background preloader

Grammaire (enseignement/apprentissage de la)

Facebook Twitter

Grammaire élémentaire de la langue française. Contexte(s) et enseignement / apprentissage d'une grammaire. Media file 8486. Le feedback entre pairs, points de focalisation et attitudes lors des tâches d’écriture produites par les apprenants de FLE. 1Cette étude, essentiellement d’ordre qualitatif, se propose d’étudier la pertinence du feedback entre pairs « peer feedback » (Tsui & Ng, 2000) lors des tâches d’écriture produites par des apprenants de FLE en seconde année à l’Université de Copenhague. 2L’objectif de ce travail est double.

Le feedback entre pairs, points de focalisation et attitudes lors des tâches d’écriture produites par les apprenants de FLE

Premièrement, il se propose d’étudier les types de corrections proposées par les apprenants et les révisions subséquentes adoptées dans leurs travaux écrits. INRP RS014 14. Repères - Archives : Fascicule N°14, 1996 (nouvelle série) La grammaire à l'école. Pourquoi en faire ? Pour quoi en faire ? GROSSMANN, Francis ; VARGAS, Claude [Article] Pour une clarification du statut des activités grammaticales à l'école.p.3-14 TOURATIER, Christian [Article] Les savoirs grammaticaux de référence : dix ans de grammaires pour l'Université.p.15-36 TREIGNIER, Jacques.

Repères - Archives : Fascicule N°14, 1996 (nouvelle série) La grammaire à l'école. Pourquoi en faire ? Pour quoi en faire ?

Que faire de la grammaire et comment en faire ? 1Chez les enseignants de langue, chez leurs formateurs et dans le milieu de la didactique du français en général, la grammaire et son enseignement ont été et demeurent les objets d’un questionnement comportant généralement trois strates.

Que faire de la grammaire et comment en faire ?

Les approches grammaticales s’adressent-elles à un véritable domaine de réalité langagière, et si oui quels sont la nature et l’empan de ce domaine ? La maitrise de notions et de règles grammaticales peut-elle être utile au développement des capacités langagières des élèves, et si oui, quel modèle de référence adopter pour conceptualiser ces notions et ces règles ? Quel que soit le cadre de référence choisi, quelle place donner à l’enseignement grammatical dans les programmes scolaires, et quelle méthodologie mettre en œuvre pour en assurer l’efficacité ? Linguistik Online. Le Professeur de Français: L’enseignement de la grammaire (quiz) 1.

Le Professeur de Français: L’enseignement de la grammaire (quiz)

Les articles partitifs et la négation. La place de la grammaire dans les méthodes de FLE. Al.enssib.fr/bibliotheque/documents/dessride/rrbtanriverdieva. Www.sid.ir/En/VEWSSID/J_pdf/110120090807. Www.utc.fr/~untele/volume1.pdf#page=92. Ressources-cla.univ-fcomte.fr/gerflint/Algerie15/bouacha. Web.atilf.fr/IMG/pdf/melanges/03_ORiordan.pdf. Du discours du linguiste au discours pédagogique : tribulations de quelques concepts grammaticaux. 2.1.

Du discours du linguiste au discours pédagogique : tribulations de quelques concepts grammaticaux

Heurs et malheurs de la conjonction de coordination Le traitement de la coordination (entrée catégorielle, ou entrée par le sens) nous paraît un bon exemple des difficultés qu’il y a à traiter pédagogiquement un problème dont le moins qu’on puisse dire est qu’il laisse une large impression de flottement dans les grammaires de référence. Didactique intégrée des langues et traitement de la grammaire. Pour notre travail en équipe de bivalence, nous adoptons la définition didactique de la grammaire proposée par J.

Didactique intégrée des langues et traitement de la grammaire

-P. Cuq, qui s’oppose, à notre avis, à la didactique « traditionnelle » : D’un point de vue strictement didactique, on peut appeler grammaire : Le résultat de l’activité heuristique qui permet à l’apprenant de se construire une représentation métalinguistique organisée de la langue qu’il étudie.Le guidage par l’enseignant de cette activité en fonction de la représentation métalinguistique organisée qu’il se fait de la langue qu’il enseigne. (1996 : 41) Cependant, comme le mot grammaire peut prendre encore d’autres sens (manuel ou discipline scolaire, règles prescriptives, modèles métalinguistiques, grammaire intériorisée, etc.), c’est le contexte dans lequel il s’inscrit qui désignera le sens utilisé. La demande grammaticale des non-spécialistes en langue française. Pour répondre aux habitudes de modélisation d’un public spécifique, la présentation de la quantification pourra prendre la forme suivante.

La demande grammaticale des non-spécialistes en langue française

Dans un premier temps, deux catégories de mots seront rappelés : les quantificateurs d’un côté, et de l’autre, les non-quantificateurs. Ainsi, les préfixes seront divisés en numératifs (uni-, bi-, quadri-, milli-) et non numératifs (demi-, mi-, mini-, multi-, omni-, équi-). Ensuite, les mots indéfinis pourront être regroupés en sous-ensembles : Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales. Lidia Lebas-Fraczak 2011. Grammar Teaching Revisited: EFL Teachers between Grammar Abstinence and Formal Grammar Teaching, Australian Journal of Teacher Education, 2012-Feb. The study of English language teachers' cognitions and its relationship to teachers' classroom practices have recently been the focus of language teaching and teacher education (Borg, 2006 & 2010).

