background preloader

Le sacre de napoléon

Facebook Twitter

Jacques-Louis David (1748-1825) Etat civil Nom : Jacques-Louis DavidDates : 1748-1825Qualités : Premier peintre de Napoléon Ier depuis 1804 Une formation académique : entre le rococo et le néoclassicisme Jacques-Louis David est né en 1748, dans une famille de la bourgeoisie parisienne.

Jacques-Louis David (1748-1825)

Sa mère, Marie-Geneviève, née Buron, appartient à une dynastie de maîtres maçons qui fréquente les peintres et sculpteurs. David est également parent du peintre François Boucher, artiste favori de Madame de Pompadour et représentant éminent du rococo (style précieux, particulièrement développé sous le règne de Louis XV, caractérisé par la profusion et la surenchère ornementale). Célèbre peintre du XVIIIe siècle, François Boucher est surtout connu pour la grâce et la sensualité de ses scènes mythologiques et pastorales. David rencontre François Boucher en 1764. Sa recherche d’un style nouveau autant que sa quête académique le conduisent à composer de grandes peintures d’histoire.

David est nommé premier peintre le 18 décembre 1805. Louis David. Peintre français (Paris 1748-Bruxelles 1825).

Louis David

Salué comme le chef de file du néoclassicisme français et comme l'un des plus grands peintres d'histoire, Louis David incarna pour Eugène Delacroix « un composé singulier de réalisme et d'idéal ». Son œuvre couvre une époque qui englobe la Révolution et l'Empire. 1. La formation à Rome En 1757, à la mort de son père, le mercier Maurice David, Jacques Louis est élevé par un oncle et orienté vers l'architecture. Celle-ci le conduit à concourir pour le prix de Rome dès 1771 (Combat de Minerve et de Mars). Partant pour Rome, David y passe cinq années (1775-1780) qui vont lui révéler la grandeur et la rigueur de l'antique. Peu nombreuses sont les peintures que l'on connaît de cette période. 2.

En 1784, David retourne à Rome afin d'exécuter in situ son Serment des Horaces, œuvre de commande qui est envoyée au Salon de 1785. 3. 4. Un autre argument que David avance tient à sa maîtrise de la composition picturale. Dare-d'Art: DAVID "Sacre de l'empereur Napoléon 1er et couronnement de l'impératrice Joséphine dans la cathédrale Notre Dame de Paris, le 2 décembre 1804". Huile sur toile peinte de 1805 à 1807 6m10 x 9m70 Musée du Louvre, aile Denon. courant artistique : peinture historique au style pictural appartenant au néoclassicisme.

Dare-d'Art: DAVID "Sacre de l'empereur Napoléon 1er et couronnement de l'impératrice Joséphine dans la cathédrale Notre Dame de Paris, le 2 décembre 1804"

Le peintre: Jacques-Louis David (1748-1825) est un artiste français: il naît à Paris et après une formation artistique, il se rend à Rome, où il reste 5 années. Le sacre de Napoleon 1er bis. Jacques-Louis David. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jacques-Louis David

Pour les articles homonymes, voir David. Jacques-Louis David, est un peintre et conventionnel français né le à Paris et mort le à Bruxelles. Il est considéré comme le chef de file du mouvement néo-classique, dont il représente le style pictural. Il opère une rupture avec le style galant et libertin de la peinture rococo du XVIIIe siècle représentée à l'époque par François Boucher et Carl Van Loo, et revendique l’héritage du classicisme de Nicolas Poussin et des idéaux esthétiques grecs et romains, en cherchant, selon sa propre formule, à « régénérer les arts en développant une peinture que les classiques grecs et romains auraient sans hésiter pu prendre pour la leur[1] ». HDA sacre de Napoleon. Le Sacre de Napoléon à la loupe.

Le Sacre de Napoléon. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Sacre de Napoléon

Le Sacre de Napoléon, musée du Louvre. Le Sacre de Napoléon (titre complet Sacre de l'empereur Napoléon Ier et couronnement de l'impératrice Joséphine dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 2 décembre 1804) est un tableau peint entre 1806 et 1807 par Jacques-Louis David, peintre officiel de Napoléon Ier, qui représente une des cérémonies du couronnement. Imposante par ses dimensions, presque dix mètres sur plus de six, la toile de David est conservée au Louvre. Une réplique quasiment identique commencée en 1808 par David et terminée lors de l'exil du peintre à Bruxelles est accrochée au musée du château de Versailles dans la salle du Sacre. Le sacre de Napoléon. Contexte historique En août 1802, un plébiscite avait établi le Consulat à vie, étape importante vers l’identification de la république à Bonaparte.

Le sacre de Napoléon

Au début de 1803, on avait vainement tenté d’obtenir de Louis XVIII une renonciation à ses droits sur la couronne de France. Devant son refus, on évoqua le mythe de l’empire carolingien, moins choquant que la monarchie pour les partisans de la république, d’autant que la notion d’empire s’entendait aussi de manière plus abstraite : Bonaparte ou la France révolutionnaire étendaient leur empire sur l’ensemble des territoires conquis.

En avril 1804, le Conseil d’Etat suggéra officiellement la création de l’Empire, et le Sénat adopta le 18 mai 1804 la nouvelle constitution confiant le « gouvernement de la république » à Napoléon Bonaparte, empereur héréditaire. Ce sénatus-consulte fut validé par plébiscite. Analyse de l'image Toutefois, si solennité il y a, le tableau ne reflète aucun sentiment religieux. Interprétation.