! - le rouleau de papier essuie-tout, sopalin,... qui trônait dans la cuisine, utilisé autant en tant que serviette après le repas, que d'essuie-mains ou torchon à usage unique...

STOP!!! Ok, d'accord, mais on utilise quoi à la place? Les mouchoirs en papier en petit paquet à glisser dans la poche/sac Voilà, ça c'était facile... un tout petit peu de résistance de la part de la plus jeune, mais avec de beaux dessins dessus, on a fini par séduire ! Les boîtes à mouchoir en papier type "kleenex" Là, une autre étape : c'est tellement pratique d'en avoir sous la main un peu partout... Les WC.

DIY :)

Citycrunch » Le webzine bien urbain » Tous mes amis se mettent au Zéro Déchet. La semaine dernière, je lis dans un magazine que les girafes sont en train de disparaître à petit feu et en silence sans que personne ne s’alarme. Ça m’a complètement dévastée. Une bonne amie me répond « Quelle catastrophe ! Il n’y a pas plus mignon qu’une girafe ! Le mec qui a eu l’idée d’inviter la girafe, c’est un dieu ! » (oui, elle a vraiment dit ça et non, il n’était pas 3h du matin, et non, on n’était pas bourrées). Entre la disparition d’espèces animales toujours plus nombreuses (en 2050, entre 20 et 30% des espèces animales auront disparu selon Hubert Reeves) et le 7ème continent de plastique qui continue de grossir, il y a de quoi se cacher sous la couette de honte et de tristesse.

Ça m’a encore plus frappé en ce début d’année et sa période de soldes. C’est pas tant la crise que ça finalement… Mais surtout, est-ce qu’on a besoin d’acheter autant ? J’ai entendu parler du zéro déchet il y a déjà 2 ans. Après la lecture du livre, je ne vais pas vous mentir : j’étais démoralisée. TERRE DE DEMAIN. Petit-Poh , créations écologiques , 0 déchet. Béa Johnson, la dame au zéro déchet : l'exemple à suivre ? Réagissez : Partagez : Le continent américain est connu pour sa démesure et sa surconsommation.

Et pourtant, Béa Johnson, une Française originaire d’Avignon a choisi de faire fi de ce fait et d’y vivre en produisant… zéro déchet ! Une aventure extraordinaire qu’elle mène depuis déjà 5 ans. Zoom sur une femme à part qui a beaucoup à nous apprendre. Béa Johnson : une aventure américaine pas comme les autres ! C’est en tant que fille au pair que la française Béa Johnson arrive aux Etats-Unis. A partir de ce jour, elle adopte le mode de vie américain : grande maison, 4×4, chien etc. Pendant 7 ans, Béa profite de ce « soi-disant » bonheur qu’offre l’hyperconsommation. Déménager pour repartir du bon pied Elle convainc alors son mari de déménager et d’aller vivre hors de l’immense agglomération de San Francisco.

Avant de trouver la maison de leur rêve, il leur faut 1 an. 1 an durant lequel ils vivent en appartement et laissent la majorité de leur mobilier en garde-meubles. …et des placards vidés ! Zero déchet family. Zorro Déchet - La box zéro déchet, pour tout changer. Des vêtements 100% bio-équitables ? Des français en font et on les soutient ! | Mr Mondialisation. Des vêtements 100% bio-équitables ? Des français en font et on les soutient ! Mr Mondialisation et Quat’rues, deux acteurs de l’économie collaborative, s’associent pour allier le développement durable, le militantisme et le commerce équitable dans le domaine de l’habillement. Objectif : faire la lumière sur une alternative honnête et accessible contre le greenwashing et l’esclavagisme moderne opérés par les grandes marques de l’habillement. Voilà près de 30 ans qu’on entend parler des conditions de travail épouvantables dans l’industrie du textile, notamment en Chine, au Viet-Nam et au Bangladesh.

L’effondrement du Rana Plaza qui a fait 1135 morts, principalement des ouvrières, va relancer le débat sur l’esclavagisme moderne. Par ailleurs, les conséquences de l’industrie textile (colorants, coton ogm,…) sont désastreuses. Selon la Danish Fashion Institute, 25% de tous les produits chimiques au monde sont utilisés dans le textile. > Voir les visuels disponibles < > Soutenir le projet <

Vêtements écoresponsables sincèrement fabriqués en France. - LEAX. Sakaïdé. Boutique en ligne de vêtements engagés et équitables : Quat'rues. Lafleurdesang - Hygiène intime écologique et bien être naturel de la femme - La fleur de sang. Le blog de la fleur de sang : La fleur de sang - Le Blog. Solutions de collecte d’appareils ménagers – Eco-organisme pour le recyclage d’appareils électriques – Traitement des Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques (DEEE) – Eco-systèmes.

Bouteilles et gourdes en inox - Gaspajoe.