background preloader

Theories

Facebook Twitter

Théorie du ruissellement... Et pourquoi pas celle, de la capillarité, et de l'assèchement ...?!? Ou celle de la pyramide de ponzi, ou de Madoff...

Friedrich Hayek. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Friedrich Hayek

Pour les articles homonymes, voir Hayek. Portrait de Friedrich Hayek. Friedrich Hayek s'est intéressé à de nombreux champs de la connaissance humaine, comme l'économie, le droit[5], la psychologie, la philosophie ou la science politique. Sa pensée est notamment développée dans les ouvrages de philosophie politique comme La Route de la servitude (1944), La Constitution de la liberté (1960) ou encore Droit, législation et liberté (1973), ouvrages significatifs de la pensée libérale. Hayek a servi durant la Première Guerre mondiale et déclara que son expérience de la guerre et son désir d'aider à éviter de nouveau les erreurs qui ont amené à ce conflit ont mené sa carrière de penseur et d'économiste.

Hayek a vécu en Autriche, au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Allemagne, et a été naturalisé britannique en 1938. 1972-2012 : le Club de Rome confirme la date de la catastrophe. Il y a quelques semaines, le Club de Rome célébrait le quarantième anniversaire de son célèbre rapport (surnommé «Halte à la croissance?»)

1972-2012 : le Club de Rome confirme la date de la catastrophe

, dit aussi Rapport Meadows, du nom de son principal rédacteur. Ce rapport avait été présenté au public le 1er mars 1972, à partir d’une commande faite par le même Club de Rome (créé en 1968) au Massachusetts Institute of Technology (MIT) en 1970. Cette célébration a donné lieu à un symposium le 1er mars 2012, dont les conclusions sont présentées sur le site du Club de Rome.

Dans le même temps, un des organisme en charge du rapport, le Smithsonian Institution, rend public une version actualisée pour 2012 du rapport de 1972. Le Club de Rome. Qu'y avait-t-il donc dans le fameux "Rapport du Club de Rome" ? Documentation > Divers énergie > Divers > Qu'y avait-t-il donc dans le fameux "Rapport du Club de Rome" ?

Qu'y avait-t-il donc dans le fameux "Rapport du Club de Rome" ?

Qu'y a-t-il donc dans le "Rapport du Club de Rome" ? Club de Rome. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Club de Rome

Frédéric Bastiat. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Frédéric Bastiat

Pour les articles homonymes, voir Bastiat. Frédéric Bastiat Gravure représentant Frédéric Bastiat. Claude, Frédéric Bastiat, plus communément Frédéric Bastiat (Bayonne, – Rome, (à 49 ans) est un économiste, homme politique et polémiste libéral français. Entré tardivement dans le débat public, il marque la France du milieu du XIXe siècle en prenant part aux débats économiques : il collabore régulièrement au Journal des Économistes et entretient une polémique virulente avec Proudhon. Il développe une pensée libérale, caractérisée par la défense du libre-échange ou de la concurrence et l'opposition au socialisme et au colonialisme. Frédéric Bastiat - Bastiat.org - Nous démystifions les sophismes économiques depuis 1845.

Théorie du ruissellement. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La théorie du ruissellement et la politique économique libérale[modifier | modifier le code] Une conséquence de cette théorie est qu'une ponction étatique sur les revenus des particuliers transfère simplement, sous l'organisation de l'État, une redistribution qui serait naturellement assurée par le jeu de la consommation et de l'investissement des particuliers. Le gain en matière d'emploi ou de revenus salariaux est dès lors nul, même si les circuits et les destinataires diffèrent. Dans cette perspective, les prélèvements fiscaux (y compris pour les plus aisés) peuvent donc être diminués sans qu'il y ait un effet réel sur la redistribution des richesses des hauts revenus vers le reste de la population. Critique de l'effet de ruissellement[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Madoff damage.

Ludwig von Mises. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ludwig von Mises

Ludwig von Mises École autrichienne XXe siècle. Wikiberal. Milton Friedman - Capitalisme et liberté. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Milton Friedman - Capitalisme et liberté

Capitalisme et liberté (titre original : Capitalism and Freedom) est un livre de Milton Friedman, publié en 1962. Sa thèse principale est que la liberté économique est une condition nécessaire à toute liberté politique. S'adressant à un large public et non aux seuls économistes, Friedman fait l'apologie du libéralisme, terme qu'il utilise dans son acception classique et non dans son sens moderne en américain[1].

Adam Smith. Keynesian economics. The theories forming the basis of Keynesian economics were first presented by the British economist John Maynard Keynes in his book, The General Theory of Employment, Interest and Money, published in 1936, during the Great Depression.

Keynesian economics

Keynes contrasted his approach to the aggregate supply-focused 'classical' economics that preceded his book. The interpretations of Keynes that followed are contentious and several schools of economic thought claim his legacy. Keynesian economists often argue that private sector decisions sometimes lead to inefficient macroeconomic outcomes which require active policy responses by the public sector, in particular, monetary policy actions by the central bank and fiscal policy actions by the government, in order to stabilize output over the business cycle.[2] Keynesian economics advocates a mixed economy – predominantly private sector, but with a role for government intervention during recessions. Keynes Was Right. Keynésianisme. John Maynard Keynes.

John Maynard Keynes, 1st Baron Keynes of Tilton (5 June 1883 – 21 April 1946) was a British economist whose ideas, known as Keynesian economics, had a major impact on modern economic and political theory and on many governments' fiscal policies.

John Maynard Keynes

Quotes[edit] I work for a Government I despise for ends I think criminal.Letter to Duncan Grant (15 December 1917) But this long run is a misleading guide to current affairs. John Maynard Keynes. John Maynard Keynes Was the Warren Buffett of His Day - Matthew O'Brien - Business. His investing acumen explains why Keynes was skeptical of markets and favored public spending.

John Maynard Keynes Was the Warren Buffett of His Day - Matthew O'Brien - Business

How would you like to outperform the stock market by 8 percentage points a year? This isn't some Madoff-style pitch. It's what economist John Maynard Keynes did over a twenty-year period that spanned the Great Depression. As Jason Zweig of The Wall Street Journal points out, it's an investing performance that puts Keynes in very elite company over the past century -- Warren Buffett company, to be exact. But more importantly, understanding how Keynes outperformed the markets so much explains why he mistrusted markets so much. Portail:Économie. Portail:Libéralisme. David Ricardo.