background preloader

Pacifiquehottelart

Facebook Twitter

Laisser les enfants devant les écrans est préjudiciable. Des chercheurs affirment que l'Académie des sciences a tort de minimiser les effets de la télévison, d'Internet et des jeux vidéo sur les jeunes. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Michel Desmurget, directeur de recherche en neurosciences à l'Inserm ; Laurent Bègue, professeur de psychologie sociale ; Bruno Harlé, pédopsychiatre L'Académie des sciences a publié, le 17 janvier, un avis intitulé "L'enfant et les écrans". Les recommandations avancées sont si surprenantes, au regard des données d'ensemble de la littérature scientifique et des prises de position récentes de plusieurs institutions sanitaires majeures, que l'on peut s'interroger sur le soin apporté à la rédaction de ce travail.

Lorsque l'Académie américaine de pédiatrie rédige un avis sur l'usage des écrans, elle fait appel à des spécialistes reconnus du domaine. L'usage veut que les avis officiels soient adossés à l'état du savoir scientifique. Le travail de l'Académie semble de ce point de vue largement défaillant. Le pour et le contre des jeux vidéo. L’ordinateur (logiciels, cédéroms, Internet, tablettes, téléphones intelligents) offre des jeux spécialement conçus pour les enfants. On trouve aussi des consoles de jeux vidéo (Wii, Xbox, PlayStation, Game Boy, DS) qui, très tôt, captivent l’enfant.

Ces divers jeux sont-ils à bannir ou faut-il au contraire sensibiliser les enfants à ce monde virtuel? Selon les Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire pour la petite enfance, les enfants de 2 à 4 ans ne devraient pas dépasser 1 heure d’activité passive par jour et les 5 ans et plus, pas plus de 2 heures, tout type d’écran confondu. C’est-à-dire que l’on doit considérer ensemble les heures passées à regarder la télévision, à jouer à l’ordinateur, etc. Les enfants de moins de 2 ans ne devraient pas être exposés à la télévision ou à l’ordinateur. Le pour L’ordinateur : En jouant à l’ordinateur, l’enfant apprend à utiliser une souris, à déplacer le curseur sur l’écran, et découvre les rudiments de l’ordinateur. Le contre. Quelle place pour le jeu dans le développement de l'enfant ? Comment le jeu stimule-t-il le développement de l’enfant ? Imiter, faire semblant, imaginer et créer le conduisent petit à petit à appréhender et à maîtriser son environnement.

Quelques clés pour comprendre avec le Docteur Patrice Huerre, psychiatre et auteur de Place au jeu, aux éditions Nathan. Jouer pour rire, mais pas seulement ! Chez le tout petit, ce sont les jeux sensoriels qui dominent. Ce peut être pour séduire, attirer l’attention, imiter l’adulte ou un autre enfant, copier des modèles proches. Jouer pour éduquer et transmettre Le jeu est un bon support d’éducation tant qu’il reste spontané et non imposé. A travers le jeu passent énormément de choses. Auteur de : Place au jeu, Editions Nathan Propos recueillis par Solène Pouillot. Le jeu de l'enfant et la construction sociale de la réalité.

L’enfance de la sociologie La sociologie a-t-elle quelque chose à dire sur l’enfant et l’enfance ? Elle ne s’y intéresse en fait que très peu, y compris les sociologies de l’éducation et de la famille (Duru-Bellat, 1992 ; Montandon, 1997 ; Sirota, 1998). Et, lorsqu’elle le fait, c’est en considérant l’enfant comme cible de l’action éducative, pédagogique, socialisatrice (Sirota, 1993 ; Montandon, 1997). Pour le sociologue (particulièrement en France), l’enfant en tant que tel n’existe pas ; il est un être en devenir, un adulte en gestation : le monde social se produit et se reproduit par l’intermédiaire de ce chaînon traité comme une « boîte noire ». L’enfant relève principalement de la psychologie du développement (Brougère, 1997).

Jeux et activités ludiques L’univers des jeux et des jouets se prête particulièrement à une sociologie de l’enfance. 1. 2. La socialisation. Quelle est l'importance du jeu pour un enfant ? Le jeu occupe une place primordiale dans la vie d'un enfant dès son plus jeune âge. Il lui permet notamment d'apprendre à développer son imaginaire et d'échanger avec les autres...

Explications de Caroline Perez, éducatrice de jeunes enfants. Quel rôle a le jeu dans la vie d'un enfant ? Caroline Perez : Le jeu est aussi important que de lire des histoires ou encore de faire des dessins... Souvent les parents disent : "Ah, il a joué, donc il n'a rien fait ". A partir de quel âge l'enfant s'intéresse-t-il aux jeux de construction ?

Dès qu'il commence à pouvoir empiler des cubes gigognes. Une fois qu'il a compris ce processus de construction, que se passe-t-il ? A partir de 2 ans et demi, l'enfant fait des scénarios, il invente des histoires qui se mettent en place autour des constructions très basiques, même d'un mur bancal ! Les Lego sont très présents dans les jeux de construction... Depuis toujours, les enfants aiment le Kapla parce que c'est facile à empiler. A lire aussi :