background preloader

Agilité dans les organisation et entreprises libérées

Facebook Twitter

#entrepriselibérée #agilitémanagériale #entrepriseagile

L'agilité dans les organisations - Dossier. L’agilité dans les organisation est à toutes les sauces et on entend de plus en plus parler de l’entreprise agile ou libérée. Après un premier réflexe de rejet et de méfiance vis à vis de ce mouvement sur fond de règlement de compte entre les détracteurs et les partisans dogmatiques, le temps de la lucidité et de la maturité est arrivé. Quels que soit leur nom, entreprise agile, libérée, société à responsabilité augmentée (SARA), entreprise organique, entreprise neuronale, entreprise holistique, démocratisée… chaque jour par de nombreuses entreprises, de toutes les tailles et de tous les secteurs, se lancent dans la démarche. Entreprise libérée, les raisons du succès. Liberté et pouvoir en entreprise, les raisons du divorce. En entreprise, travail et bonheur riment-ils ? Si l’on en croit les défenseurs des entreprises libérées ou agiles, elles permettrait d’allier performance dans le travail et bonheur en entreprise.

En entreprise, travail et bonheur riment-ils ?

Dans cette vidéo « Le bonheur expliqué », Frédéric Lenoir nous donne quelques pistes sur les origines et les moyens pour atteindre le bonheur. La quête du bonheur est un enjeu majeur pour un grand nombre d’entre nous, comment un modèle organisationnel peut-il prétendre y contribuer ? Travail et bonheur dans l’entreprise, mythe ou réalité ?

Les derniers travaux en neurosciences nous indiquent que l’origine du bonheur serait pour : 50% d’origine génétique40% lié à notre façon de percevoir le monde et à nos choix10% seulement à notre condition réelle d’existence Plusieurs conditions seraient donc nécessaires pour accéder au bonheur. Entreprises agiles ou libérées, les concepts majeurs. L’entreprise doit faire face à un monde en profonde mutation et de nouveaux modes de management et d’organisation voient le jour, les entreprises agiles et les entreprises libérées en sont deux émanations.

Entreprises agiles ou libérées, les concepts majeurs

Dans notre article sur les Echos : Entreprises libérées et agiles, révolution managériale ou évolution sociétale vous trouverez les raisons qui ont conduit à leur émergence. Ces entreprises agiles qui proposent des modes de gouvernances alternatifs s’appuient sur des concepts communs. Gestion des tensions et entreprises 3.0. Cet article fait suite au très bon article d’Emanuel Nardon : L’entreprise libérée ?

Gestion des tensions et entreprises 3.0

Radiographie d’une notion en vogue Dans celui-ci, l’auteur rappelle les fondements des entreprises agiles ou libérées et insiste sur la notion de leader libérateur. il réaffirme l’idée popularisée par Isaac Getz, que le leader doit abandonner le pouvoir, il doit dire « pourquoi » et pas « comment », travailler et être à l’écoute de ses collaborateurs Ce sont des points de vues que je partage évidemment. Salariés libérés, le droit à l'erreur et à l'échec.

Il est toujours très instructif de regarder comment les entreprises se comportent face aux erreurs ou à l’échec.

Salariés libérés, le droit à l'erreur et à l'échec

Les réactions sont révélatrices du mode de fonctionnent et de la culture de l’entreprise. Elles traduisent également une notion de rapport au monde… Avez-vous le droit à l’erreur ? Les différentes réactions face au droit à l’erreur ou l’échec en entreprise Le cas des entreprises traditionnelles. Management, l'illusion du contrôle et prévisibilité. On entend régulièrement que le manager est là pour anticiper et prévoir ce que son équipe, qui a la tête dans le guidon, ne peut faire.

Management, l'illusion du contrôle et prévisibilité

La prévision, en permettant une projection dans le futur, ferait diminuer le stress perçu. Mais est-ce vraiment le cas ? Illusion du contrôle et culture d’entreprise. Déterminer sa vision d'entreprise pour mieux se libérer. On entend de plus en plus parler de vision d’entreprise.

Déterminer sa vision d'entreprise pour mieux se libérer

Sous ce terme se cache un certain nombre de concepts pas toujours équivalents. Socle de valeurs et cadre commun dans l'entreprise en cours de libération. On entend régulièrement parlé de socle de valeurs et de cadre commun dans l’entreprise et particulièrement dans les entreprises agiles ou libérées.

Socle de valeurs et cadre commun dans l'entreprise en cours de libération

On peut se demande qu’est-ce qui se regroupe sous ses notions et comment concrètement l’on peut les mettre en place dans l’entreprise. Définition et mise en place du socle de valeurs et du cadre commun De nombreux modèles utilisent ce vocabulaire et toute définition sera par essence réductrice, je vais tout d’abord donc présenter ces notions telles qu’elles sont envisagées du point de vue de la PNL et des neurosciences en particulier et du coaching en général. Puis nous allons voir comment les mettre en place et comment faire pour ne pas tomber dans les écueils. Le socle de valeurs Dans ce modèle les valeurs sont des croyances auxquelles nous attribuons un statut particulier en leur donnant de la « valeur » à nos yeux, nous permettant ainsi de les hiérarchiser.

