Conseils précieux

Facebook Twitter

Former les doctorants à la pédagogie. Eva est en deuxième année de doctorat, son domaine de recherche est la sociologie urbaine.

Former les doctorants à la pédagogie

Elle travaille à mi-temps à la bibliothèque universitaire pour financer son doctorat. Lors d’un rendez-vous avec son directeur de thèse, celui-ci lui propose de prendre en charge, en tant que vacataire, deux TD de L1 et un CM en L3. Eva n’a jamais enseigné, mais elle pense que cette expérience d’enseignement constituera un atout majeur dans son CV, elle accepte donc avec plaisir la proposition. Son directeur lui donne les titres des enseignements dont elle aura la charge : « sociologie de l’éducation », « sociologie du corps », « introduction à l’anthropologie », et il n’oublie pas de lui donner quelques notes écrites à la main et trois textes clés à aborder en cours.

Le défi d’Eva est de taille. Profession : doctorant.e-enseignant.e | Docere. Top ten questions for the PhD oral exam — Advice for authoring a PhD or academic book. When you have finally finished writing a PhD dissertation or thesis, and submitted it to the university for review, you are at the end of a long period of grappling with dozens of tricky and detailed problems and issues.

Top ten questions for the PhD oral exam — Advice for authoring a PhD or academic book

For instance, how to upgrade the dodgy paragraph on page 102; what the sources were for Figure 5.7; or how to best (re-)phrase your hypotheses or expectations so as to fit the research you actually did. Perhaps for some weeks after submission these kinds of concerns will buzz around your head. They may even prompt you to lie awake at night rehearsing answers to the examiners, if they should ask about why you did x at one point, instead of y. Yet an oral examination of a doctorate (a ‘viva’ in British parlance) is rarely just an exercise in ‘Spot the problem’/ ‘Frame an answer’ mode. Comment écrire sa thèse ? Quelques conseils. J’ai participé la semaine passée à un atelier d’écriture organisé par la Conférence Universitaire de Suisse Occidentale, qui propose aux doctorants une formation très riche aux compétences transversales.

Comment écrire sa thèse ? Quelques conseils

Il s’agissait en l’occurrence de deux journées de formation sur le processus d’écriture académique : comment écrire une thèse, un article, ou une communication ? La formation m’a beaucoup appris et a le mérite d’expliciter certaines pratiques dont on ne parle pas toujours, que ce soit avec les autres doctorants ou avec son directeur de thèse. Donc voici ce que j’ai retenu de cet atelier. Cet atelier a été donné par Lea Sgier (Central European University/Université de Genève). Une nouvelle fois, j’utilise les illustrations de @Fantaroux , toujours aussi perspicaces et qui sentent le vécu ! Rédiger une thèse : retours d’expériences. Writing home (cc National Library of Scotland) Pour sa quatrième séance, le séminaire “Le Doctorat, côté pratique(s)” a accueilli trois jeunes docteurs en sciences sociales pour un retour sur expérience de la rédaction de la thèse.

Rédiger une thèse : retours d’expériences

Ce séminaire est un atelier pluridisciplinaire organisé par une équipe de doctorants au sein de l’école doctorale 486 ScSo de l’Université de Lyon dans le but d’animer une réflexion suivie autour des différentes étapes du travail de thèse et du parcours d’un doctorant en sciences humaines et sociales. Il souhaite constituer un espace de dialogue pour que les doctorants puissent aborder les questions pratiques liées à la thèse avec des interlocuteurs compétents. Comment mieux faire connaître mes recherches ? Sucked into the ground par Timove, licence CC Texte de mon inter­ven­tion à la Jour­née des entrants CNRS, qui s’est tenue à Beaune, les 19 et 20 novembre 2009.

Comment mieux faire connaître mes recherches ?

On m’a demandé de vous pré­sen­ter, à vous, nou­veaux entrants CNRS (je n’oserai pas dire « jeunes »), com­ment mieux faire connaître vos recherches. Je com­men­ce­rai par pré­ci­ser que vous êtes des cher­cheurs et des ITA, et que le pro­gramme de ces jour­nées fait sur­tout la part belle aux cher­cheurs. Je m’attellerai donc, ici, à répondre à la ques­tion « com­ment mieux faire connaître NOS recherches » ?

De l’écrit universitaire au texte lisible: conseils d’un éditeur militant à l’attention des doctorants. Partagés entre la honte d’être lus et la peur d’être ignorés, les étudiants se résignent trop souvent à voir leurs thèses « caler des pieds de table » ou s’empoussiérer dans les rayons inexplorés des bibliothèques de la Faculté.

De l’écrit universitaire au texte lisible: conseils d’un éditeur militant à l’attention des doctorants

L’intervention de Jean Ferreux au séminaire d’ACT (séance du 03/12/2010) offre diverses réponses à cette sensation de vanité des écrits académiques. Anthropologue, baroudeur, cadre supérieur de l’aviation civile devenu directeur des Editions Téraèdre, il est l’auteur de l’opuscule De l’écrit universitaire au texte lisible (2009), fruit de son expérience au contact d’étudiants et de chercheurs. Entrer dans la ronde des revues en SHS. Publier ou ne pas publier, that is the question (récurrente dans le séminaire ACT, car ô combien centrale).

Entrer dans la ronde des revues en SHS

Mais plus encore : comment publier ? Pour y répondre, Christine Langlois, rédactrice en chef de la revue Terrain, et Joël Noret, co-rédacteur en chef de la revue Civilisations étaient les invités de la séance du séminaire du 4 février 2011. Ils sont venus avec quelques prospectus, catalogues et autres exemplaires de leurs publications, pour discuter de la santé des éditions en SHS en France et ailleurs, mais aussi et surtout avec un certain nombre de conseils pratiques et d’encouragements qu’il a fait bon écouter. Répondre à un appel à contribution. Du 9 au 12 juin 2010 s’est déroulé un atelier d’écriture, organisé par quatre doctorants (de l’EHESS et de Institut d’Urbanisme de Paris).

Répondre à un appel à contribution

L’un des temps de travail était consacré aux réponses à des appels à contribution : nous vous proposons ici un rapide survol des questions évoquées à cette occasion. Qu’est-ce qu’une réponse à un appel à contributions ? Une proposition de contribution est un texte assez court (une demi-page ou une page maximum) dans lequel on décrit un projet d’article, que l’on propose à la revue qui a fait paraître un appel à contribution. C’est donc un texte qui parle d’un texte à venir, qui n’existe pas encore… ! Aeiou-Fluctuat. Bien débuter sa thèse.