background preloader

Pénitentiaire

Facebook Twitter

Ecti - Missions pénitentiaires en Paca. Connexion. Carte_etablissement_JANVIER2011. Connexion. Connexion. Annuaire des établissements pénitentiaires. Annuaire des établissements pénitentiaires Les maisons d'arrêt reçoivent les prévenus en détention provisoire et les condamnés à une peine n'excédant pas 2 ans. Les centres de détention accueillent les détenus condamnés à une peine supérieure à 2 ans. Les maisons centrales accueillent les détenus condamnés à de longues peines.

Le régime de détention est essentiellement axé sur la sécurité. Les centres pénitentiaires sont des établissements mixtes qui comprennent au moins deux quartiers de détention à régimes différents (maison d'arrêt, centre de détention et/ou maison centrale). Les centres de semi-liberté reçoivent des condamnés admis au régime de la semi-liberté ou du placement à l'extérieur. Les établissements pénitentiaires pour mineurs (EPM) accueillent de jeunes détenus, âgés de 13 à 18 ans.

Vous souhaitez visualiser la carte des établissements pénitentiaires... Pour trouver l'établissement pénitentiaire que vous recherchez indiquez votre code postal dans le formulaire ci-dessous : Ecti - Missions pénitentiaires en Paca. Connexion. Services pénitentiaires insertion et probation. Ministère de la Justice Lieux d'information Lieux de justice Services pénitentiaires Protection judiciairede la jeunesse Écoles Partenaires Accueil > Services pénitentiaires insertion et probation Services pénitentiaires d'insertion et de probation Consulter la brochure " Le service pénitentiaire d'insertion et de probation (SPIP) Mission : prévenir la récidive" Services pénitentiaires insertion et probation.

Prisons : Le record du nombre de détenus est battu. Le nombre de détenus dans les prisons françaises a atteint un nouveau record historique le 1er avril, avec 67.161 personnes incarcérées, selon les statistiques mensuelles de l'Administration pénitentiaire (AP) publiées vendredi. Le précédent record était de 66.445 détenus, un mois plus tôt, au 1er mars. Le nombre de détenus au 1er avril est en hausse de 1,1% sur un mois et de 4,7% sur un an (64.148 détenus au 1er avril 2011). La surpopulation carcérale a encore augmenté. Au 1er avril, il y avait 57.243 places de prison « opérationnelles », ce qui représentait un taux d'occupation de 117,3% (116,1% un mois plus tôt). Le nombre de personnes prévenues (en attente de jugement) s'élevait au 1er avril à 17.027, soit 25,4% des personnes incarcérées, précise l'AP.

Les mineurs détenus étaient 780, soit une augmentation de 9,1% par rapport au mois précédent (715 au 1er mars). 80.000 places prévues pour 2017 Actu France-Soir / Service Faits Divers (avec l'AFP) 1_recueildespreconisationsessentielles. Docs - Online documents, spreadsheets, presentations, surveys, file storage and more.

PRISON.EU.ORG - Le portail de l'information sur les prisons - Un site de Ban Public. Prison et réinsertion. 17 janvier 2019 Après quatre ans de travaux, la maison d'arrêt de Paris-La Santé a accueilli le 7 janvier 80 premiers détenus dans des espaces entièrement rénovés. La réouverture s’effectue après des travaux de rénovation exceptionnels du quartier bas et une reconstruction totale des quartiers haut. La capacité ... 15 janvier 2019 Stéphane Gély est le nouveau directeur interrégional des services pénitentiaires de Toulouse. 11 janvier 2019 Leurs missions Les équipes régionales d’intervention et de sécurité (ÉRIS) ont été créées en 2003 afin de renforcer la sécurité des établissements pénitentiaires et d’améliorer la capacité de réponse et la réactivité de l’administration en cas de troubles graves. 13 décembre 2018 Le virement bancaire devient l’unique moyen à partir du 1er janvier 2019 Le mandat justice, mis en place pour un an à la demande de la DAP en remplacement du mandat cash*, est supprimé le 31 décembre 2018. 10 décembre 2018 28 novembre 2018 19 novembre 2018 22 octobre 2018 01 octobre 2018.

Délinquance, justice et autres questions de société. Le littoral fait toujours l'objet de nombreuses convoitises : pressions foncières importantes, urbanisation accélérée, projets économiques axés sur le tourisme… le tout au détriment du maintien des activités agricoles, maritimes locales respectueuses de l’environnement et des espaces naturels riches de leur biodiversité. Avec la loi « Littoral », la France a préfiguré et donné à voir ce que peut être une politique concrète de développement durable avec ses dimensions économiques, sociales et environnementales.

Depuis plusieurs années et particulièrement depuis un an, des parlementaires prônent l'assouplissement de la loi. Il s’agit en réalité de l'affaiblir, tout en feignant d'en louer les mérites. Telle est la scène qui s'est à nouveau jouée à l’Assemblée Nationale, selon un scénario bien au point : la rédaction d'amendements de dernière minute, non concertés, sans étude d'impact, discutés hâtivement.

L’exact contraire, au fond, de ce que devrait être une démocratie participative. Le PS veut réserver les prisons aux ''grands délinquants'' Alors que les tueries de Toulouse ont ramené le thème de la sécurité au premier plan de la campagne présidentielle, le sénateur PS André Vallini a fustigé mardi le bilan de Nicolas Sarkozy. « Le discours sécuritaire est contredit par les faits », a-t-il affirmé. « La criminalité se durcit, l'insécurité se développe, les violences aux personnes explosent ». Selon celui qui est chargé de la justice dans l'équipe de campagne de François Hollande, « l'empilement des lois d'affichage votées dans la précipitation est destiné à masquer le manque de moyens nécessaires au fonctionnement de la justice, dont des milliers de décisions ne sont pas exécutées ». « Les peines prononcées sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus lourdes, et les prisons de plus en plus surpeuplées.

Sans résultat sur la délinquance car rien n'est fait pour la prévention en amont ni pour la réinsertion en aval », a ajouté André Vallini. La prison ''aggrave la récidive''