Le cadre commun. La prise de décision dans les organisations agiles ou libérées. Il n’existe pas un modèle unique d’entreprise libérée et chaque entreprise a mis en place des modalités d’applications qui lui sont propres.

La prise de décision dans les organisations agiles ou libérées

Ceci étant, on retrouve des principes généraux, comme la confiance et la montée en autonomie et en responsabilité des équipes. Lorsque l’on se lance dans une transformation agile de son organisation beaucoup de questions, de sujets d’inquiétudes ou d’interrogations concernent la prise de décision. Ce questionnement est tout à fait logique et légitime dans la mesure où les décisions étaient le pré carré du management et de la hiérarchie.

Il s’agit tout d’abord de bien comprendre la notion d’autonomie et de responsabilité en rapport avec la prise de décision. Prise de décision dans le cadre de sa mission. Comment bien rater sa libération d'entreprise ? De plus en plus d’entreprises se lancent dans le mouvement avec plus ou moins de succès, voici la liste non exhaustive des fausses bonnes idées qui pourraient vous conduire droit dans le mur.

Comment bien rater sa libération d'entreprise ?

Bien communiquer sur la libération : Ça y est, cette fois vous avez murement réfléchi votre décision, en tant que CEO vous lancez la libération d’entreprise. Vous réunissez votre CODIR et décidez de leur annoncer votre choix. Vous communiquez à grand frais pour annoncer à tous l’imminente libération d’entreprise. Finalement, rater sa libération c’est facile, il peut suffire de mal commencer. Bien choisir la méthode : La libération d'équipe - mode d'emploi.

On parle beaucoup de libération d’entreprise, des entreprises de toutes tailles, de tous secteurs se lancent dans la démarche de l’entreprise libérée.

La libération d'équipe - mode d'emploi

Pour autant, certaines structures ne se sont peut-être pas encore lancées dans la démarche et il vous tarde d’attendre. Si vous êtes à un niveau intermédiaire de responsabilité, que vous dirigez un service ou une équipe, vous pouvez déjà et sans attendre faire quelque chose en mettant en œuvre votre propre libération d’équipe. Le management de la motivation des équipes. On entend régulièrement dire qu’un des rôles du manager est de motiver ses équipes. Motiver serait donc un verbe d’action, qui consiste faire des choses qui produiraient de la motivation chez les personnes visées. Et s il fallait voir cela différemment ? Pour mieux comprendre je vous propose un petit voyage dans notre cerveau. Libération d'entreprise, pourquoi est-ce si dur de changer ? La libération d’une entreprise peut vite se révéler un problème ardu. On peut avoir toutes les bonnes intentions du monde, vivre le changement depuis l’intérieur du système est une chose compliquée.

Inertie, résistances et déconvenues ne sont pas à exclure. On peut raisonnablement se demander pourquoi et surtout comment faire pour faciliter la transformation. Le Corporate Hacking : la libération de l'intérieur ? L'intelligence collective en entreprise, comment ça marche ? Face à la complexité, demain tous entrepreneur ? Les modifications profondes de notre société conduisent à des changements dans la façon d’appréhender le travail dans nos organisations. Wholeness et éloge de la faiblesse en entreprise. Les émotions, les faiblesses en entreprise sont mal perçues. Tous autant que nous sommes avons eu à cacher nos propres faiblesses et nos émotions pour préserver une image, à priori, meilleure que la réalité. Les entreprises demandent des personnes fortes, ultra-compétentes, parfaites, elles recherchent le moutons à 5 pattes, les annonces publiées en sont régulièrement la démonstration.

Organisation : gestion du changement vs changement en continu. La gestion du changement ou change management a été le fer de lance des entreprises et des organisations pour faire face à l’évolution de leur environnement de manière ponctuelle. De nos jours, où les changements s’enchainent en permanence ou se télescopent, il n’est plus possible de faire de la gestion du changement, il faut l’intégrer en continu. Management agile et biomimétisme - les leçons de la nature. On entend de plus en plus parler du biomimétisme ce processus d’innovation qui s’inspire des processus et fonctions du vivant. Le biomimétisme peut concerner des échelles microscopiques ou des échelles macroscopiques comme des écosystèmes dans leur entier. Cette tendance qui consiste à regarder ce que 4.5 milliards d’année d’évolution ont testé et éprouvé pour nous s’applique également au management. Le management par la confiance expliqué par les neurosciences.

Crédit image : Chris & Karen Highland. L'entreprise libérée est morte ... vive l'organisation agile. L’entreprise libérée est attaquée par un certain nombre de détracteurs et une polémique persiste sur ses intentions ou sa mise en application alimentée par des déçus des transformations ratées. Utopique, dogmatique, asservissante, irréaliste, manipulatrice…voici un certain nombre de qualificatifs que l’on peut trouver sur la toile. La culture agile qu'est ce que c'est ?