Grammar Teaching Revisited: EFL Teachers between Grammar Abstinence and Formal Grammar Teaching, Australian Journal of Teacher Education, 2012-Feb

However, rarely have the studies delved into teachers' knowledge about grammar (reviewed by Borg, 2001) or investigated the relationships between teachers' knowledge about grammar and teachers' actions (Borg, 2003; Sanchez, 2010). Moreover, these studies have been mostly conducted by English native speaker researchers who do not necessarily have the same cultural or linguistic background of the participants in the studies (Andrew, 2001 cited in Sanchez, 2010, p. 45). Also, they are largely confined to English native speaker teachers and few have addressed non-native speaker teachers in countries where English is a foreign language (Sanchez, 2010, p. 45). L'enseignement de la grammaire en classe de français langue étrangère. Actuellement, il s’avère bien difficile de se faire une idée précise des pratiques en usage dans les classes de FLE en ce qui concerne l’enseignement de la grammaire.

L'enseignement de la grammaire en classe de français langue étrangère

Cette composante linguistique, qui a connu une période de disgrâce, une sorte de passage à vide dans les années soixante et soixante-dix, semble revenue en force aujourd’hui dans la classe de langue. Ce retour démontre qu’elle est incontournable pour quiconque veut apprendre à communiquer en français. À l’heure où l’éclectisme paraît légitimé, les pratiques les plus hétérogènes se côtoient. La notion de grammaire dans l'enseignement/apprentissage du FLE. Enseigner la grammaire aujourd'hui. Www.tesol-france.org/articles/Colloque05/Puren05.pdf. Descriptions grammaticales et enseignement de la grammaire en FLE. Représentations de l'enseignement/ apprentissage de la grammaire en didactique des langues. L’une des rares lois universelles de la didactique des langues-cultures étrangères est sans doute qu’il est impossible de parvenir à l’universalité.

Représentations de l'enseignement/ apprentissage de la grammaire en didactique des langues

On peut l’énoncer en ces termes : « Toute proposition méthodologique ou didactique est strictement conditionnelle au contexte dans lequel et pour lequel elle a été formulée ». Sur ce point comme sur beaucoup d’autres, notre discipline se retrouve en (bonne) compagnie des autres Sciences humaines. Dans notre discipline, l’équivalent des réalités institutionnelles dont part le spécialiste pour décrire le fonctionnement effectif des processus économiques, ce sont les différents environnements didactiques, et leurs effets sur les processus effectifs d’enseignement/apprentissage des langues-cultures.

Il me semble que l’on peut repérer, dans l’évolution historique de notre discipline en France, quatre grandes représentations du rapport entre grammaire et didactique. L'organisation d'un parcours d'autonomie guidée en enseignement/ apprentissage grammatical : comparaison entre un dispositif papier (manuel) et un dispositif informatique (site internet) Notes Nous ne dirons pas « naturelles », ce qualificatif renvoyant à une opposition « naturel/artificiel » que nous récusons pour notre part (cf. Puren, C., 1998, pp. 367-370). On y retrouve la même série de tâches (repérage/reconnaissance, conceptualisation, application de règles), même si – méthodes actives obligent – toutes sont réalisées désormais par l’élève lui-même, et non plus seulement la dernière.

Voir la note 2 de cette Annexe I. La didactique de l’espagnol est la seule, en France, à ne pas avoir adopté ou du moins intégré la méthodologie audiovisuelle, et cette stratégie de repli s’est répétée vis-à-vis de l’approche communicative. Il s’agit des compréhensions orale et écrite, expressions orale et écrite, qui vont se faire naturellement sur les contenus thématiques et culturels du texte de base. Cours d'initiation à la didactique du Français Langue Etrangère en contexte syrien.

Www.lb.auf.org/fle/cours/cours2_CE/telecharger/exemple en grammaire conceptualisation article.pdf. Implicite/explicite, inductif/déductif - flweblog. Data-driven learning - flweblog. Www.corpus4u.org/forum/upload/forum/2006062200592293.pdf. La mise en œuvre de la « grammaire du sens » dans l'approche communicative. Cette analyse va essentiellement porter sur le métalangage utilisé et sur l’examen de quelques aspects précis de deux chapitres de la grammaire : la quantification et la situation dans le temps.

Les deux ouvrages précédemment cités ont une finalité différente, et leur rapport au métalangage grammatical traditionnel est par conséquent quelque peu différent. Dans l’ouvrage de P. Charaudeau, qui est une description grammaticale (et discursive) explicative à statut théorique, l’explication des phénomènes est entièrement sémantique. L’ouvrage de G.D. de Salins, destiné être utilisé par des enseignants et des étudiants, a lui une autre finalité. Il comporte souvent des sous-catégories traditionnelles regroupées à l’intérieur d’une grande catégorie sémantique : il s’agissait en effet, pour l’auteur, de faire un pont entre l’approche notionnelle de la grammaire et les catégories traditionnelles à travers lesquelles les étudiants ont commencé à apprendre les formes de la langue-cible.

Quelle grammaire pour quel apprenant ? Que la place et le rôle de l’enseignement de la grammaire à divers niveaux prêtent toujours à une abondante littérature, et à controverse, n’est pas douteux. Cependant, pour l’enseignant de FLE à un niveau que l’on pourrait qualifier « d’avancé », par exemple en première année d’un cursus universitaire [2] Le terme « avancé » laisse bien sûr à désirer, étant... [2] , une évidence s’impose : il faut trouver le moyen d’aider les apprenants à surmonter les traquenards de l’orthographe et de la morphosyntaxe, même si on peut bien sûr admettre que leur méconnaissance ne fait pas toujours obstacle à la compréhension et à la communication. Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales.

Nouvelle grammaire ?