background preloader

Projet n°4

Facebook Twitter

Saint-Lô. L'esprit bio et local à la Biocoop « Article « Côté Manche. Des Biocoop, il y en a à Coutances, Granville, Avranches et près de Cherbourg.

Saint-Lô. L'esprit bio et local à la Biocoop « Article « Côté Manche

Depuis fin avril, l’enseigne a ouvert ses portes à Saint-Lô, boulevard de Strasbourg. « Saint-Lô était libre. Il existait une demande car le bio est en plein essor. Le réseau Biocoop a augmenté de 13 points son chiffre d’affaires l’an passé. Lycée Pierre et Marie-Curie. Les élèves ont mangé local. Après le Calvados et l’Orne la semaine dernière, les cuisiniers des lycées de la Manche ont concocté un menu composé de produits locaux, mardi midi.

Lycée Pierre et Marie-Curie. Les élèves ont mangé local

À Saint-Lô, ce sont les lycées Pierre et Marie-Curie, de Saint-Lô Thère et Le Verrier qui étaient concernés. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du Plan régional d’alimentation et de restauration durables. "Nous faisons découvrir aux élèves les produits de chez nous. Il n’y a pas de tomates ce midi, car en cette saison elles viennent du Maroc", explique Florent Lepeltier, responsable de cuisine au lycée Pierre et Marie-Curie. Faire ses courses autrement, c'est possible « Article « Côté Manche. 1/ La Ruche qui dit oui, à Saint-Lô Amélie et Hani Moudallal ont créé l’antenne saint-loise de la Ruche qui dit oui en mai 2012.

Faire ses courses autrement, c'est possible « Article « Côté Manche

La Ruche est un circuit court de distribution de produits locaux bio ou cultivés sans pesticides. Une trentaine de producteurs adhèrent à l’association, qui enregistre par ailleurs 1100 inscriptions. Dans les faits, environ 120 clients commandent régulièrement. Salon agroalimentaire de Saint-Lô - Aux Goûts du Jour. « Bio et local, c'est l'idéal » Du 17 au 23 septembre, les consommateurs sont invités à rencontrer les agriculteurs bio près de chez eux lors de la campagne « Bio et local, c’est l’idéal ».

« Bio et local, c'est l'idéal »

Un slogan qui affiche bien l’objectif de l’événement : sensibiliser le public aux avantages de la consommation de produits biologiques en circuits courts. C’est dans la région Rhône-Alpes, première région française en nombre d’exploitations bio, que la campagne « Bio et local, c’est l’idéal » est née en 2007. Cette année, du 17 au 23 septembre, elle est reprise nationalement par le réseau FNAB (Fédération nationale de l’agriculture biologique). Au programme, dans plusieurs régions : fermes ouvertes, ciné-débats, marchés bio, conférences, foires bio locales...

Rubrique Economie Exploitation - Diversification - Commercialiser ses produits. AGRICULTEUR NORMAND 03/04/15 Quelle perception et consommation des produits fermiers et locaux ? Le nombre des personnes enquêtées s'élève à 200, répartis selon les parts de marché des différents circuits de commercialisation : les grandes et moyennes surfaces (GMS), les magasins de proximités et les marchés.

AGRICULTEUR NORMAND 03/04/15 Quelle perception et consommation des produits fermiers et locaux ?

Les produits fermiers inspirent de la confiance Concernant la réassurance des consommateurs, l’enquête nous apporte deux enseignements :- d’un point de vue des labels, Agriculture Biologique (AB) et Label Rouge sont les labels les plus rassurants. Notons toutefois que près de 40 % des personnes interrogées ne sont rassurées par aucun label ;- par contre, d’un point de vue sémantique, le terme “fermier” inspire largement plus confiance (50 %) que les termes “terroir” (11 %), “local” (17 %) et “biologique” (21 %) (graphique 1). Des consommateurs prêts à payer un peu plus cher Une consommation fréquente et courante Définitions utilisées dans le cadre de cette étude. Merle%20Piotrowski%20Prigent.pdf. La consommation locale fait son trou. Une des facettes de la nouvelle consommation, outre sa dimension collaborative ou respectueuse de l’environnement, est son tropisme local.

La consommation locale fait son trou

Consommation : manger local partout en France. Local, circuit court : de plus en plus de consommateurs achètent des produits du terroir directement auprès des producteurs, soit par internet soit en se rendant directement à la ferme.

Consommation : manger local partout en France

Je mange LOCAL - Dispositif national de valorisation des productions locales : Le locavore. L’incroyable enjeu du « local » Comment ne pas se réjouir du développement de ce nouveau rapport à l'alimentation, qui redonne au « consomm’acteurs » le pouvoir sur son assiette !

Je mange LOCAL - Dispositif national de valorisation des productions locales : Le locavore

Manger local, un modèle pour tous ? Consommer des produits de saison cultivés localement est d’ors et déjà possible.

Manger local, un modèle pour tous ?

Je suis Locavore. Qui sont les consommateurs de produits bio ? - Manger Bio. Vous êtes de plus en plus nombreux à choisir des produits bio.

Qui sont les consommateurs de produits bio ? - Manger Bio

Vos motivations ne sont pas les mêmes que celles de votre voisin. Mais, devant une gamme de plus en plus variée , vous n’avez que l’embarras du choix pour choisir les produits qui vous conviennent. Aujourd’hui, plus d’un Français sur quatre (27 %, selon le cabinet d’études TMO), achète régulièrement des produits issus de l’agriculture biologique, et près d’un sur deux en consomme de temps à autre. L’amateur de bio a évolué : il est souvent un consommateur "picoreur", c’est à dire occasionnel. Il achète, par ailleurs, des produits non biologiques.

Les grandes enseignes s’y sont mises Alors que les produits bio existent depuis les années 70, ce n’est qu’à partir de 1990 que les grandes enseignes commencent à s’intéresser à ce créneau. Depuis, l’agriculture biologique a fait irruption dans toutes les grandes surfaces. Pourquoi acheter des produits bio ? Définition d'un produit Bio (Biologique)

Guide santé : Aliments biologiques - Aliments biologiques. Carnet_6_conso_locale__011081100_1621_19082011.pdf.