background preloader

Géographie , géopolitique, ressources écologie

Facebook Twitter

9782020975889. Actualités France et Monde, vidéos, infographies. SORTIR DU PETROLE - ACCUEIL. - 08 - Biodiversité et Préservation - 23.10.2010 / Sur les épaules de Darwin. Mésologiques. Le dessous des cartes "Pêche, la fin de l'abondance" Observatoires sur la biodiversité agricole. La Ville Fertile : Augustin Berque, géographe et orientaliste. Géoconfluences, accueil. Les inégalités face à la santé. La pauvreté dans le monde, par Philippe Rekacewicz (Le Monde diplomatique, mai 2000) Ces multinationales européennes qui pillent les ressources des pays du Sud. "Toutes les cinq secondes, c'est l'équivalent du poids d'une Tour Eiffel de ressources naturelles qui est prélevé des écosystèmes et des mines.

Ces multinationales européennes qui pillent les ressources des pays du Sud

" C'est à partir de ce constat alarmant que des associations écologistes et de solidarité internationale, des syndicats et des chercheurs, coordonnés par le Centre de recherche et d'information pour le développement (Crid), lancent, ce samedi, la campagne "Une seule planète" pour une gestion durable et équitable des ressources naturelles. Car les pays riches ne se contentent pas de consommer dix fois plus de ressources par habitant que les pays pauvres. Cette consommation, d'eau, de minerais, de pétrole ou de produits agricoles, se fait aussi au prix de dégradations environnementales et de violations des droits humains, générées par les multinationales qui (sur)exploitent ces ressources. Eramet en Indonésie. Vers une nouvelle géopolitique africaine, par Philippe Rekacewicz (Le Monde diplomatique, mai 2000) Le dessous des cartes. Des paysans bio en soutien au mouvement Nuit Debout.

« Ça nous interpelle, ce mouvement, qui s’interroge sur l’avenir et sur la manière de construire un projet », confie Dominique Marion, paysan bio depuis 1977 près de Royan (Charente-Maritime), en regardant l’assemblée générale qui se termine.

Des paysans bio en soutien au mouvement Nuit Debout

Depuis le 31 mars, tous les soirs, la place de la République à Paris se remplit à l’appel de « Nuit Debout », pour des soirées et des nuits d’assemblées, de discussions, de débats dans la foulée de l’opposition au projet de réforme du Code du travail et pour la convergence des luttes [1]. Lundi, des paysans bio de toute la France se sont joints à l’occupation le temps d’un cercle de parole. Dans d’autres villes de France, le mouvement Nuit Debout continue d’essaimer et de grandir, jour après jour. Voir en plein écran. Le climat et l’écologie bien présents à Nuit debout. Paris, reportage Comme les jours précédents, la commission climat et écologie de la Nuit s’est réunie mardi 12 avril à 16 h, place de la République à Paris.

Le climat et l’écologie bien présents à Nuit debout

Au programme de la deuxième partie de l’après-midi, la rédaction du manifeste de la commission, la mise en place du tri sélectif sur la place et l’organisation d’activités pour la journée de dimanche, consacrée à la projection du film Demain et aux « solutions pour l’avenir », explique David, 30 ans, facilitateur de la commission et en recherche d’emploi dans la gestion de projet en développement durable. Trois groupes de travail sont constitués et disposent de 45 minutes pour avancer dans ces projets. Une quinzaine de participants s’attelle au peaufinage du manifeste, aidée par Arnaud, 27 ans, animateur du groupe de travail.

Quatre propositions sont examinées et départagées par un débat suivi d’un vote. Walled world: How walls are springing up to divide populations everywhere.